F3

Formule 3 : Juan Manuel Correa, un retour qui donne le sourire

Un an et demi après le terrible accident survenu à Spa coûtant la vie à Anthoine Hubert, Juan Manuel Correa prépare son retour à la compétition. Le natif de Quito en Équateur, a été très satisfait des deux premiers jours d’essai de pré-saison de F3 au Red Bull Ring.

Après plus de 20 opérations à la jambe, Juan Manuel Correa a pu faire son retour à la compétition. Il a participé le week-end dernier à sa première séance d’essais officielle depuis son accident à Spa en 2019. Maintenant chez ART Grand Prix, l’Américain veut pouvoir se battre pour des victoires cette saison. “La possibilité de me battre pour le titre de F3 est la meilleure chose qui me soit arrivé. Je suis très satisfait et j’ai encore plus envie de poursuivre ma préparation pour atteindre mon objectif”, affirme Juan Manuel Correa à Motorsport.

Des essais de pré-saison plutôt satisfaisants

Ce samedi 3 et ce dimanche 4 avril se sont déroulés les premiers essais de pré-saison de F3 FIA. Le néo pilote ART Grand Prix a réalisé le 18e temps des deux jours combinés en 1:19.189. Il est à 587 millièmes du record de la piste de Caio Collet. L’Équatorien se dit satisfait mais convaincu qu’il peut mieux faire. “Je perds beaucoup de temps au moment du freinage, et cela doit me rendre heureux car je sais où nous devons nous améliorer.” Le pilote ART avait déjà participé à une séance le 15 février dernier au circuit Paul Ricard en guise de préparation. Il avait piloté une Dallara GP3/13, 533 jours après sa dernière course à Spa. “Le test s’est bien déroulé. Physiquement, il me faut encore travailler un peu sur ma préparation, surtout sur les muscles des jambes, car ils me font souffrir.” avait-il déclaré à Motorsport.

Un accident n’arrête pas les rêves

Après plus d’un an coincé dans un fauteuil, le pilote a pu remarcher à l’aide de béquilles. “Malheureusement, il est fort probable que ma jambe ne se rétablisse jamais complétement. Mais je vais me battre pour la récupérer suffisamment pour pouvoir à nouveau appuyer sur l’accélérateur” avait-il confié, il y a un an à Mundo Sport. Après une longue réflexion sur l’envie de remonter dans une monoplace, Juan Manuel Correa a opté pour revenir dans un cockpit. “C’est un accident qui a changé ma vie […] Il y a eu des moments à l’hôpital où je n’étais pas sûr de vouloir courir à nouveau”, avouait-il. Les médecins ont dû reconstruire sa jambe droite qui a perdu six centimètres d’os dans la partie inférieure du tibia. “Mon os gagne un millimètre par jour.” Mais son rêve de parvenir un jour en F1, ne s’est pas estompé. “Un accident n’arrête pas les rêves. Je veux recourir à nouveau, pas seulement pour moi, mais aussi pour Anthoine” confiait-il toujours au Mundo Sport. En 2019, Correa participait à sa première saison de F2 avec l’écurie Charouz. Il avait pu signer deux podiums, et occupait le rôle de pilote d’essai chez Alfa Romeo. Redescendre d’un échelon va donc lui permettre de commencer la saison plus tardivement et donc de se préparer du mieux possible.

Correa fera son retour en course lors de la manche d’ouverture à Barcelone du 7 au 9 mai prochain. Sans objectif clair, le pilote ART veut réussir sa course, et la terminer serait déjà une grande victoire pour lui.

 

Crédits image en une : LAT

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire