Auto/Moto

F1 : Verstappen menace de quitter Red Bull !

Alors que Red Bull et le monde de la F1 sont secoués par une polémique grandissante, le triple champion du monde en titre, Max Verstappen a laissé sous-entendre qu'il pourrait quitter l'écurie. Dans cette tempête d'informations, le Néerlandais est sous le feu des projecteurs. Tant parce qu'il lui est demandé de donner son avis, mais aussi à propos de ses performances en piste. En effet, le paddock semble être de nouveau sous domination de la marque aux taureaux.

En ce doux début de saison de F1, Netflix se frotte sûrement les mains. Au-delà des nouveaux exploits de Max Verstappen au volant de sa monoplace, c'est sur une affaire interne à Red Bull que tous les yeux sont braqués. À l'aube du premier Grand Prix de Bahreïn (remporté par Verstappen), Christian Horner a été accusé d'harcèlement auprès d'une employée de l'écurie. La firme autrichienne a donc ouvert une enquête interne afin de confirmer ou démentir ce qui est reproché au directeur du team. Cependant, après une semaine d'investigation, les enquêteurs ont relaxé un Christian Horner, sous le coup de l'exclusion, pour faute de preuves.

Il n'empêche qu'à la suite de cette nouvelle, des documents confidentiels, tels que des images de conversation, ont été envoyés à plusieurs membres influents de l'environnement de la Formule 1. Si Red Bull cherche toujours à démasquer la taupe, une nouvelle enquête a également été ouverte ces derniers jours. Selon Autosport, Helmut Marko (haut dirigeant de Red Bull Racing) est désormais sous investigation. On reproche à l'ancien pilote automobile d'être à l'origine de plusieurs fuites dans les médias à propos de l'affaire Horner. Encore une fois, tout cela pourrait aboutir à une suspension, voire une exclusion.

F1 : Si Helmut Marko saute, Max Verstappen s'en va !

Mais Red Bull va devoir faire extrêmement attention à ses décisions. En effet, très proche d'Helmut Marko, Max Verstappen a clairement menacé de quitter l'écurie en cas de départ de son mentor. Hier, après sa pole position à Djeddah (Arabie saoudite), le Néerlandais a immédiatement pris la défense de l'Autrichien devant les journalistes. “Ma loyauté envers lui est immense, je l'ai toujours dit à tout le monde au sein de l'équipe, à tous les hauts responsables, comme quoi c'est en permanence un élément important dans ma prise de décision pour l'avenir ainsi qu'au sein de l'équipe”, a-t-il précisé avant de lancer la bombe de la soirée.

À la question de Sky Germany “si Helmut Marko n'est plus chez Red Bull, vous n'y resterez pas non plus ?”, Max Verstappen n'a pas mâché ses mots : “Nous pourrions avoir un gros problème dans l'équipe, oui.” Le team est prévenu. Il faudra prendre des pincettes s'il ne veut pas voir partir son joyau chez un concurrent. D'autant qu'un baquet est libre en 2025 chez Mercedes…

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut