Ça roule…

Emmanuel Buchmann trop fort à Majorque

Le grimpeur Allemand Emmanuel Buchmann a gagné la deuxième manche du Challenge de Majorque, le Trofeo Serra de Tramuntana après une démonstration de la part de son équipe tout au long de la course. L’an dernier, il avait déjà lever les bras à Majorque sur le Trofeo Andratx Lloseta.

Sept coureurs ont formé l’échappée du jour avec Politt (Israel Start Up Nation), Calle (Caja Rural), Canton (Burgos BH), Bou (Fundación – Orbea), Sevilla (Kometa Xstra Cycling Team), Scott (Canyon dhb p/b Soreeny) et Lüscher (Swiss Cycling Academy).

Au sein du peloton, les équipes Movistar et Bora Hansgrohe ont laissé que trois minutes d’avance aux fuyards avant de lancer sérieusement la poursuite.

Ensuite, alors que l’avance n’était plus que d’une trentaine de secondes, Lennard Känma (Bora Hansgrohe) a relancé les hostilités pour faire la jonction avec les derniers attaquants matinaux. Quelques kilomètres plus tard, Marc Soler (Movistar) a fait la même chose.

Puis, le jeune Allemand s’est isolé à l’avant de la course à 25 kilomètres de l’arrivée. Cela a obligé certains coureurs de la Movistar à se decouvrir comme Alejandro Valverde et Enric Mas.

Par la suite, le jeune Kanmä a été débordés par le groupe de chasse où a figuré Harm Vanhoucke (Lotto Soudal).

Mais, le peloton de chasse est revenu sur les leaders à moins de 10 kilomètres de l’arrivée.

Cependant dans un final difficile, Emmanuel Buchmann a été intenable en mettant l’attaque décisive pour creuser un écart irrévocable.

Le quatrième du dernier Tour de France s’est imposé devant Alejandro Valverde et Gregor Mühlberger (Bora Hansgrohe).

Photo : Cycling Photography

1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
consectetur mattis at lectus sem, vel, amet, adipiscing