Championnats Etranger

Hertha Berlin – Eintracht Francfort : confirmer ou se relancer ?

Match d'ouverture de la 2e journée de Bundesliga : ce soir à 20h30 à le Hertha Berlin accueille l'Eintracht Francfort à l'Olympiastadion de la capitale allemande.

Hertha BSC : repartir du bon pied

Crédits photo : Patrik Stollarz / AFP

Un objectif du côté de “Die Alte Dame” (la Vieille Dame en allemand) : faire un meilleur début que la saison précédente.

En effet, s'ils avaient accroché le nul à l'Allianz Arena face au Bayern Munich (2-2) pour inaugurer son exercice 2019/2020, le Hertha, entraîné par Ante Covic à l'époque, enchaîne les mauvais résultats : trois revers consécutifs, avant de se relancer face à des équipes de bas de tableau. Mais cela ne suffit pas : les défaites s'accumulent et provoquent une valse sur le banc Berliner. Après Covic limogé, on tente Jurgen Klinsmann pour un peu plus de 2 mois, puis Alexander Nouri. L'instabilité continue, le Hertha joue des coudes avec les formations de seconde partie de classement avant la signature de Bruno Labbadia début avril, pendant le confinement. L'ancien technicien d'Hambourg et de Stuttgart relève le pari de faire remonter le club de la capitale au classement. Un pari d'abord osé mais réussi : ses hommes terminent 10e de Bundesliga, notamment grâce au retour en forme de plusieurs joueurs comme Matheus Cunha et Dodi Lukebakio.

Le coach allemand de 54 ans attend le mercato estival pour enfin installer son travail dans l'équipe. Malgré les départs de certains cadres, dont l'infatigable Vedad Ibisevic du côté de Schalke 04, Labbadia signe l'attaquant colombien de Cologne Jhon Cordoba (27 ans) pour 15 millions d'euros pour concurrencer le Polonais Krystof Piatek, qui a eu du mal a s'adapter au championnat allemand après deux saisons en Serie A. Autre arrivée importante : celle de l'international espoir des Pays-Bas Deyovaisio Zeefuik (22 ans) pour seulement 4 millions d'euros en provenance de Groningen. Le latéral droit des Jong Oranje viendra quant à lui apprendre aux côtés de Peter Pekarik (33 ans). Et enfin le dernier chantier, le poste de gardien de but : le Hertha paie 8 millions d'euros à Fribourg pour s'adjuger les services d'Alexander Schwolow, l'un des meilleurs porties d'Allemagne la saison dernière.

Nouvelle saison, et on repart avec quasiment le même effectif. Sauf que l'entame est compliquée, puisqu'ils sont déjà éliminés de la Coupe d'Allemagne (défaite 5-4 face à Braunschweig, équipe de Bundesliga 2). Mais cela n'affecte pas les débuts en Bundesliga: face à un Werder Brême au bord de la relégation, les BlauWeiss s'imposent à l'extérieur 4 buts à 1, dont un but de leur nouvelle recrue Cordoba dans les dernières secondes du temps réglementaire. Premier match sous ses nouvelles couleurs pour Lucas Tousart, acheté l'hiver dernier pour 25 millions d'euros et prêté dans la foulée à l'Olympique Lyonnais. La patte Labbadia fait pour l'instant bonne figure…

Composition probable du Hertha Berlin (4-2-3-1)

Jarstein – Zeefuik, Boyata, Torunarigha, Mittelstadt – Stark, Tousart – Cunha, Darida, Lukebakio – Piatek

 

SGE Francfort : montrer un meilleur visage

Crédits photo : Daniel ROLAND / AFP

Pour tout passionné de football allemand, s'il y a bien une équipe qui n'a pas été à la hauteur des espérances la saison dernière, c'est bien l'Eintracht Francfort.

Des objectifs à l'échelle nationale avec la Bundesliga et DFB-Pokal, mais aussi à l'échelle continentale puisque la formation du Main se hisse à la phase de groupes de la Ligue Europa après avoir écarté les Estoniens de Flora, le FC Vaduz du Liechtenstein et le Racing Club de Strasbourg. En championnat, un rythme à courant alternatif : ça engrange des points à domicile mais en dehors de ses bases, c'est bien plus compliqué. Tout cela avant une passe difficile entre novembre et décembre (6 défaites et 15 buts concédés en 8 matchs). Le réveillon du Nouvel An a fait du bien aux hommes d'Adi Hutter : quatre matches consécutifs sans défaite (3 victoires et 1 nul) mais les mauvaises habitudes reviennent : les Aigles retombent dans une série de défaites avant l'arrêt temporaire du championnat. Cette dynamique se fait ressentir également en Ligue Europa : après une deuxième place en phase de poules derrière Arsenal et une qualification en 8e de finale aux dépens du Red Bull Salzbourg, les Francfortois ne résistent pas au FC Bâle (défaite 4-0 aux scores cumulés). La pause de la Bundesliga due au COVID-19 va finalement leur faire du bien, puisqu'ils vont gagner 5 places en 12 journées pour terminer à la 9e place du championnat.

Niveau transferts, l'Eintracht reçoit 25 millions sur le transfert du Serbe Ante Rebic à l'AC Milan, déjà en prêt la saison dernière du côté de la Lombardie. L'argent sert à lever l'option d'achat de 9M assortie au prêt du Portugais André Silva qui rejoint définitivement le Main. Des recrues exclusivement offensives : le Suisse Steven Zuber (ex-Hoffenheim) intègre l'effectif d'Adi Hutter contre un chèque de 3 millions d'euros, sans oublier la signature de l'attaquant ghanéen Ragnar Ache en provenance du Sparta Rotterdam pour 2 millions. D'autres joueurs font le chemin inverse : le milieu de terrain slovaque Ondrej Duda rapporte 7 millions d'euros avec son départ à Cologne, tandis que Goncalo Pacencia rejoint Scalkhe dans le cadre d'un prêt payant de 2 millions. Enfin, l'Espagnol Lucas Torro retourne en Espagne à Osasuna après deux saisons difficiles à Francfort (25 matchs en 2 saisons en Allemagne).

Le début de saison est quant à lui mitigé : contrairement à son adversaire, Francfort se qualifie pour le 2e tour de Coupe d'Allemagne mais s'est fait peur (victoire 2-1 face au Munich 1860, équipe de troisième division). Cette suffisance se reflète en Bundesliga : à domicile, le SGE est tenu en échec par le promu Arminia Bielefeld et était même mené pendant une dizaine de minutes avant qu'André Silva ne remette les deux équipes à égalité et n'offre le point du nul aux siens.

Composition probable de l'Eintracht Francfort (3-4-1-2)

Trapp – Abraham, Hasebe, Hinteregger – da Costa, Ilsanker, Kohr, Kostic – Kamada – A. Silva, Dost.

 

Confirmer la victoire de la première journée ou relancer la machine après un nul contre un promu : les enjeux de cette rencontre sont différents mais le but reste le même pour les Berlinois de Bruno Labbadia et les Francfortois d'Adi Hutter. Surtout que les Bleus et Blancs voudront se venger du gros revers à domicile contre leur adversaire du soir le 13 juin dernier (31e journée, défaite 4-1).

Dernières publications

En haut