France – Irlande 2009 : Un mauvais coup de main

Construit pour accueillir la Coupe du monde 1998, le stade de France fête ses 20 ans cette année. Pour l’occasion, WeSportFR vous propose de revivre 20 matchs qui ont marqué l’histoire de cette enceinte mythique.

Le contexte :

Sortis honteusement de l’Euro 2008 au 1er tour alors qu’ils étaient vice champions du monde, les Bleus n’arrivent pas à se qualifier directement pour la coupe du monde. La faute à une phase de qualifications peu convaincante. Les Bleus se retrouvent en barrage finissant 2ème de leur groupe derrière la Serbie. Première angoisse : le tirage au sort. Plutôt clément sur le papier, les Bleus héritent de l’Irlande. Une victoire à l’arrachée 1-0 en Irlande et les Bleus abordent le match retour avec l’ambition de vite finir ce match et s’envoler pour l’Afrique du Sud.

Le match : L’Irlande était à un peu plus que deux doigts …

Ce 19 novembre 2009 va pourtant être un début de cauchemar pour les Bleus … On repense à 1993 et Kostadinov. 33ème minute, dans un match engagé, Robbie Keane, star de l’équipe d’Irlande remet les compteurs à 0. Dans un match âpre, les Bleus n’arrivent pas à reprendre l’avantage de la qualification, ils sont même au bord de la punition sur des situation irlandaises. Prolongations ! C’est à la 103ème minute de ce match que tout bascule. En effet, à la suite d’un long ballon de Malouda, Thierry Henry contrôle le ballon de la main deux fois dans la surface irlandaise, centre pour Gallas qui marque… Toute l’Irlande conteste ce but. Sur le coup, personne ne comprends la situation, puis on voit le ralenti… Un silence étourdissant rempli le stade de France. A la fin les Bleus conserveront leur qualification mais leur image est dégradée, même dans son propre pays, les Bleus ne plaisent plus, ils inquiètent.

L’après : Un scandale qui en amène d’autres

La presse s’empare du scandale, de nombreux papiers sont fait par les journaux pour bannir Henry. Un acharnement médiatique qui fait oublier la grande carrière du joueur français. Malgré tout les bleus vont en Afrique du Sud… pour la suite que l’on connaît. Sans cette main, aurait-on eu Knysna ? Malheureusement c’est un des tristes souvenirs dont regorge le stade de France. Pour la petite anecdote, Thierry Henry devenait ce soir là le deuxième homme le plus capé de l’histoire des Bleus.

FRANCE – IRLANDE : Barrage retour des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2010

France 1 – 1 Irlande (après prolongations)

France :

Lloris – Sagna, Gallas, Escudé (Squillaci 9′), Evra – A. Diarra, L. Diarra, Henry (cap), Gourcuff (Malouda 88′)– Anelka, Gignac (Govou 57′)

République d’Irlande : Given – O’Shea (Mc Shane 67′), Dunne, St Ledger, Kilbane – Lawrence(Mc Geady 107′), Andrews, Whelan (Gibson 63′), Duff – Doyle et Keane

Crédits photo à la une : AFP/TF1

 

A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

tempus libero commodo porta. dolor dapibus lectus nec dolor.