Cyclisme sur route

Flèche wallonne : qui domptera le terrible mur de Huy ?

La Flèche wallonne aura lieu demain. Le mur de Huy sacrera-t-il un spécialiste des classiques ardennaises ou un coureur inattendu ? Voici les infos intéressantes avant le départ de l’épreuve. 

Dimanche dernier, le Cauberg a sélectionné le trio de prétendants à la victoire lors de l’Amstel Gold Race. Demain, c’est en haut du mur de Huy que sera couronné un solide puncheur. La 85e édition de la Flèche wallonne promet du spectacle. De nombreux ambitieux souhaitent vaincre les terribles pentes de la rampe finale. Un plateau relevé digne d’un monument s’aligne sur la classique ardennaise.

Douze montées répertoriées parsèment un parcours bosselé de 192 km. Il est toutefois peu probable qu’une échappée aille au bout. Le peloton contrôlera les espoirs des hommes qui se porteront sans doute à l’avant avant de les assommer dans le mur final. 1.8 km à 9.8% de moyenne, avec un passage à 26%. Le mur de Huy, une ascension mythique et destructrice.

Trois jours après une victoire arrachée à Valkenburg, Wout Van Aert ne tentera pas de gagner également en Wallonie. Le Belge de Jumbo-Visma préfère les classiques flandriennes et a donc décidé de prendre un peu de vacances. En revanche, Primož Roglič, son lieutenant de luxe dans les ascensions du Limbourg, tentera d’empocher un nouveau succès. Avec cinq victoires en 2021, le Slovène est pour l’instant le coureur le plus titré du peloton, aux côtés de Sam Bennett (non inscrit) et Tadej Pogačar (UAE Team Emirates). Ce dernier essaiera lui aussi d’ajouter une sixième course à son palmarès de la saison.

Un plateau relevé à l’assaut d’un mur terrible

Pour l’instant, le champion du monde Julian Alaphilippe a montré ses limites dans les dernières difficultés de course. Faire briller son maillot arc-en-ciel lui tient à cœur. Le Français de Deceuninck-Quick Step connaît le chemin vers le podium, lui qui s’est imposé en 2018 et 2019. Son explosivité est taillée sur mesure pour placer une flèche fatale dans le mur de Huy.

Crédits photo : ASO

Le tenant du titre Marc Hirschi (UAE Team Emirates) possède des qualités semblables. Le puncheur suisse semble toutefois loin de son pic de forme. Son équipe comptera davantage sur son prodige slovène pour gagner. L’inoxydable Alejandro Valverde (Movistar), l’expérimenté Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech) et la révélation Thomas Pidcock (Ineos Grenadiers) se joindront aux hostilités. Côté Français, on pourra compter sur Guillaume Martin (Cofidis), David Gaudu (Groupama-FDJ) ou encore Warren Barguil (Arkéa-Samsic) pour animer la course. Sans oublier, Benoit Cosnefroy (AG2R-Citroën), deuxième l’an dernier.

Une épreuve féminine est aussi organisée. Anna van der Breggen (Boels Dolmans), sextuple tenante du titre, sera favorite à sa propre succession. La dernière gagnante de l’Amstel Gold Race Marianne Vos (Jumbo-Visma), la championne de France Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) et Annemiek van Vleuten (Movistar) tenteront de détrôner la reine néerlandaise.

La Flèche wallonne sera diffusée sur Eurosport à partir de 14h15 et France Télévisions à partir de 14h45.

Crédits photo en une : Gautier Demouveaux / ASO
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire