Euro

Euro 2024 : Aurélien Tchouaméni optimiste sur la suite de la compétition

De passage en conférence de presse à 48h du dernier match de poule de l'Équipe de France contre la Pologne, Aurélien Tchouameni tient à rassurer les observateurs sur le potentiel offensif des Bleus lors de cet Euro 2024.

L'Équipe de France va jouer gros contre la Pologne mardi à 18h. Les Bleus n'ont pas encore assuré la première place du groupe et devront remporter la rencontre contre les Biało-czerwoni (Blanc et rouge) pour s'offrir une partie de tableau plus abordable lors des huitièmes.

De passage en conférence de presse, Aurélien Tchouameni a tenu à relativiser sur le manque de réalisme des Bleus depuis le début de l'Euro 2024. L'ancien bordelais a fait le parallèle avec la situation du Real Madrid en début de saison.

“C'est incroyable. J'ai envie de faire le parallèle avec notre présaison au Real, où on était dans même situation : on se créait des occasions, on ratait pas mal, et au final on a vu ce qui s'est passé. On ne doute pas, le plus important est de se créer des occasions. Il faut les mettre au fond pour nous faciliter la tâche. Il faut aussi souligner notre solidité défensive, c'est primordial dans la lutte pour un titre. Je ne peux pas dire qu'on est pessimistes, on est optimistes, car on se crée des occasions. On sait qu'on a des attaquants de classe mondiale, au bout d'un moment ils vont marquer. Être plus clinique devant le but, c'est un axe de progression,” explique-t-il.

Euro 2024 : Tchouameni encense Kanté

Par la suite, le milieu de terrain du Real Madrid a été interrogé sur son association avec N'Golo Kanté au centre du jeu. Et le joueur Monégasque n'a pas tarit d'éloges à propos de l'ancien caennais.

“Non, car je regarde pas mal le foot, je sais ce qu'il est capable de faire et il évolue encore à très haut niveau. Ça montre que le Championnat saoudien est de bon niveau. Ça fait longtemps qu'on n'avait pas joué ensemble car il était pas mal blessé quand je suis arrivé en sélection. Je prends beaucoup de plaisir à évoluer avec lui, on est complémentaires sur pas mal de points. Il a cette capacité à se projeter ou à rester devant la défense. Moi aussi, ça permet de varier les rôles. J'espère que ça va continuer à bien se passer. Quand je regarde ses performances, je suis le premier content car j'ai envie de gagner cette compétition. Pour gagner, il faut que les 25 évoluent à leur meilleur niveau. Avec N'Golo à ce niveau, ça va nous aider à gagner les matches.”

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut