F1: Le bilan de la saison 2018 de Williams Racing

Après la fin de saison de formule 1 2018, le moment du bilan s’impose. Quelles ont été les écuries en forme ou en méforme, en progression ou en régression ? Cette saison nous a réservé des surprises comme des déceptions. Des pilotes se sont fait remarquer et d’autres oublier… Analysons d’un peu plus près la saison 2018 de chaque écurie et penchons nous sur l’écurie Williams Racing.

Saison à oublier…

Lorsqu’on regarde la saison de Williams, il n’y a absolument rien de positif à retenir. Dernière écurie du tableau avec deux pilotes qui n’ont pas brillé ni eu de fulgurance pendant la saison, une voiture médiocre. Avec tous ces ingrédients vous avez le plat parfait pour obtenir une saison catastrophique. Comment cette écurie, qui était une écurie de haut de tableau il y encore peu de temps, est-elle arrivée si bas ?

Une voiture médiocre

Malgré un moteur Mercedes, le châssis n’a pas suivi… Aucune qualité ne se dégage de cette monoplace (FW41) hormis la puissance du moteur Mercedes mais qui est freiné par le châssis. Il n’y a rien à dire de plus sur cette voiture.

Des pilotes qui manquent de talent

Donnez une mauvaise voiture à un bon pilote, et il fera apparaître une meilleur voiture que ce qu’elle est vraiment. Donnez une mauvaise voiture à un mauvais pilote, et il fera apparaître une mauvaise voiture qui correspond à la réalité ou pire. Voilà une bonne définition de ce panel de pilote 2018 chez Williams. Lance Stroll, après une première saison où il obtient par un concours de circonstance un podium, n’a rien montré. Il en va de même pour son partenaire Sergey Sirotkin qui termine, pour sa première et dernière saison, à la dernière place du classement pilote. Williams a privilégié un panel de pilote avec de gros soutien financier plutôt que des pilotes de talents et ils en paient le prix.

Quelques chiffres

  • Classement pilote: Lance Stroll (18eme – 6 points); Sergey Sirotkin (20eme – 1 points)
  • Classement constructeur: 10eme position – 7 points
  • Meilleur résultat en course : 8ème – Grand prix d’Azerbaïjan (Lance Stroll)
  • Abandons au cours de la saison: 5 abandons

Nous pouvons dire que la saison de Williams a été très décevante mais prévisible. Williams voudra se relever de cette humiliation, ce changement de direction est marqué par son panel de pilote qui voit revenir l’expérimenté Robert Kubica et l’espoir George Russell. Avec ce duo Williams espérera remonter la pente mais il faudra également un bonne voiture.

Crédit image: Facebook Williams

 

 

A propos de l'auteur

Fan de sport, qui aime en parler et partager cette passion. Je donne mon maximum à chaque fois. Mon idole, Fernando Alonso !! Fernando pourquoi tu t'en vas ?! NON !!!

Poster un commentaire

sem, libero sit sed lectus Donec