Compétitions internationales

Euro 2020 (Gr. E) : l’Espagne en danger, dernière chance pour la Pologne

Respectivement troisièmes et quatrièmes du groupe E, Espagnols et Polonais sont en mauvaise posture avant la dernière journée. Ils devront forcer leur destin face à la Slovaquie et la Suède pour décrocher une place en huitièmes de finale.

Entre une Suède au jeu restrictif, une Espagne à la possession stérile et une Pologne loin du niveau attendu, le groupe E est probablement le moins spectaculaire de cet Euro 2020. Sur le plan comptable, en revanche, le suspense reste entier avant la dernière journée, prévue ce mercredi 23 juin à 18 heures. Derrière la Suède, leader de la poule avec 4 points, la surprenante Slovaquie (3 points) devance l’Espagne (2 points) et la Pologne (1 point).

Tout comme la France, la Suède a assuré sa qualification sans jouer au bénéfice des résultats des autres groupes. Même si elle perd contre la Pologne et qu’elle termine troisième, ses 4 points lui permettront de composter son billet pour la suite de la compétition. Pour les trois autres nations, tout est encore possible. La Pologne doit impérativement battre la Suède pour voir les huitièmes de finale. L’Espagne a également besoin d’une victoire contre la Slovaquie mais, si la Pologne ne gagne pas, un match nul suffirait pour se qualifier en tant que troisième. Enfin, la Slovaquie n’a besoin que d’un point face à la Roja pour terminer dans les deux premiers.

Des matches fermés à prévoir ?

Malgré l’enjeu, cette dernière journée ne devrait pas provoquer un déluge de buts. L’Espagne a du mal à se montrer dangereuse depuis le début de la compétition et, face à elle, la Slovaquie pourrait adopter une approche défensive pour préserver le match nul dont elle a besoin. Les hommes de Luis Enrique ont besoin d’un déclic offensif, eux qui tiennent beaucoup le ballon mais n’ont marqué qu’un seul petit but. Entre les occasions gâchées par Alvaro Morata et le pénalty manqué de Gerard Moreno contre la Pologne, l’efficacité de la Roja est pointée du doigt. En face, la Slovaquie avait surpris en battant la Pologne lors de la première journée et pourrait créer la sensation en accédant aux huitièmes de finale.

Malgré sa première place, la Suède est quant à elle l’équipe la plus soporifique du tournoi et devrait à nouveau garer le bus face aux Polonais. Cela pourrait en effet suffire pour neutraliser les hommes de Paulo Sousa, peu productifs offensivement au cours des deux premières journées. Alexander Isak, le Suédois le plus en vue de cet Euro, est capable de faire souffrir la défense polonaise à tout moment, même avec peu de ballons. En face, Robert Lewandowski a ouvert son compteur face à l’Espagne et sera attendu au tournant.

Avec des outsiders en embuscade et un cador européen dos au mur, la dernière journée du groupe E s’annonce pleine de suspense. Rendez-vous à partir de 18 heures sur les antennes de beIN Sports !

Crédit photo en une : Maxppp

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire