Giro

Étapes Giro 2022 : le profil de chaque étape détaillé

Le 105ème Giro d'Italia débutera le vendredi 7 mai dans la capitale hongroise de Budapest avant de se terminer trois semaines plus tard, le dimanche 29 mai, par un contre-la-montre individuel de 17,1 km dans les rues de la belle ville de Vérone. Découvrez le profil étape Giro 2022

Le profil des étapes du giro 2022

En cours de route, le peloton s'attaquera à six véritables étapes de montagne, six jours de collines, cinq étapes de sprint et deux contre-la-montre individuels. Le profil etape Giro 2022 reprend un schéma classique du Giro.

Parmi les temps forts de la course, citons la 20ème étape qui navigue sur trois géants du Giro – le Passo San Pellegrino, le Passo Pordoi et le Passo Fedaia – sur lesquels se terminera l'étape, la 9ème étape vers Blockhaus et la 8ème étape, un circuit vallonné de 149 km autour de Naples. L'absence de kilomètres de contre-la-montre individuel laisse penser qu'un pur grimpeur pourrait tirer son épingle du jeu. On pense à Hugh Carthy, Simon Yates et Richard Carapaz, mais il ne faut pas exclure un retour de Tom Dumoulin, Geraint Thomas ou Romain Bardet.

Quoi qu'il en soit, un seul coureur portera le maglia rosa le dimanche 29 mai à Vérone, tandis que les autres n'auront devront se contenter des miettes. Découvrez le profil etape Giro 2022.

Etape Giro

Étape 1 : Vendredi 6 mai, Budapest – Visegrád, 195 km

Etape Giro

Un an plus tard que prévu, la Hongrie a enfin sa Grande Partenza et démarre avec une étape d'ouverture qui se termine par une petite montée à Visegrad. Trop difficile pour les sprinters purs, trop facile pour les favoris du classement général, nous pouvons imaginer que le premier maillot rose tombera dans les mains d'un coureur de classiques, quelqu'un comme Diego Ulissi ou Mathieu Van der Poel, par exemple. Sony Colbrelli aurait été un candidat crédible pour porter le premier maillot rose de ce Giro 2022 mais il l'Italien ne sera pas présent en raison d'un problème au coeur.

Étape 2 : Samedi 7 mai, Budapest – Budapest, 9,2 km (ITT)

Le deuxième jour et un court contre-la-montre dans les rues étroites de la ville de Budapest. La nature technique du parcours couplée à la rampe abrupte vers la ligne pourrait donner lieu à des écarts de temps décents à l'arrivée. Cela pourrait être l'occasion pour les spécialistes, comme João Almeida, de gagner du temps sur leurs rivaux. S'il confirme sa présence, Filippo Ganna sera le grand favoris du jour.

Étape 3 : Dimanche 8 mai, Kaposvár – Balatonfüred, 201km

Une longue étape plate conclut la visite du Giro en Hongrie, alors que le peloton se dirige vers le lac Balaton et la première véritable arrivée pour sprinteurs de la course. Alors que les 50 derniers kilomètres se déroulent le long de la côte, les vents de travers sont peu probables, alors attendez-vous à ce que tous atteignent l'arrivée ensemble. Caleb Ewan, Arnaud Demare ou encore Fernando Gaviria auront l'occasion de s'expliquer pour la première fois sur les routes italiennes.

Étape 4 : Mardi 10 mai, Avola – Etna, 166 km

Après un premier jour de repos et le transfert de Hongrie, le Giro donne le coup d'envoi de la quatrième étape sur l'île de Sicile et la première montagne de cette année, l'Etna, le grand volcan qui a été utilisé à de nombreuses reprises par la course.

L'ascension de cette année empruntera des parties de la montée Ragalna (utilisée en 2018) et de la montée Nicolosi (utilisée en 2011). Cependant, de grands écarts de temps ne sont pas attendus avec les faibles pourcentages de l'ascension.

Étape 5 : mercredi 11 mai, Catane – Messine, 172 km

La dernière étape avant que le Giro n'atteigne le continent italien, une descente de 172 km vers la ville portuaire sicilienne de Messine, la ville natale du requin cycliste préféré de tous, Vincenzo Nibali.

Encore une fois, nous nous attendons à ce que cette journée soit prise par un sprinter, mais l'ascension de Portella Mandrazzi pourrait donner des idées aux spécialistes des échappées. Mettre une pièce sur Thomas De Gendt ne serait pas une mauvaise chose.

Étape 6 : Jeudi 12 mai, Palmi – Scalea (Riviera del Cedri), 192 km

Une autre étape plate pour les sprinters, cette fois le long de la côte tyrrhénienne de la Calabre, l'une des régions les moins visitées du Giro, jusqu'à la ville de Scalea. Cette étape sera disputée par les hommes les plus rapides, les autres ayant pour objectif d'atteindre l'arrivée sans encombre.

