Football

France – Allemagne : l’état de forme des deux équipes

Les matchs de préparations sont terminés, l’équipe de France s’est imposée aisément contre le pays de Galles et la Bulgarie avec un total de 6 buts au compteur. Après avoir fait le plein de confiance, place maintenant aux choses sérieuses.

 

Les Bleus prêts pour l’Euro

À moins d’une semaine de son entrée en lice dans l’Euro, l’équipe de France n’a pas flanché lors de ses matchs de préparation. En effet, les Bleus se sont imposés 3-0 lors de leurs deux rencontres. Les attaquants se sont brillamment illustrés avec des buts de Dembélé, Mbappé, Giroud avec un doublé et également pour Antoine Griezmann décisif lors des deux matchs et très présent dans le jeu français. Le Griezmann de l’Euro 2016 serait-il de retour ?

Même si la France n’a pas vraiment été inquiétée, la défense a été solide quand il le fallait sur les quelques assauts des équipes adverses. Seul bémol de ces matchs de préparation : la blessure de Karim Benzema contre le Bulgarie suite à une béquille à la jambe. Rien de grave pour l’attaquant qui pourra reprendre l’entraînement au bout de 2-3 jours de repos. L’équipe de France, emmenée par Didier Deschamps, doit continuer sur cette lancée pour atteindre son objectif : devenir champion d’Europe.

 

Les Allemands se rassurent

L’Allemagne a affronté lors de ses matchs de préparation le Danemark et la Lettonie. Les joueurs de Joachim Löw ne se sont pas vraiment rassurés lors de leur premier match face aux Danois. En effet, les deux équipes se sont quittées sur un 1 but partout. Les Allemands ont pourtant dominé toute la rencontre mais sans concrétiser leurs attaques. Ils ont tiré 16 fois aux buts (5 cadrés), trois fois plus que les Danois.

L’attaque était vraiment le point faible de cette équipe allemande. Chose qui a complètement changé lors de son deuxième match. Les Allemands ont enchaîné les buts face à la Lettonie, 138e nation au classement de la FIFA. Ils se sont imposés 7-1 avec des buts de Gosens, Gündogan, Müller, Ozols (c.s.c.), Gnabry, Werner et Sané. La Mannschaft n’a pas vraiment été inquiétée par une équipe bien inférieure mais a pu faire le plein de confiance avant d’affronter la France.

 

Champion du monde en titre et finaliste à l’Euro 2016, l’équipe de France est logiquement favorite pour cet Euro. Les Allemands, eux, n’ont pas vraiment réussi leur dernière Coupe du monde puisqu’ils n’ont même pas passé les phases de poules. Quant à l’Euro 2016, ils s’étaient inclinés 2-0 face au Français en demi-finale. La dernière confrontation entre la France et l’Allemagne remonte au 16 octobre 2018, les Bleus l’avaient emporté 2-1 en Ligue des nations. De quoi les faire douter avant la rencontre entre les deux équipes le 15 juin prochain à Munich pour leur premier match lors de l’Euro.

Crédit photo une : ©AFP
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire