Guillaume Hoarau, like a Young Boy

0
Ligue 1

Après avoir quitté l’Hexagone il y a 5 ans pour traverser les Alpes, Guillaume Hoarau est la star de cette équipe des Young Boys de Berne. Sacré champion de Suisse pour la première fois la saison passée, prenons des nouvelles de l’avant-centre de 34 ans.


Serial buteur

On balance une stat d’entrée, Guillaume Hoarau a déjà marqué 101 buts en 150 matchs plus 30 passes décisives qui viennent assaisonner le tout. Dernier chiffre concernant le numéro 99 jaune, il marque au minimum 15 buts par saison en championnat rien que ça. Voilà pour les chiffres. Utilisé seul en pointe lors de sa première saison en Suisse, les YB ont rapidement installé un 4-4-2 avec l’arrivée d’Adi Hütter. En associant Hoarau à Gerndt puis Assalé sur les deux dernières saisons, le coach autrichien a réussi à mettre le français dans les meilleures dispositions possible.

Un nouveau système qui a permit à toute cette équipe des Young Boys de se développer et de s’imposer dans cette Super League. Dans un premier temps comme le solide dauphin du FC Bâle puis comme le premier club de Suisse avec le sacre de 2018.

Dans son jardin

Evoluant dans un championnat mineur d’Europe où le rythme est plus lent, ces paramètres jouent en faveur de notre Guigui national. Soutenu par un deuxième attaquant, Hoarau joue un vrai rôle de pivot dans la construction avant de devenir un renard des surfaces doté d’un très bon flair. Beaucoup de ses buts ont été inscrits sur des deuxièmes ballons contrés ou relâchés par le gardien ou la défense adverse. Ce n’est pas péjoratif loin de là, Guillaume Hoarau ne laisse pas de miettes c’est tout. Une demi occasion peut finir au fond des filets.

Autre aspect du jeu que l’ex-Parisien a fait progresser : son jeu collectif. Ce dernier a plus fait croquer ses partenaires en Suisse que sur les dix premières années de sa carrière. Plusieurs raisons peuvent être énoncées : le système à deux pointes permet de libérer les espaces et de diminuer la pression sur Hoarau. Son sens du collectif a sans aucun doute progressé au fil des ans. L’utilisation massive des centres et du jeu de déviation aussi bien au sol qu’aérien profite aux coéquipiers de l’international français.

Back to back 

Cette saison, Guillaume Hoarau est parti sur les meilleurs bases de sa carrière. Avec l’arrivée de Gerardo Seoane sur le banc des Jeunes Garçons, le numéro 99 le plus flashy depuis Ronaldo a déjà scoré 17 fois en 24 matchs. 11 en championnat et 5 en Ligue des Champions dont un doublé victorieux face à la Juve, rien que ça. Leader du championnat avec dix-neuf points d’avance à la mi-saison, les YB de Berne vont vraisemblablement décrocher leur second titre de champion d’affilé. Seul petit bémol, la dernière place en Ligue des Champions malgré un groupe très relevé avec United, Valence et la Juventus.

Magnifique, voilà le mot qui résume le parcours de Guillaume Hoarau au pays des Helvètes. Élu meilleur joueur du championnat en 2017 et désormais meilleur buteur de l’histoire du club, l’avenir de Guigui s’annonce radieux, même à 34 ans. Des saisons abouties, un palmarès qui se garnit, après avoir goûté amèrement à la Chine, Hoarau semble enfin avoir trouvé son paradis.

Crédit photo / L’Equipe.fr


Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here