100% Fan

Entretien avec Geoffrey, collectionneur de maillots du FC Sète 34 : “Ce serait l’apogée de mon projet”

Aujourd’hui, pour ce nouvel épisode de 100% Fan, nous nous sommes entretenus avec Geoffrey, 25 ans, collectionneur de maillots du FC Sète 34. Dans sa collection, il ne compte pas moins de 77 maillots du mythique club vert et blanc. We Sport est allé à sa rencontre afin d’évoquer sa passion pour le FC Sète et ses maillots.

Bonjour Geoffrey, merci d’avoir accepté cet entretien, peux-tu te présenter brièvement ?

Bonjour, merci pour la sollicitation, Geoffrey, 25 ans, originaire de Tours, supporter du FC Sète depuis petit car je suis issu d’une famille sétoise du côté de ma mère. Je suis le créateur de la page “Supporter du FC Sète 34” et de la page “Maillots FC Sète 34” sur Facebook.

>>>>> CLIQUEZ ICI POUR RETROUVER L’INTERVIEW DU GÉRANT DE LA PAGE DES SUPPORTERS DU FC SÈTE 34 <<<<<

D’où vient cette passion pour le FC Sète 34 ?

Elle m’est venue de mon oncle José Moreso, fidèle supporter et abonné du club depuis plus de 40 ans, qui lors des vacances que je passais à Sète, me prenait par la main et m’emmenait au Louis-Michel, j’en profite pour lui adresser une pensée puisqu’il nous a quittés en juillet 2020.

Que penses-tu de la saison de Sète, l’un des promus de cette saison de National ?

J’en pense que Sète n’est pas à sa place dans le fond de tableau. Il y a du talent individuel et collectif, c’est indéniable, le recrutement est de qualité. Mais il manque ce petit truc dans la finition qui ferait qu’à mon avis le FC Sète pourrait être vraiment mieux placé.

Et cette collection, quand et comment l’as-tu commencé ?

J’ai débuté ma collection de maillots portés en 2015, avec les maillots de Tours que j’allais voir en Ligue 2. Puis j’ai ensuite reçu un maillot de Sète, puis un 2e, un 3e … et j’ai racheté un lot de maillots du FC Sète à un collectionneur qui souhaitait vendre sa collection et l’histoire de ma collection du FC Sète a débuté fin 2017.

En général, comment fais-tu pour dénicher les maillots ?

Je trouve beaucoup de maillots par les réseaux sociaux, les sites de vente en ligne que tout le monde connaît. Ensuite, j’envoie un message sur les réseaux à chaque joueur qui joue ou qui a joué au FC Sète pour présenter mon projet, ma page et ma passion. Je ne relance qu’une ou deux fois maximum pour ne pas être ” lourd ” avec eux, bien que j’aimerais leur écrire plus souvent pour leur montrer ma vraie passion pour le club et pour ce projet (rires).

Quel a été ton premier maillot du FC Sète ?

Mon premier maillot du FC Sète est un maillot de Nicolas Cami de la saison 2005-2006, Sète jouait alors en Ligue 2. C’est un maillot que m’a justement offert mon regretté oncle José. Comme quoi, tout ce qui me relie au FC Sète passe par lui.

J’imagine que les maillots te tiennent tous à cœur, mais s’il fallait en choisir un, lequel se démarque dans ta collection ?

À choisir entre la beauté et le sentimental, je vais prendre la deuxième option ! Le maillot de Nicolas Cami que m’a offert mon oncle bien évidemment, il a une place royale chez moi !

Quel est le maillot “ultime” qu’il manque à ta collection ?

J’ai envie de dire “plus c’est ancien, plus je préfère“. Le rêve absolu serait d’avoir un maillot du premier doublé historique de 1934, mais je doute qu’il en existe encore malheureusement… Après, les maillots des années 1970/1980 ce serait déjà magnifique !

Quelle est la pièce la plus rare parmi tes 77 maillots ?

Sans aucune hésitation celui avec le sponsor Taboni Immobilier ! Je n’en ai jamais revu d’autre nulle part. Celui que je possède vient de la saison 1984-1985 avec entre autre Andro Cano. Un grand merci d’ailleurs à Marc pour le cadeau.

As-tu des maillots autres que ceux de Sète, si oui lesquels et pourquoi ces maillots ?

Oui j’en ai quelques-uns, comme un maillot du Toulouse FC porté par Adrien Regattin car c’est un ancien Vert et Blanc, idem pour Andy Delort à l’AC Ajaccio. Ils ont une saveur particulière, car en plus d’être deux excellents joueurs, les deux sont issus de la formation du FC Sète donc c’est une grande fierté. Après, j’ai 4 maillots du Tours FC, un de Lyon et un du FC Arsenal Tula en Russie car on me les a offerts ou je les ai achetés car ils m’ont visuellement plu

Ta collection va peut-être être exposée au stade de Sète lors du match entre les anciens de Sète et les anciens de Montpellier face au Variétés Club de France, j’imagine que c’est une fierté pour toi si ça se réalise ? C’est le club qui t’a contacté ? Explique-nous comment ça s’est passé !

C’est en pourparlers, rien d’officiel malheureusement en raison du contexte sanitaire actuel. L’idée, en discutant avec le président Gambetti est arrivée presque naturellement. Le président connaît l’importance du passé du FC Sète et l’attachement des Sétois à ce dernier. Il y accorde lui aussi une très grande importance. Si cela serait une fierté ? Bien sûr ! Car potentiellement des grands noms du football héraultais, français et même mondial seraient susceptibles de voir ma collection, cela n’a pas de prix. J’ai pu discuter avec le président tout bêtement en le contactant sur les réseaux sociaux, je lui ai présenté ma page, lui expliquant que je souhaitais un soir de match de championnat par exemple exposer mes maillots au stade et c’est à ce moment que l’idée du Variétés Club de France est apparue donc je croise les doigts pour que cela se fasse, ce serait l’apogée de mon projet !

Encore merci d’avoir accepté cet entretien et bon courage dans la poursuite de cette belle collection. Si vous voulez admirer l’ensemble des maillots de Geoffrey et pourquoi pas contribuer à sa collection, vous pouvez le suivre sur ses différents réseaux sociaux : Facebook / Twitter / Instagram

1 commentaire

1 commentaire

  1. Avatar

    Jérôme Fatcholle

    26 février 2021 @ 14:58

    Quel dommage qu’il oublie de raconter comment il ment pour avoir ses maillots et comment il faut tout pour étouffer les autres collectionneurs de maillots.
    Un bien beau portrait pour une pas si belle personne.
    Dommage que le club lui donne autant d’importance.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire