Que le show Texier commence !

Alexandre Texier, français et repêché en 45ème position par les Blue Jackets de Columbus, vient de terminer sa saison en élite finlandaise (Liiga) avant d’embarquer vers l’Ohio pour entamer sa carrière nord-américaine. WeSportFR a observé son premier match avec les Monsters de Cleveland (AHL). Voici ce qu’il y a à savoir.

 

Un premier match pour l’ancien des Bruleurs de Loup de Grenoble

Alexandre Texier, habitué aux grandes glaces d’Europe, est arrivé fin de semaine dernière aux Etats-Unis afin d’entamer sa carrière sur des glaces plus petites où le jeu est à la fois plus vif et plus robuste. Dans le but de s’adapter, « Tex » doit jouer une paire de matches en AHL avant d’embarquer dans la grande ligue. Quoi de mieux que l’antichambre de la NHL : l’American Hockey League. Ligue où chaque franchise NHL engage une équipe qui fait office d’équipe réserve. Celle des Blue Jackets de Columbus ? Les Monsters de Cleveland.

Alexandre Texier avec l’uniforme des Monsters – crédit photo : NHL.com

 

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, les Monsters ont affronté les IceHogs de Rockford (l’équipe AHL des Blackhawks de Chicago). Fraichement débarqué de Kalpa en Finlande, Alexandre est aligné aux cotés de Justin Scott et Dan DeSalvo. Orné du numéro 13, le Français a joué sur l’aile gauche où il risque d’y rester pendant un certain temps. Pour rappel, il est formé en tant que joueur de centre mais ses lacunes défensives l’obligeront surement à se cantonner à l’aile quelques temps.

 

Que faut-il retenir de son match ?

Texier a été utilisé sur une deuxième voire troisième unité. Très utilisé offensivement, on sent très bien qu’il a le potentiel d’évoluer sur un top 6 et non un bottom 6. Là sera la difficulté pour percer l’alignement des Blue Jackets. Ses deux premières présences le montrent bien. Texier est doté d’une vitesse de jeu phénoménale, d’une excellente vision et d’une capacité de remporter ses duels plutôt intéressante. Le résultat ? Deux tirs au bout dont un assez dangereux.

Voici ses deux premiers shifts. On y voit une vitesse de jeu plutôt intéressante.

crédit vidéo : theAHL.tv

 

Le bémol ? Son jeu défensif à parfaire ainsi que plusieurs revirements en zone neutre. C’est normal, son style de jeu créatif laissera des traces comme celles-ci. Il a terminé la soirée avec un -1, c’est-à-dire une présence sur un but adverse sans être présent sur un but des siens. C’est lors des prolongations que Tex a été spectateur du but adverse.

Alexandre et Cleveland ont encore 12 matches à jouer pour espérer se qualifier pour les playoffs. La tâche risque d’être compliquée mais pas irréalisable. Prochaine rencontre prévue vendredi face à Rochester (l’équipe AHL des Sabres de Buffalo).

 

Une probable présence aux Championnats du Monde

A sa première saison en Finlande, Alexandre Texier a marqué 13 buts pour un total de 22 points en 53 matches. Cette saison, le Français a marqué 14 buts mais surtout 41 points en 55 matches. Une nette progression pour celui qui a fini “top scorer” de son équipe malgré la non qualification aux playoffs de Liiga. Dorénavant embarqué dans sa carrière nord-américaine, Tex va pouvoir se concentrer sur son objectif : intégrer les Blue Jackets de Columbus. Mais avant cela, il rejoindra l’Equipe de France pour les Championnats du Monde qui se joueront en Slovaquie. Ils commenceront, pour les Bleus, à partir du 11 mai prochain. L’objectif ? accrocher une place pour les quarts de finales prévus à partir du 23 mai.

 

Alexandre Texier sous le maillot des Bleus – crédit photo : NHL.com

 

Retrouvez notre article sur les Frenchies de la NHL

 

Alexandre Texier est clairement l’espoir du hockey français. Drafté alors même qu’il jouait en Ligue Magnus (élite française), l’exploit était déjà historique. Deux saisons où il n’a pas déçu, Texier commence le plus dur en intégrant le hockey nord-américain. Véritable diamant brut, il pourra préparer le camp d’entrainement de la prochaine saison avec comme objectif : Columbus. Ses premiers matches et son camp nous permettront d’en savoir plus sur les attentes du « kid » pour la prochaine saison.

A propos de l'auteur

Graphiste en Freelance et rédacteur bénévole. Fanatique aveugle de hockey sur glace.

Poster un commentaire

nec id felis et, sem, felis Phasellus