Het Nieuwsblad 2017 – Greg van Avermaet récidive face à Sagan

0
Greg Van Avermaet gagne le Omloop 2017
Ligue 1

La saison des classiques Flandriennes débutait en cette saison 2017 un 25 février par le traditionnel Circuit Het Nieuwsblad. 13 monts dont le dernier était le Wolvenberg à 27 kilomètres du terme, 10 secteurs pavés avec trois fois le Haaghoek et 198,3 kilomètres attendaient les coureurs avec un départ et une arrivée depuis Gand. La liste des prétendants était très longue avec Greg Van Avermaet, Peter Sagan, Sep Vanmarcke, Oliver Naesen, Luke Rowe ou encore Alexander Kristoff et Tiesj Benoot.

D’abord, Gediminas Bagdonas (AG2R La Mondiale) et Justin Jules (Veranclassic) se sont échappés dans la première heure de course. Au moment d’attaquer l’Eikenmolen, quatre coureurs partis en contre sont revenus : Brian van Goethem (Roompot-Nederlandse Loterij), Leigh Howard (Aqua Blue Sport), Mike Teunissen (Sunweb) et Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen-Baloise). Il restait encore 127 kilomètres de course.

Après ce début de course rapide et animé, le peloton a laissé les échappés prendre huit minutes d’avance. Alors, l’équipe Katusha-Alpecin a pris en charge le début de la poursuite pour réduire l’écart de moitié.

Ensuite, Thomas Boudat (Direct Énergie), Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) et Andriy Grivko (Astana) sont sortis du peloton dans le Kruisberg.

Par la suite, une chute dans le secteur pavé de Donderij a impliqué plusieurs leaders dont Alexander Kristoff (Katusha), Tony Martin (Katusha), Jens Debusschere, Tiesj Benoot, (Lotto-Soudal), Jens Keukeleire (Orica-Scott) et Tom Boonen (Quick Step). Pour sa dernière participation, Boonen en était déjà sa deuxième chute du jour. Il a abandonné quelques kilomètres plus loin. Lukas Spengler (Veranclassic) a eu moins de chance en début de course puisqu’il a été amené à l’hôpital.

Dans l’ascension du Taaienberg, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) a accéléré avec Greg Van Avermaet dans sa roue. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), Edward Theuns (Trek-Segafredo), Sep Vanmarcke les ont rejoint rapidement. Puis, Matti Breschel, Oscar Gatto (Astana), Stefan Küng (BMC), Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) ont suivi le mouvement peu après.

Sur l’Eikenberg, le groupe de chasse est revenu sur Gougeard, Grivko et Boudat. Alors que le duo de la Sky – Luke Rowe et Ian Stannard, ont réussi à revenir sur les poursuivants.

Puis, Peter Sagan a à son tour accéléré dans le Wolvenberg, à environ cinquante kilomètres de l’arrivée. Seuls Vanmarcke, Van Avermaet, Grivko, Gougeard et Boudat ont pris le sillage du Slovaque. Ces six coureurs ont vite atteint un écart d’une demi-minute sur les poursuivants. Les premiers échappés matinaux n’ont plus qu’une minute d’avance sur le groupe Sagan. Howard a été lâché du groupe de tête.

Peu après, les fuyards sont rattrapés puis dépassés au troisième sur le dernier passage sur le secteur pavé de Haaghoek. Le groupe a réussi à avoir une quarantaine de secondes sur un groupe mené par Gianni Moscon (Sky).

La dernière ascension du jour, le Molenberg, une attaque de Molenberg a permis au trio Vanmarcke, Sagan et Van Avermaet de se détacher définitivement.

Derrière eux, l’offensive de Zdeněk Štybar (Quick-Step Floors), toujours dans le Molenberg, a abouti à la création d’un groupe de douze poursuivants. Les trois coureurs en tête ont parfaitement collaboré en maintenant un écart d’environ 30 secondes sur ce groupe emmené par des coureurs de Sky et Quick Step.

Dans les 10 derniers kilomètres, Peter Sagan a été contraint de mener le trio de tête puisque les Belges ont sauté quelques relais.

Finalement, à Gand, Sep Vanmarcke a lancé en premier le sprint sur un faux plat montant. Van Avermaet l’a débordé pour s’imposer avec une longueur d’avance sur Sagan, deuxième. Vanmarcke a complété le podium.

Derrière eux, Fabio Felline (Trek-Segafredo) est sorti seul du groupe de poursuite dans le final pour prendre la quatrième, à 44 secondes. Oscar Gatto (Astana) a réglé le sprint du groupe de poursuite pour le gain de la cinquième place devant Luke Rowe et Oliver Naesen. Le Français Adrien Petit (Direct Énergie) a fini 10e.

Comme en 2016, Greg Van Avermaet a débuté des meilleurs des façons sur sa saison des classiques en battant Peter Sagan. Ce n’est que le début de leur duel en cette année 2017.

Photo : Serge Waldbillig

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here