Basketball

Draft 2019: Début de l’ère Zion!

La nuit dernière se déroulait au Barclays Center de Brooklyn, la 73ème draft de la NBA. Cet évènement incontournable de la planète basket, l’était encore plus cette année car elle marque l’entrée dans la ligue du phénomène Zion Williamson ! WeSport revient pour vous en détail sur le 1er tour de cette draft. Au programme, un Big Three de très haut niveau, une surprise qui vient du pays du soleil levant et les bonnes affaires de ce 1er tour !

 

 

Un Big Three sans surprise !

Comme prévu les 3 premières places de cette draft sont revenues dans l’ordre à : Zion Williamson (Pélicans), Ja Morant (Grizzlies) et RJ Barrett (Knicks).

Ce trio était annoncé dans cet ordre depuis plusieurs semaines ! Ces 3 joueurs sont les plus gros potentiels de cette draft et  ce sont des franchise player annoncés. Ils auront la lourde tâche de relever des franchises plutôt mal en point.

Zion superstar

Zion Williamson est un phénomène qui fait rêver toute la Nouvelle-Orleans. Aucun rookie n’avait eu une telle hype depuis Lebron James et on hâte de voir ses premiers pas sur un parquet NBA !

Du côté de Memphis on a misé sur le meneur Ja Morant, successeur désigné de Mike Conley (transféré au Jazz un peu plus tôt dans la semaine). C’est un meneur de jeu physique et spectaculaire. Est-ce l’heure du show time à Memphis ?

Enfin, RJ Barrett complète ce podium. Les fans et les dirigeants des Knicks rêvaient d’Anthony Davis et de Zion Williamson. Ils auront un joli lot de consolation avec l’ailier canadien. L’ancien de Duke aura les rênes de la franchise dès le début de la saison. Il est le futur de la franchise et l’accueil chaleureux des fans lors de la draft confirme cela. A seulement 19 ans, il aura pour mission de faire rêver Big Apple et le Madison Square Garden !

  Credit photo : Bein Sport

 

 

Top 10 : La surprise Hachimura, Sekou Doumbouya absent

On attendait plutôt Sekou Doumbouya ou PJ Washington dans le Top 10. Les Wizzards ont surpris beaucoup de monde en sélectionnant Rui Hacimura, le joueur Japonais. Annoncé comme un prospect Top 10 en début de saison, il était progressivement descendu dans les différentes Mock Draft. C’est évidemment un joueur talentueux, mais il est déjà âgé de 21 ans et son vrai potentiel ainsi que son shoot de loin pose question. A voir si le pari des Wizzards sera gagnant, sachant qu’ils n’avaient fait aucun workout avec ce joueur.

Sekou hors du top 10

Conséquence de cette sélection, les deux ailiers fort  PJ Washington (12ème, Charlotte) et le français Sekou Doumbouya (15ème, Détroit) sortent du Top 10. Pour Sekou, direction donc Motor City où il sera associé à Blake Griffin et Dédé Drummond pour former un trio très physique ! A noter que c’est le premier français à porter le maillot des Pistons !

         Credit photo: Détroit Free Press

Pour le reste du Top 10, on notera le choix surprenant des Cavs qui ont sélectionné le meneur de jeu Darius Garland alors qu’ils ont déjà Colin Sexton (pick 8 l’an dernier) dans leur effectif. Le jeune meneur semblait être un acteur majeur de la reconstruction de la franchise et il devra donc faire avec la concurrence de Garland.

Duo de feu en Nouvelle-Orléans

Non content d’avoir le phénomène Zion, les Pélicans se sont également renforcés avec le pivot Jaxson Hayes en 8ème position. L’ancien pivot des Longhorns du Texas est un joueur spectaculaire adepte des contres et des alley-oop. Son association avec Zion devrait faire des étincelles rapidement !

Les Hawks avaient deux choix dans ce Top 10. Ils se renforcent donc avec deux ailiers, poste sur lequel ils avaient des grands besoins. Avec le 4ème choix, ils ont choisi l’excellent DeAndre Hunter vainqueur de la March Madness avec Virginia. En 10, ils n’ont pas pu passer à côté du potentiel de Cam Reddish. Malgré sa saison universitaire moyenne et un besoin des Hawks au poste de pivot, les dirigeants d’Atlanta ne pouvaient pas passer à côté de ce joueur extrêmement prometteur.

Pour finir ce Top 10, Chicago a sélectionné comme prévu Coby White en 7ème position. L’ancien meneur de North Carolina devrait être titulaire dès la saison prochaine et il a pour but d’accélérer le jeu des Bulls ! Enfin, grâce à un trade en début de soirée, les Timberwolves ont pu sélectionner Jarret Culver en 6ème position. C’est un ailier de talent qui débarque dans le Minnesota et c’est surement le joueur que les Wolves espéraient en montant ce trade avec Phoenix.

 

 

Le pari Okeke, 2 autres européens dans le Top 20

Chuma Okeke est le prototype du parfait 3&D (3-pts et défense), profil si recherché dans la NBA actuelle. Sa blessure au genou lors de la March Madness aurait pu être un frein lors cette draft mais l’ancien joueur d’Auburn est finalement sélectionné en 16ème position. Ce sont les Magics qui se sont décidés les 1ers à tenter le pari Okeke ! Il ne sera donc pas disponible de suite mais c’est assurément une bonne pioche pour Orlando.

Le choix étrange de Phoenix

Du côté de Phoenix, le choix est surprenant. Alors que la sélection d’un meneur, et donc la draft de Darius Garland ou Coby White, semblait acté avec le pick 6, les Suns ont changé de plan au dernier moment. Ils ont récupéré Dario Saric et ils ont échangé leur 6ème choix contre le 11ème choix de Minnesota.

La surprise ne s’arrête pas la ! Avec ce pick 11, les dirigeants des Suns ont sélectionné Cameron Johnson, alors qu’il était plutôt attendu en fin de 1er tour. L’ancien joueur de North Carolina est certes un excellent shooteur mais d’autres joueurs plus talentueux étaient encore disponibles à ce moment là de la draft. Pas sûr qu’un arrière shooteur (plus vieux que Devin Booker !) soit le plus gros besoin des Suns à l’heure actuelle…

L’Europe à l’honneur

Pour les choix 18 et 19 on retrouve deux européens. Indiana a jeté son dévolu sur l’excellent pivot Géorgien Goga Bitazde. S’il est, lui aussi, originaire de Géorgie, son jeu se rapproche plus de celui de Nikola Jokic que de son compatriote Zaza Pachulia !

Pour le pick 19, c’est moins une surprise. Luka Samanic était attendu plutôt au 2ème tour mais sa côte n’a cessé de monter après le NBA Combine. Il file donc à San Antonio chez une franchise habituée du développement des joueurs internationaux. Le joueur croate va donc passer entre les mains de coach Popovich qui pourrait faire un nouveau miracle avec ce jeune joueur de 19 ans !

 

 

Les bonnes affaires du 1er tour

Mis à part le Top 10 (voire Top 3), le niveau de cette draft était annoncé comme très homogène. Il y aura donc forcément des équipes qui auront fait des bonnes affaires en fin de 1er tour et également au 2nd tour.

Memphis craque pour Clarke

On pense évidemment à Brandon Clarke. L’ancien joueur de Gonzaga est un des meilleurs défenseurs et un des joueurs les plus physiques de cette draft. Il était annoncé dans le Top 15, voire le Top 10. Il a finalement attendu le choix 21 pour voir son nom appelé par Adam Silver. Les Grizzlies, sentant la bonne affaire, ont réussi à échanger le pick 21 d’OKC avec leur pick 23 (et un futur 2nd tour) afin de sélectionner l’ancien joueur de Gonzaga. Memphis aura donc deux rookies très talentueux la saison prochaine ! Ils font assurément partie des gagnants de cette draft !

Autre bonne pioche de cette fin de 1er tour, Mfiondu Kabengele. Les Clippers ont fait le forcing pour récupérer le neveu de Dikembe Mutombo alors qu’ils n’avaient pas de choix au 1er tour. Ce sont les Nets qui ont d’abord sélectionné l’ancien joueur de Florida State avant de l’envoyer aux Clippers. En échange, les Nets récupèrent le pick 56 et un 1er tour pour la draft 2020. L’association Kabengele/Harrell promet déjà d’être intense et violente pour leurs adversaires !

Le pari onereux de Cleveland

Tout comme les Clippers, les Cavs ont fait le forcing pour obtenir le 30ème choix de draft. Le tribut payé par la franchise de Cleveland est lourd : 5 millions de $ + 4 seconds choix de draft ! Surprenant quand on sait que Cleveland avait également le choix 26 de cette draft (sélection de Dylan Windler).

Le choix de Cavs avec ce pick 30 : l’impétueux et talentueux Kevin Porter Jr. Attendu initialement plus haut dans cette draft, les problèmes de comportement du garçon semblent avoir refroidi beaucoup de franchise.

Sélectionné en 20ème position par Phily, Matisse Thybulle pourrait également être un des « steals » de cette draft. Encore une fois l’équipe qui le voulait a dû s’employer. Afin d’obtenir le pick 20, les 76ers ont envoyé à Boston leurs picks 24 et 33 ! Normalement ils ne devraient pas être déçus, tant les qualités athlétiques et l’envergure de l’ancien Huskies sont impressionnantes !

 

 

Voici une présentation des nouveaux visages que vous devriez voir prochainement sur les parquets de la NBA ! Comme tous les ans cette draft sera forcément riche en bonnes et mauvaises surprises ! On vous laisse respirer et on vous présente rapidement les joueurs draftés au 2nd tour et qui faudra surveiller la saison prochaine !

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
non quis adipiscing justo vulputate, mattis venenatis odio libero