F3 – Liam Lawson triomphe à Silverstone, sous safety car

0
Crédits photo : Formula 3

Une fois de plus, les derniers tours en Formule 3 se sont couverts sous régime de voiture de sécurité. Cette fois-ci, c’est Lawson qui en a profité. Il devance l’actuel leader au Championnat du Monde, l’Australien Oscar Piastri. Sargeant complète le podium. Prema réalise un joli tir groupé, puisque la troisième monoplace italienne, celle de Vesti, est 5e. 

La safety car était de sortie

Comme souvent en Formule 3, de gros dégâts ont eu lieu. Deux fois, la safety car a dû intervenir, afin de déblayer les carcasses de monoplaces échouées sur la piste. Avec 30 pilotes, il est évident que les risques de casse sont augmentés. La première fois, cela a impliqué trois monoplaces. Viscaal, en voulant doubler Barnicoat par l’intérieur, s’est trop déporté sur sa gauche. Ses roues ont frotté avec celles de la Carlin, envoyant l’Anglais dans les graviers. Résultat des courses, le Néerlandais a complètement dévié sa trajectoire, rentrant dans le pauvre Doohan. L’Australien finissait lui aussi sa course dans le mur.

Plus tard, la safety car est de nouveau sortie, signant la fin du Grand Prix. Caldwell, touché par Fewtrell, partait en tête à queue peu de tours après la relance. Le peloton, encore très dense, tentait tant bien que mal d’éviter la Trident revenue sur la piste. Malheureusement pour le Britannique, Lucas Dunner ne parvenait à l’éviter. Une nouvelle MP Motorsport était au tapis, après celle de Viscaal. Comme lors de la victoire de Pourchaire en Styrie, les pilotes passaient sous le drapeau à damier sous régime de voiture de sécurité.

Lawson, puissance 2

Liam Lawson, pilote Hitech et membre de l’académie Red Bull, n’en demandait pas plus pour se voir offrir 25 points, après une course très bien maîtrisée. Il devance finalement Piastri, qui est décidément le plus régulier cette année, et Sargeant, le poleman. Après sa victoire lors de la deuxième course en Autriche, c’est donc un super résultat pour le pilote Hitech. Il confirme qu’il faudra compter sur lui cette année. Piastri, lui, semble écoeurer la concurrence. Lors des 7 courses disputées jusqu’à maintenant, le pilote Prema est systématiquement rentré dans les points. Seul Beckmann, récent vainqueur de la course 2 à Budapest, peut en dire autant.

Derrière, la concurrence semble donc s’affaiblir. Pourchaire a fini très loin, seulement 12e, et ne pourra pas prétendre à une bonne place grâce à la grille inversée. C’est d’ailleurs Smolyar, son coéquipier, qui partira en pole demain. Verschoor, 11e, ne marque pas de point pour la première fois de la saison. Hughes progresse lui au classement grâce à sa 4e place, tandis que Novalak empoche les points du meilleur tour en course et de la 8e place. Fernandez, le troisième pilote ART Grand Prix, est 7e.

Lawson triomphe donc à Silverstone lors de cette première course, devant deux Prema. L’écurie la plus forte du peloton semble posséder l’arme ultime, en la personne de Piastri. Pourchaire aura du bouleau demain, s’il veut ne pas perdre trop de points sur ses concurrents directs tels que Beckmann ou Verschoor.

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here