Étape 7 : Vendredi 13 mai, Diamante – Potenza, 198 km

Une étape digne du Tour de Lombardie ! 4 490 m de dénivelé sur 198 km. Pas de montagnes, juste d'innombrables collines aux pourcentages affolants qui sapent l'énergie des jambes et presque aucun kilomètre de route plate.

C'est le genre d'étape sur laquelle un favori particulièrement en forme pourrait faire un carnage, en décidant d'attaquer tôt pour voir qui peut suivre. C'est une étape à inscrire dans votre agenda.

Étape 8 : Samedi 14 mai, Naples – Naples, 149 km

Vedi Napoli e poi muori. Voir Naples et puis mourir, comme l'a écrit Johann Wolgang von Goethe. Ces mots peuvent sonner vrai pour l'une des deux âmes perdues qui ne parviendront pas à dompter le circuit urbain technique et éprouvant de 19 km autour de Naples lors de la huitième étape.

C'est une autre étape à inscrire dans le calendrier, notamment pour voir une rare visite du Giro dans l'une des plus grandes villes et populaire d'Italie.

Étape 9 : Dimanche 15 mai, Isernia – Blockhaus, 187 km

La première semaine du Giro 2022 se termine par une double ascension et une arrivée au sommet de la légendaire montée Blockhaus.

Utilisée pour la première fois en 1967, une étape gagnée par un jeune inconnu de 22 ans appelé Eddy Merckx, la Blockhaus est une montée ancrée dans la légende du Giro et sans doute la première arrivée d'étape qui donnera une idée plus claire de la situation du classement général. En 2017, Nairo Quintana s'était imposé au sommet.

Étape 10 : mardi 17 mai, Pescara – Jesi, 194 km

Cette étape nous fait penser à la 10ème étape du Giro 2020, remportée de façon spectaculaire par Pete Sagan. Une première moitié d'étape assez banale qui passe à la vitesse supérieure dans la seconde moitié.

Il s'agira soit d'un coureur échappé fort, soit d'un coureur ayant du punch qui aura attendu son heure patiemment dans un peloton réduit. Habituellement, ce genre d'étape serait la viande et la boisson pour Primož Roglič, mais nous doutons qu'il participe au Giro l'année prochaine.

Étape 11 : mercredi 18 mai, Santarcangelo di Romagna – Reggio Emilia, 201 km

480m de dénivelé en 201km, cela fait passer les Pays-Bas pour une région vallonnée ! Honnêtement, même si le parcours traverse le cœur culinaire de l'Italie, ce parcours est tout sauf savoureux. Un de ces jours où l'on se sent désolé pour les commentateurs. Que pourrait-il bien y avoir à dire ? Pour les coureurs ce sera l'occasion de se reposer avant l'étape exigeante du lendemain.

Étape 12 : jeudi 19 mai, Parme – Gênes, 186 km

C'est une étape idéale pour les baroudeurs disposant de bonnes qualités en montagne. Une journée de moyenne montagne à mi-chemin de la deuxième semaine, avec une descente jusqu'à l'arrivée. Vincenzo Nibali aurait déjà coché l'étape dans son calendrier.

Le point culminant de cette journée est l'arrivée à Gênes, domicile de l'équipe de football de Serie A, la Sampdoria.

Étape 13 : vendredi 20 mai, Sanremo – Cuneo, 157 km

Partant d'une ville bien connue des amateurs de cyclisme professionnel, San Remo, la course se dirigera vers le nord en direction de la ville de Cuneo, où se trouve un charmant dessert appelé Cuneesi al Rhum, une meringue fourrée de chocolat noir et de rhum.

Malheureusement, malgré la visite de la ville de Cuneo, le Giro manque une autre occasion d'escalader le Colle Fauniera, l'une des grandes Alpes italiennes.

Étape 14 : samedi 21 mai, Santena – Torino, 153 km

La veille d'une excursion dans les montagnes, cette étape difficile de 153 km vers Turin – patrie de la Fiat – pourrait s'avérer être un échec si les hommes de la GC s'inquiètent de ce qui les attend dans 24 heures. S'ils décident de se lancer, il y aura un feu d'artifice.

Le temps des faits intéressants : Torino possède le plus grand nombre de titres de champion d'Italie de football de toutes les villes d'Italie avec 43 ; 36 appartenant à la Juventus et sept à Torino.

Étape 15 : dimanche 22 mai, Rivarolo Canavese – Cogne, 177 km

Trois grosses montagnes dans les 80 derniers kilomètres, la veille de la dernière journée de repos, quelle meilleure motivation pour les coureurs du GC d'attaquer. Ce devrait être une journée au cours de laquelle les grimpeurs les plus forts prendront l'initiative et partiront à la poursuite de la gloire, en espérant faire des progrès avant la montée finale vers Cogne.

Étape 16 : mardi 24 mai, Salo – Aprica, 200 km

L'étape vinicole du Giro de cette année, en raison de sa visite dans la région du Sforzato qui longe la vallée de la Valtellina, est une étape de montagne qui passe par le mythique col du Mortirolo, à 70 km de l'arrivée. On croise les doigts pour des attaques lointaines afin de rendre cette étape épique.

Étape 17 : mercredi 25 mai, Ponte di Legno – Lavarone, 165 km

Comme un vilain coup de poing, la 17ème étape arrive juste après la 16ème étape et ramène la course dans les montagnes, cette fois à Lavarone dans la région de Trento en Italie. Cette première montée de 8 km directement depuis le départ devrait fournir un bon tremplin pour les échappés, mais nous nous attendons à ce que l'étape soit disputée par les grands hommes du GC.

Étape 18 : jeudi 26 mai, Borgo Valsugana – Treviso, 146 km

Du repos après la haute montagne avec un sprint rapide prévu. L'étape est essentiellement en descente toute la journée. Nous nous attendons à ce que cette course soit rapide.

Le vainqueur sera celui qui aura le mieux géré son corps en haute montagne, ce qui signifie qu'un sprinter surprise pourrait remporter la victoire.

Étape 19 : vendredi 27 mai, Marano Lagunare – Santuario Di Castelmonte, 178km

L'avant-dernière journée “bosselée”, la 19ème étape, emmène le peloton pour une brève visite en Slovénie, mais ne vous attendez pas à ce que cela incite Tadej Pogačar ou Primož Roglič à courir, ils ont d'autres chats à fouetter en juillet.

Avec le jour de géant qui les attend le lendemain, nous nous attendons à ce que les hommes du GC laissent cette tâche aux échappés et à ceux dont les ambitions de rose sont déjà terminées. Donc Mikel Landa.

Étape 20 : samedi 28 mai, Belluno – Marmolada, 167 km

Profil etape Giro 2022

Et pour la dernière étape en ligne de ce Giro 2022, un des grands classiques des routes italiennes. Une étape de montagne monumentale à travers les imposantes Dolomites italiennes, la 20ème étape comprend le Passo di San Pellegrino, le Passo Pordoi, la Cima Coppi de cette année, et le Passo Fedaia, le lieu d'arrivée au sommet de l'étape.

Le dernier coup de dé pour tout coureur du GC qui espère améliorer sa position, nous suivrons cette journée du début à la fin.

Étape 21 : Dimanche 29 mai, Vérone – Vérone, 17,1 km (ITT)

Dans la belle Vérone, où les coureurs donneront les derniers coups de pédales de ce Giro 2022. De l'ancienne rancune à la nouvelle mutinerie. Où le sang civil rend les mains civiles impures.

Le dernier jour du Giro 2022 sera un contre-la-montre individuel de 17,1 km dans la ville shakespérienne de Vérone où un homme sera couronné champion. Qui sera-t-il ? Et le classement général bougera t-il le dernier jour ?

Profil Etape Giro 2022 : le résumé

Date Etape Km
06 mai 01. Budapest – Visegrad 195
07 mai 02. Budapest – Budapest (clm) 9,2
08 mai 03. Kaposvar – Balatonfured 201
09 mai Sicile (Transfert)
10 mai 04. Avola – Etna 166
11 mai 05. Catane – Messine 172
12 mai 06. Palmi – Scalea 192
13 mai 07. Diamante – Potenza 199
14 mai 08. Naples-Naples 149,5
15 mai 09. Isernia – Blockhaus 187
16 mai Repos
17 mai 10. Pescara – Jesi 194,5
18 mai 11. Santarcangelo di Romagna – Reggio Emilia 201
19 mai 12. Parme-Gênes 185,5
20 mai 13. San Remo – Coni 157
21 mai 14. Santena – Turin 152,5
22 mai 15. Rivarolo Canavese – Cogne 177
23 mai Repos
24 mai 16. Salo – Aprica 200
25 mai 17. Ponte di Legno – Lavarone 165
26 mai 18. Borgo Valsugana – Trévise 146
27 mai 19. Marano Lagunare – Sanctuaire de Castelmonte 178
28 mai 20. Belluno – Marmolada (Passo Fedaia) 167
29 mai 21. Vérone-Vérone 17,1

Dernières publications

En haut