Euro

Euro 2024 : Giroud sur le banc, Didier Deschamps prépare une surprise en attaque

À quelques jours du début de l'Euro 2024, plusieurs inconnus subsistent concernant le onze type de l'équipe de France. Didier Deschamps pourrait même réserver quelques surprises, notamment en pointe.

Dans moins de deux semaines, la France fera son entrée en lice à l'Euro 2024, avec un premier match contre l'Autriche (17 juin). Si le calendrier est connu, l'équipe qu'alignera Didier Deschamps est, elle, bien plus incertaine. Si certaines choses semblent intangibles, comme la présence de Mike Maignan dans les buts s'il est bien remis de ses blessures ou celle d'Antoine Griezmann à un poste de milieu plus ou moins avancé, une grosse inconnue demeure à la pointe de l'attaque.

En effet, Didier Deschamps a convoqué quatre joueurs capables d'occuper le poste de numéro 9 : Olivier Giroud, Randal Kolo Muani, Kylian Mbappé et Marcus Thuram. Si Kolo Muani semble destiné à sortir du banc, lui qui a vécu une saison compliquée avec le Paris Saint-Germain et peut occuper tous les postes offensifs, et que Mbappé semble amené à jouer à gauche, quid des deux autres ?

Thuram plutôt que Giroud ?

Pour sa dernière compétition avec les Bleus, et avant de traverser l'Atlantique pour rejoindre le Los Angeles FC, Olivier Giroud a pour avantage d'avoir une excellente relation technique avec Kylian Mbappé. Pur avant-centre, le recordman de buts en équipe de France est un cadre de la sélection, mais ce statut est en train d'être déboulonné par Marcus Thuram.

Depuis la finale de la Coupe du monde 2022, Giroud a été titularisé six fois en onze matchs, sortant du banc lors des cinq suivants. À l'inverse, Marcus Thuram est, lui, monté en puissance. Auteur d'une saison remarquable avec l'Inter Milan (15 buts, 7 passes décisives), il semble même partir comme l'option n°1 dans l'esprit de Didier Deschamps. S'il est plus à l'aise dans un système à deux attaquants, le sélectionneur pourrait être tenté de lui faire confiance, reléguant Giroud dans un rôle de supersub où il a toujours été diablement efficace.

Tout reste néanmoins assez flou, et il faudra attendre les matchs de préparation contre le Luxembourg (5 juin) et le Canada (9 juin) pour avoir de premiers éléments de réponse.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut