Giacomo Nizzolo champion d’Europe à Plouay

0
Ligue 1

Au lendemain de la Bretagne Classic Ouest-France, les championnats d’Europe de cyclisme ont eu lieu sur le parcours de Plouay dans le Morbihan. Giacomo Nizzolo a été sacré champion d’Europe, au sprint, juste devant le Français Arnaud Démare. Ainsi, les Italiens ont réalisé la passe de trois après les sacres de Matteo Trentin en 2018 et d’Elia Viviani en 2019.

Les coureurs avaient 179 kilomètres au programme avec 13 tours de circuit. Sur le parcours, il y avait trois difficultés à gravir : la Côte du Lezot (1400m à 3,9 %), la Montée Lann Payot : (1300m à 2,6 %) et la Côte du Pont-Neuf (1500m à 4 %). Le sommet de cette dernière se trouvait à 2 km de l’arrivée. Les favoris étaient des sprinteurs capables de passer les multiples bosses de la journée comme Giacomo Nizzolo, Arnaud Démare, Pascal Ackermann ou encore Alexander Kristoff.

Après l’échappée matinale avec le Polonais Bernas, le Chyptriote Militidis et le Roumain Dima, Mathieu Van der Poel a décidé de mettre le feu aux poudres à 51 kilomètres de l’arrivée. Mais, les équipes des favoris n’ont pas laissé beaucoup de liberté au Batave.

Image

Ensuite, Diego Rubio Hernandez (Espagne), Pawel Bernas (Pologne), Ruben Guerreiro (Portugal) et David van der Poel (Pays-Bas) ont un temps été en tête de la course. Cependant, les sélections Italiennes et Françaises ont parfaitement géré l’écart avec ces fuyards.

Puis, les Belges par l’intermédiaire de Greg Van Avermaet et Jasper Stuyven ont animé la course. Ce dernier est revenu sur le groupe de tête.

Image

Par la suite, Mathieu van der Poel a relancé une offensive. Cependant, Davide Ballerini et Benoît Cosnefroy ont vite pris la roue du vainqueur de l’Amstel Gold Race 2019 pour neutraliser cette attaque.

Pas rassasié, Mathieu van der Poel a de nouveau porté une violente attaque à 25 kilomètres du terme. Cosnefroy, encore lui, et le tenant du titre Matteo Trentin ont directement pris le sillage du virevoltant Néerlandais.

Image

Après des attaques de Johan Jacobs, de Markus Hoelgaard et de Sebastian Schönberger, un peloton d’une trentaine de coureurs s’est présenté dans l’ultime ligne droite en cuvette. On a alors assisté à un véritable duel entre Nizzolo à gauche de la route, et Démare, au centre de la chaussée.

Finalement, bien lancé par Ballerini et Cimolai, Giacomo Nizzolo a remporté ces championnats d’Europe au sprint de peu devant le tout nouveau champion de France Arnaud Démare. Pascal Ackermann complète le podium.

Gicomo Nizzolo champion d'Europe

Le coureur NTT a ainsi réalisé le doublé : championnats d’Italie, dimanche, et championnats d’Europe, aujourd’hui. On retrouvera Nizzolo sur les routes du prochain Tour de France à partir de samedi.

Gicomo Nizzolo de peu

CLASSEMENT :
1. G. Nizzolo (Italie)
2. A. Démare (France)
3. P. Ackermann (Allemagne)
4. M. van der Poel (Pays-Bas).
5. J. Stuyven (Belgique)
6. D. Ballerini (Italie)
7. M. Paterski (Pologne)
8. I. Garcia Cortina (Espagne)
9. A. Toupalik (République tchèque)
10. B. Cosnefroy (France)
Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here