Rafael Nadal, Indian Wells 2019

Indian Wells : Nadal a souffert, mais rejoint Federer en demi-finale

Le Taureau de Manacor est toujours debout ! Malgré un genou droit en vrac, Rafael Nadal s’est imposé face à Karen Khachanov en 2 sets et 2h16 de jeu (7-6, 7-6). Il affrontera demain Roger Federer pour une place en finale du tournoi.

Que ce fut dur ! Diminué par son genou droit à partir du début du 2e set, Rafael Nadal est allé chercher aux tripes sa demi-finale. Le numéro 2 mondial avait pourtant mal commencé la partie. Breaké d’entrée, l’Espagnol fait d’abord face à un Karen Khachanov sérieux et opportuniste, notamment sur les seconds services. Alors il laisse passer l’orage, puis profite de plusieurs fautes grossières de son adversaire pour revenir à sa hauteur. Emmené dans un jeu décisif, le Russe se montre imprécis au plus mauvais moment. Malheureusement pour lui, face à un joueur de la trempe de Nadal, ça ne pardonne pas. Le Majorquin remporte ainsi le tie-break sans trembler et empoche le 1er set.

La 2e manche commence mieux pour Nadal. Cette fois, il frappe le premier et prend le jeu de service de son adversaire à 2-2. Paradoxalement, ce break va aussi marquer le début des problèmes pour lui. Dans la foulée, l’Espagnol demande un temps-mort médical pour poser un strap : il souffre du genou droit. Clairement, Nadal n’arrive plus à s’appuyer correctement sur sa jambe droite. Décontenancé au début, Khachanov va tout de même réussir à débreaker. D’ailleurs, le Russe obtient une balle de set à 5-4 sur le service adverse. C’est une occasion en or de revenir à un set partout et d’accentuer un peu plus la pression sur un adversaire diminué.

Et Khachanov craqua…

Mais Khachanov ne saisit pas l’opportunité. Ce sera le tournant du match. Dans le jeu suivant, le joueur de 22 ans éprouve toutes les difficultés possibles pour conserver sa mise en jeu. Il subit 4 balles de set, qu’il finit par écarter. En réalité, Khachanov n’a plus le match en main. Comme dans la 1ère manche, l’issue est déterminée par un jeu décisif. Et comme précédemment, c’est Nadal qui se montre le plus solide mentalement. Le Majorquin profite des fautes et des balles trop neutres de son adversaire pour le punir et lui infliger un 5-0 final. Au bout de 2h16 d’un intense combat, il s’impose 7-6(2), 7-6(2).

Le Taureau de Manacor s’offre l’occasion d’affronter une nouvelle fois son rival de toujours, Roger Federer, qui s’était qualifié un peu plus tôt. Cependant, l’état de son genou inquiète. Au vu de ses récents problèmes physiques et de la proximité de la saison sur terre battue, il ne serait pas étonnant que Nadal décide finalement de déclarer forfait pour ce match tant attendu.

Crédit Photo en Une : Twitter ATP Tour

A propos de l'auteur

Jeune gamin qui adule Zizou, Rafa et les Splash Brothers. Suis aussi la WNBA et la Moto GP parce que le sport, c'est la vie.

Poster un commentaire

venenatis, ipsum dolor at consequat. risus. suscipit mattis felis sem, ut dolor.