Compétitions internationales

Euro U21 : victoire impérative pour les Bleuets

Après sa défaite surprise cette semaine contre le Danemark, les Bleuets doivent impérativement prendre les trois points contre la Russie ce soir pour rester dans la course à la qualification pour le prochain tour. Les Russes, larges vainqueurs de l’Islande, ont pris une sérieuse option pour la phase finale de l’Euro U21 en mai/juin.

La force de frappe des Russes

Vainqueur de l’Islande jeudi, sur le score de 4-1, la Russie est très bien entrée dans son tournoi. La star de l’équipe, Fiodor Chalov, a délivré deux passes décisives et ouvert le score sur penalty. L’avant-centre du CSKA Moscou est l’un des joueurs les plus prometteurs du pays. Déjà un élément important en club, il est, à 22 ans, l’une des pépites à suivre de ce tournoi. Malgré ses deux sélections en A, il a tout de même été rappelé pour aider ses coéquipiers à aller loin dans cet Euro. Il est épaulé par des partenaires, principalement au-delà de 21 ans, qui ont beaucoup d’expérience en club. Le gardien, Aleksandr Maksimenko, est notamment titulaire pour le Spartak Moscou. Un groupe homogène, avec des jeunes prometteurs à toutes les lignes et donc une grande force de frappe offensive. Il faudra être vigilant pour les Français.

Le coup de blues

En regardant l’équipe de France A et les espoirs deux soirs d’affilée, on aurait pu dire qu’il y a une certaine ligne directive en terme de jeu en équipe nationale. Avec beaucoup de passes latérales, des attaques prédictibles et surtout très peu de jeu direct pour casser la ligne défensive adverse, les Bleus déçoivent. Avec un tel talent offensif, il n’est pas surprenant que les adversaires se regroupent derrière pour mieux attaquer. Il faut donc savoir s’adapter et trouver un meilleur plan de jeu pour gagner des matchs, car à ce rythme les Bleuets ne reprendront pas l’avion pour revenir disputer en mai la seconde phase du tournois. Gouiri, Édouard, Faivre, puis Ikoné, les attaquants français sont talentueux mais n’ont pas le système collectif pour les mettre dans les meilleures conditions. On peut également parler de la titularisation de Fofana au poste d’arrière droit. Le défenseur de Leicester, habitué à l’axe, aurait dû être suppléé par Koundé ou Kalulu, plus habitués au poste. Avec la peau des favoris pour cette compétition, la pression sur les épaules de Bleuets est surement très lourde, mais il va falloir montrer de meilleures choses ce soir pour se qualifier.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire