Tour de France

Etape 12 du Tour de France 2022 : parcours et profil (14/07/2022)

Tour de France

La 12e étape du Tour de France se terminera sur la célèbre montée de l'Alpe d'Huez. La course de 165,1 kilomètres démarre à Briançon, tandis que le Col du Galibier et le Col de la Croix de Fer servent d'ascensions intermédiaires.

Le profil de l’étape du jour du Tour de France

L'année dernière, l'étape de la Bastille Day s'est achevée sur le Col du Portet. L'éventuel podium de Paris – Pogacar, Vingegard, Carapaz – avait franchi la ligne dans le même ordre. Cela fait cinq éditions que Le Tour n'est pas venu à Briançon. La course s'est rendue au Col d'Izoard, où Warren Barguil a remporté la victoire avec un solo de 8 kilomètres dans la montée finale.

La dernière visite de l'Alpe d'Huez a eu lieu un an plus tard. En 2018, Steven Kruijswijk a failli gagner après un solo de 70 kilomètres. Le Néerlandais a été rattrapé à 3,5 kilomètres de l'arrivée avant que Geraint Thomas ne dépasse un groupe d'élite pour remporter sa deuxième étape consécutive dans l'édition qui lui apportera finalement la gloire éternelle. Qu'est-ce qui va se passer cette fois-ci ?

Les coureurs entrent dans le Col du Galibier dès le départ. Ou, en fait, d'abord le Col du Lautarat et ensuite le Galibier. Les deux cols réunis représentent 23 kilomètres de montée à 5,1%. Le Col du Télégraphe apparaît à mi-chemin de la descente, qui n'est qu'un faux plat de 4,5 kilomètres de ce côté. Il est intéressant de noter que les coureurs ont emprunté exactement la même route lors de la 11ème étape, mais dans le sens inverse.

Les coureurs atteignent Saint-Jean-de-Maurienne au kilomètre 80,5 et c'est là que commence le Col de la Croix de Fer. Il s'agit d'un géant de 29 kilomètres de long avec une pente moyenne de 5,2%. Cette statistique est toutefois trompeuse, car il s'agit d'une ascension extrêmement irrégulière. La première partie comporte un certain nombre de rampes à deux chiffres, ainsi que des descentes. Les 6 derniers kilomètres de la Croix de Fer sont plus réguliers avec une pente moyenne de 7,6 %. Une descente de près de 30 kilomètres mène à Allemond et, après 10 kilomètres sur le plat, la Grande Finale se présente. La montée vers la station balnéaire de l'Alpe d'Huez est longue de 13,8 kilomètres, comporte 21 épingles à cheveux et présente une pente moyenne de 8,1 %. La rampe la plus dure, à 11,5 %, apparaît à près de 4 kilomètres de l'arrivée.

Le coureur à suivre lors de l’étape 12 du Tour de France

Geraint Thomas  n'a pas semblé à la hauteur de la forme affichée par Pogacar et Vingegaard, mais il a également été celui qui a roulé prudemment, reconnaissant qu'il s'agit d'une course de trois semaines qui se décidera probablement dans les derniers jours, et non sur une montée explosive dans la première semaine.

Ineos est passé maître dans l'art d'amener ses coureurs au sommet au bon moment dans un Grand Tour, et étant donné l'épuisement de ses rivaux, il ne serait pas une grande surprise de voir Thomas réitérer sa victoire à l'Alpe d'Huez en 2018.

Parier sur le Tour de France 2022

Retrouvez l'ensemble de nos paris sur le Tour de France sur notre page dédiée.

Dernières publications

En haut