Championnats Etranger

Europa Conference League : Leicester, Marseille, PSV, Slavia et Bodø/Glimt qualifiés

Europa Conference League

Les anciens champions d'Europe, Marseille et le PSV Eindhoven, ont fait un pas de plus pour devenir les premiers vainqueurs de l'UEFA Europa Conference League grâce à de solides victoires jeudi, mais le Celtic n'a pas pu revenir en arrière, les écossais ayant été éliminés par Bodø/Glimt.

Bodø/Glimt 2-0 Celtic (5-1)

L'aventure européenne de Bodø/Glimt se poursuit après avoir terminé le travail qu'ils avaient si bien commencé la semaine dernière à Glasgow. Cette fois, leur victoire 2-0 sur le Celtic a été plus laborieuse, avec un but d'Ola Solbakken à la neuvième minute, avant que Hugo Vetlesen double la mise d'un bon mouvement collectif après la pause.

L'équipe écossaise n'a jamais eu l'occasion de revenir dans le match et Bodø/Glimt a remporté une victoire confortable en Norvège. Les champions norvégiens ont remporté dix de leurs douze matches européens à domicile cette saison, dont un sept sur sept en UEFA Europa Conference League.

Randers 1-3 Leicester City (2-7)

Un spectaculaire doublé de James Maddison a permis à Leicester de remporter une large victoire au Danemark. Harvey Barnes a donné l'avantage aux Foxes après seulement deux minutes, avant que les hôtes ne se mettent dans le match et que Kasper Schmeichel ne soit contraint de repousser Stephen Odey.

Mais en l'espace de quatre minutes en seconde période, Maddison a tiré un coup franc et une belle frappe enroulée, avant que Randers ne réduise le score en fin de match, Odey profitant d'un cafouillage défensif.

Slavia Prague 3-2 Fenerbahçe (6-4)

Yira Collins Sor a inscrit ses deux premiers buts pour le Slavia, permettant à son équipe de remporter une deuxième victoire 3-2 contre les Canaris jaunes.

Ivan Schranz a donné l'avantage au Slavia d'une volée, avant que Sor ne marque son première but avec le Slavia. Mert Hakan Yandaş effectuait une belle frappe enroulée pour donner de l'espoir à Fenerbahçe avant que Sor ne marque un second but pour porter le score à 3-1 après que son équipe ait laissé passer de nombreuses occasions. Le but de Mërgim Berisha dans le temps additionnel était une consolation pour Fenerbahçe. Le Slavia a tiré 21 fois au but lors de cette rencontre et n'a perdu qu'un seul de ses 13 derniers matches européens à Prague.

Qarabağ 0-3 Marseille (1-6)

L'Olympique de Marseille a creusé l'écart avec Qarabağ lors du match aller et s'est qualifié pour les huitièmes de finale sans trop de difficultés. Les hôtes azerbaïdjanais sont entrés dans la partie avec des intentions, mais après avoir résisté à la tempête du début, ils ont été déstabilisés par Pape Gueye qui a ouvert le score pour l'OM après avoir récupéré un bon ballon de Dimitri Payet.

Matteo Guendouzi et Konrad De La Fuente ont achevé les espoirs des locaux  en fin de match. Qarabağ participait à un match à élimination directe de l'UEFA au printemps pour la première fois au cours de ses 18 campagnes continentales.

Maccabi Tel-Aviv 1-1 PSV Eindhoven (1-2)

L'équipe néerlandaise a connu une fin de match un peu nerveuse en Israël mais a tout de même obtenu son billet. Le PSV semblait avoir fait le plus dur après le but dévié de Yorbe Vertessen en fin de match, qui récompensait sa domination, mais il a dû faire face à une tempête imprévue lorsque la tête d'Enric Saborit a trouvé le chemin des filets à la 91e minute. Le jeune Belge Vertessen a inscrit 11 buts en club et en sélection cette saison.

Partizan 2-1 Sparta Prague (3-1)

Ricardo Gomes a marqué deux buts et a été expulsé alors que le Partizan maîtrisait le match. Le départ tonitruant  des hôtes a été récompensé lorsque Gomes s'est débarrassé d'un défenseur et a tiré, puis il a marqué de la tête sur un corner pour son 26e but de la saison.

Slobodan Urošević voyait sa tête rejetée pour hors-jeu avant que Gomes ne soit expulsé pour simulation après être tombé dans la surface. Adam Hložek a inscrit un but de consolation pour le Sparta en fin de match. Le Partizan n'a pas dépassé les huitièmes de finale d'une compétition de l'UEFA depuis 1989/90, lorsqu'il a été éliminé en quart de finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne par le Dinamo Bucureşti.

PAOK 2-1 Midtjylland (PAOK se qualifie 5-3 après TAB)

L'arrêt d'Alexandros Paschalakis devant Max Meyer s'est avéré crucial pour la qualification du PAOK. Meyer a tiré le premier penalty de la séance de tirs au but pour son équipe après que le match se soit terminé à égalité, mais il a été repoussé par le gardien local, et le PAOK a ensuite converti ses cinq penalties pour se qualifier.

Le PAOK a pris l'avantage ce soir-là grâce à Andrija Živković, qui a marqué de près, et Vieirinha leur a donné l'avantage sur l'ensemble du match grâce à un superbe tir de loin. Mais les visiteurs ont forcé la prolongation lorsque Meyer a lancé  Daniel Høegh pour marquer de la tête. Le PAOK a remporté une séance de tirs au but dans une compétition de l'UEFA pour la première fois, après avoir perdu à quatre reprises.

Vitesse 2-0 Rapid Wien (3-2)

C'est l'ancien Rapid Wien, Adrian Grbić, qui a porté le premier coup en reprenant une passe bien dosée d'Eli Dasa pour annuler l'avantage des visiteurs au match aller. Dasa était de nouveau à l'origine du deuxième but à la 19e minute, Matúš Bero reprenant de la poitrine avant de finir avec une frappe à ras de terre pour donner l'avantage aux hôtes.

Vitesse a eu des occasions d'assommer le match après la pause ; Dasa a vu son tir bloqué et Maximilian Wittek a vu sa tentative repoussée par le poteau, mais le Rapid n'a pas réussi à exploiter les failles des néerlandais.

 

 

Dernières publications

En haut