Draft NFL: Tops et flops du second tour

0
Credit photo: Mike Comer
Ligue 1

Si le premier tour de la draft est le meilleur moyen de récupérer des superstars, le second tour n’en est pas moins important. Encore beaucoup de très bons joueurs sont disponibles et beaucoup de joueurs du second tour deviennent rapidement titulaires en NFL. Pour être plus concret, Budda Baker, Darius Leonard, Michael Thomas, Chris Jones ou Derrick Henry ont tous été sélectionnés au second tour de la draft ces dernières années! On revient donc pour vous sur les tops et flops (subjectifs) du second tour de la draft 2020 avec notre coup de cœur Tee Higgins ou notre flop Jalen Hurts.

 

 

Les Tops

Une cible pour Joe Burrow

Avec le premier choix du second tour et la profondeur de cette draft au poste de receveur, les Bengals ne pouvaient pas se permettre de ne pas donner une cible à Joe Burrow. Considéré comme un des meilleurs talents universitaires en début de saison, la côte de Tee Higgins a baissé tout au long de l’année. Beaucoup de receveurs sont donc passés devant lui lors de cette draft.

Malgré tout, l’ancien receveur de Clemson reste une valeur sûre à ce poste et les Bengals sont sûrement heureux d’avoir pu le sélectionner en début de second tour. Adversaires lors de la finale du College Football, Joe Burrow et Tee Higgins seront donc coéquipiers la saison prochaine ; l’excitation est maximale pour les fans des Bengals!

Un duo prometteur débarque à Indianapolis

Les Colts n’avaient pas de choix au premier tour de cette draft depuis le transfert de DeForest Buckner. Cela n’a pas empêché la franchise d’Indianapolis de s’illustrer (comme souvent) au second tour. Ils avaient initialement le deuxième et douzième choix du second tour. Après avoir recruté le receveur Michael Pittman Jr, ils sont montés dans la draft (trade avec Cleveland) pour récupérer Jonathan Taylor, le coureur au 6000 yards en College Football.  En deux choix, les Colts ont donc sacrément renforcé leur attaque ! Ce sont près de 3000 yards et 30 touchdowns (en 2019) qui viennent renforcer l’attaque d’Indy en quelques minutes.

Auteur d’une saison pleine avec USC, Michael Pittman Jr sera un bon complément de T.Y Hilton au poste de receveur. Quand à Jonathan Taylor, on est curieux de voir sa productivité en NFL. Sa complémentarité avec l’excellente ligne offensive des Colts pourrait rapidement faire des ravages. C’est Philip Rivers qui doit être content!

Pittman-Taylor, le nouveau duo offensif des Colts! (crédit photo: newsbreak)
Carolina continue la construction de son mur

Les dirigeants de Carolina ont apparemment décidé de se construire une redoutable ligne défensive et ainsi de suivre le modèle 49ers! Après la sélection de Brian Burns (DE) au premier tour l’année dernière et celle de Derrick Brown (DT), le phénomène d’Auburn, un peu plus tôt dans cette draft, c’est encore du renfort qui arrive sur la ligne défensive. Oublié du premier tour, Yetur Gros-Matos était un des meilleurs joueurs disponibles et les Panthers n’ont donc pas hésité. Le defensive-end de Penn State débarque à Charlotte pour former une ligne défensive qui pourrait rapidement se montrer redoutable !

 

 

Flop

Chicago dans l’anonymat

Avec deux choix au deuxième tour, les Bears auraient pu renforcer considérablement leur effectif. Finalement, leurs choix sont plutôt décevants…

Ils ont tout d’abord sélectionné Cole Kmet, tight-end issu de Notre Dame. Kmet est certes le meilleur tight-end de cette cuvée mais ce n’était pas forcément le besoin prioritaire pour Chicago. Jimmy Graham est arrivé lors de la Free Agency sur le même poste et sélectionner un receveur aurait pu s’avérer plus utile pour Mitch Trubisky!

L’autre choix est un cornerback. Il y avait peut-être mieux à faire que renforcer un backfield défensif déjà performant, mais c’est surtout le joueur choisi qui pose question. Alors que Kristian Fulton et Trevon Diggs étaient encore disponibles, les Bears ont préféré sélectionner Jaylon Johnson, le joueur d’Utah. Espérons que l’avenir leur donnera raison…

Un quarterback, pourquoi faire?

Recruter un quarterback remplaçant n’a rien de choquant. Les Colts ont utilisé un quatrième tour pour recruter Jacob Eason et les Bills un cinquième tour pour aller chercher Jake Fromm. Cependant, utiliser un deuxième tour pour cela est beaucoup plus surprenant…Surtout quand votre quarterback titulaire a seulement 27 ans et fait partie des meilleurs quarterbacks de la ligue ! Même si le physique de Carson Wentz reste fragile, il y avait surement plus urgent pour les Eagles que de lui trouver un remplaçant.

L’heureux élu se nomme donc Jalen Hurts, ancien quarterback d’Oklahoma. Très fort au sol, on pourrait apercevoir l’ancien Sooner sur le terrain dès la saison prochaine pour quelques “trick plays”. Suffisant pour faire mentir les détracteurs des Eagles et justifier un second tour de draft?

Quel sera le rôle de Jalen Hurts la saison prochaine à Philadelphie? (credit photo: Yahoo! Sports)
Seattle ne veut pas protéger Russell Wilson…

Apparemment, les dirigeants de Seattle ont une idée fixe: Russell Wilson n’a pas besoin de protection et il peut se débrouiller tout seul.  Deux tours de drafts et toujours pas de lineman offensif en vue pour protéger Wilson (ça sera le cas au 3ème tour de cette draft).

Les Seahawks ont donc utilisé leur deuxième tour pour recruter Darrell Taylor, le defensive-end de Tennessee. Dans le même registre, la sélection de AJ Epenesa ou Justin Madubuike aurait paru plus logique. Mais les dirigeants de Seattle doivent savoir ce qu’ils font!

 

 

Bon nombre de joueurs du second tour devraient titulaires dès le début de la saison. On devrait rapidement voir si nos tops ne se transforment pas en flops et vice versa! Mais si tout va bien, des joueurs comme Tee Higgins ou Jonathan Taylor pourraient vite s’imposer parmi les très bonnes affaires de cette draft 2020!

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here