Domino’s Ligue 2 : Les enjeux du multiplexe de la 28ème journée

Après la parenthèse européenne, la Ligue 2 est de retour ce vendredi, pour notre plus grand bonheur ainsi que celui des fans de Domino’s pizza. Au programme, plusieurs oppositions entre le haut et le bas de tableau, qui devraient rendre la course aux playoffs et la course au maintien passionnantes.

Faux-pas interdit pour les candidats aux playoffs

Mis à part Lorient, en déplacement à Nancy, tous les potentiels concurrents aux playoffs auront la chance de recevoir lors de cette 28ème journée. Un avantage non négligeable, surtout au vu des adversaires à affronter (supposément plus faibles, quoique). Le Paris FC (4ème) accueillera Niort (11ème), Troyes (6ème) recevra Châteauroux (14ème) et Orléans (7ème) fera face aux GFC Ajaccio (16ème). Sans oublier Lens (5ème) contre Auxerre (12ème) samedi.

La dynamique est clairement du côté de L’ESTAC et de de l’USO, qui sont respectivement sur une série de deux et trois victoires consécutives, et qui entendront bien poursuivre sur cette voie. Les Troyens ont retrouvé leur efficacité offensive avec le retour en forme de la pépite Bryan Mbeumo et de Yoann Touzghar, tous deux impliqués sur les quatre derniers buts de leur équipe, et ont clairement un coup à jouer puisqu’ils ne sont qu’à trois points des playoffs. Attention à ne pas retomber dans leurs travers face à une formation castelroussine a priori moins bonne. Du côté du Loiret, le succès glané à Lorient samedi dernier (1-3) devrait donner à Orléans des certitudes quant à la manière d’aborder cette rencontre face au Gazélec, qui reste sur une raclée à domicile (0-3 contre Clermont). Cela pourrait permettre aux Orléanais de grappiller quelques points pour se rapprocher de la cinquième place.

Le PFC sera également à surveiller, car il s’agit de la quatrième meilleure équipe à domicile, avec une seule défaite concédée à Charléty. Les Franciliens n’ont perdu qu’à deux reprises sur leurs treize dernières sorties (2-0 à Metz et 0-1 contre Brest), ils seront donc très difficiles à aller chercher. Quand on pense que les Niortais restent sur cinq revers d’affilée toutes compétitions confondues, il y a de quoi être inquiet du côté des Deux-Sèvres, surtout que le Paris FC a l’opportunité de recoller à la troisième place en cas de succès.

Concernant Lorient, le déplacement à Nancy s’annonce périlleux, car l’ASNL n’est plus à la rue du tout, en témoigne la série en cours de trois victoires consécutives. Sachant que les Merlus se sont inclinés au Moustoir la semaine dernière, et voient Paris à seulement trois points derrières, les Nancéiens pourraient bien leur jouer un mauvais tour pour poursuivre leur remontée.

Attention pour les concurrents au maintien

Comme nous l’avons évoqué précédemment, Nancy et le Gazélec auront fort à faire contre deux des six premiers. Pour les autres concurrents directs, cette journée est légèrement plus abordable, sauf pour Sochaux (18ème), qui se déplacera sur la pelouse du leader Metz lundi. Le Red Star, lanterne rouge, ira défier l’AC Ajaccio sur terres, afin d’essayer de décrocher sa première victoire hors de ses bases cette saison. On le sait, gagner en Corse est toujours compliqué, surtout que l’ACA n’a plus perdu à François Coty en Ligue 2 depuis le 2 novembre lors du derby (1-2). Gros défi donc, pour des Audoniens qui ont désespérément besoin de points.

C’est la question que l’on se pose tous les quinze jours : est-ce que Béziers parviendra à gagner un match à domicile avant la fin du championnat ? Le promu Bitérrois est en souffrance dans son stade, et même plus globalement avec quatorze rencontres consécutives sans le moindre succès (neuf défaites, cinq nuls). Face à des Havrais qui n’ont plus connu la victoire depuis sept matchs, cette opposition risque d’être tendue.

Enfin, Valenciennes (15ème) se déplace à Brest (2ème), qui n’a plus perdu en Ligue 2 depuis le 4 décembre (défaite 2-1 à Lens). Si les Valenciennois ont une avance relativement confortable sur la zone rouge (six points), ce n’est pas pour autant qu’ils doivent se relâcher, car tout va très vite dans ce championnat. Forts de leurs succès écrasant vendredi dernier contre l’AC Ajaccio (4-0), les Nordistes peuvent néanmoins aborder cette rencontre à Le Blé sans complexes, et c’est peut-être le principal danger à craindre du côté des Brestois.

A suivre à 20h00 :

  • AC Ajaccio – Red Star
  • Béziers – Le Havre
  • Brest – Valenciennes
  • Clermont – Grenoble
  • Nancy – Lorient
  • Orléans – GFC Ajaccio
  • Paris FC – Niort
  • Troyes – Châteauroux

 

Source image : lemonde.fr

Poster un commentaire

tempus sem, nunc sit id ultricies