Auto/Moto

F1 – Le Grand Prix de Russie annulé, Haas retire son sponsor russe

F1

F1 – Le Grand Prix de Formule 1 de Russie a été annulé en raison de l'invasion de l'Ukraine. Présent depuis 2014, le circuit de Sotchi était tracé au coeur des sites ayant accueilli les Jeux Olympiques d'Hiver de 2014. 

Un communiqué de la F1 indique qu'il a été convenu lors d'une réunion des parties prenantes “qu'il est impossible d'organiser le Grand Prix de Russie dans les circonstances actuelles”. Le communiqué ajoute que la F1 suit la situation en Ukraine “avec tristesse et choc et espère une résolution rapide et pacifique”. Le Grand Prix de Russie devait avoir lieu le 25 septembre à Sotchi…

Le Grand Prix de Russie est étroitement associé à Vladimir Poutine, qui a contribué à sa création en 2014 dans la station balnéaire de Sotchi, sur la mer Noire, où il possède un palais. L'événement doit déménager sur un circuit spécialement construit à l'extérieur de Saint-Pétersbourg, la ville natale de Poutine, à partir de 2023, mais l'avenir de l'événement en F1 doit maintenant être sérieusement remis en question.

Jeudi, le quadruple champion Sebastian Vettel a déclaré qu'il ne courrait pas en Russie si la course avait lieu. L'Allemand a déclaré : “Je ne devrais pas y aller, je n'irai pas. C'est mal de courir dans ce pays. Je suis désolé pour les personnes innocentes qui sont tuées pour des raisons stupides et un leadership très étrange et fou”. Même chose pour le champion du monde Max Verstappen, qui avait déclaré : “Quand un pays est en guerre, il n'est pas bon d'y faire la course”.

Haas veut mettre fin à sa collaboration avec son sponsor russe

Pendant ce temps, le patron de l'équipe Haas, Gunther Steiner, a déclaré que l'avenir de son pilote Nikita Mazepin “doit être résolu”. Steiner a déclaré que l'équipe avait “des questions juridiques à régler”, ce qui semble indiquer que l'équipe américaine tente de se séparer de Mazepin et de l'argent du sponsoring provenant de son père Dmitry, un milliardaire proche du président russe Vladimir Poutine.

Haas avait déjà retiré les logos publicitaires de l'entreprise de Mazepin avant le dernier jour des essais de pré-saison de cette semaine à Barcelone. Steiner a déclaré que l'équipe travaillerait sur la situation la semaine prochaine, mais a insisté sur le fait que l'avenir de Haas en F1 n'était pas remis en question.

Pour rappel Haas est la propriété du milliardaire américain Gene Haas, qui a accueilli l'argent de Mazepin avant la saison dernière pour réduire son propre investissement dans l'équipe. Les performances de Mazepin ont été décevantes et la décision de Poutine semble mettre fin à sa carrière en F1.

Interrogé sur l'implication de Mazepin, Steiner a déclaré : “Il faut que cela soit résolu. Il y a des gouvernements impliqués et je n'ai aucun pouvoir sur eux et nous devons voir comment la situation évolue en Ukraine.” Et faisant référence à la décision de retirer les autocollants annonçant l'entreprise du père de Mazepin et la palette de couleurs de la voiture, qui faisait écho au drapeau russe, Steiner a déclaré : “Nous avons pris une décision hier avec nos partenaires de l'équipe. Je dois travailler sur le reste la semaine prochaine. Il n'y a pas de revers pour le côté compétition de l'équipe, pas du tout. Nous devons juste régler les questions commerciales. L'équipe n'est pas affectée par cela. Je leur ai dit qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Nous avons pris la bonne décision pour envoyer un message à tout le monde.”

 

Dernières publications

En haut