Italie

Italie : Coup de tonnerre en Série B !

Alors que le championnat de Serie B a repris depuis le 24 août et que huit journées se sont d’ores-et-déjà déroulées, le TAR (Tribunal Administratif Régional de Rome) a rendu ce mercredi 24 octobre 2018 une décision au profit des clubs de Sienne, Pro Vercelli, Novara et Ternana, et peut-être tout prochainement du Virtus Entella, obligeant la Serie B à revenir à 22 clubs.

Alors que le championnat de Serie B a repris depuis le 24 août et que huit journées se sont d’ores-et-déjà déroulées, le TAR (Tribunal Administratif Régional de Rome) a rendu ce mercredi 24 octobre 2018 une décision au profit des clubs de Sienne, Pro Vercelli, Novara et Ternana, et peut-être tout prochainement du Virtus Entella, obligeant la Serie B à revenir à 22 clubs.

Rappel des faits.

Mai 2018, trois clubs de Serie A descendent en Serie B (Crotone, Hellas Vérone et Benevento), remplacés par Empoli, Parme et Frosinone, tandis que quatre clubs de Serie B sont relégués en Serie C (à savoir Virtus Entella, Novara, Pro Vercelli et Ternana), eux-mêmes remplacés par les promus de l’étage inférieur, à savoir Livorno, Padova, Lecce et Cosenza. Jusque là tout allait bien.
Mais durant l’intersaison, la Covisoc (la DNCG italienne) reléguait, pour raisons financières, les clubs de Bari, Cesena et Avellino directement en Serie D. Et c’est là que tout commence.

Bataille Lega B – Fédération Italienne de Football

Malgré l’insistance des clubs relégués sportivement en Serie C ou de certains clubs de 3e division ayant joué les playoffs d’accession en Serie B, la Ligue Italienne refuse de repêcher trois clubs, préférant faire disputer la Serie B à 19 clubs (au lieu de 22), tout en conservant le principe de trois montées (dont une après playoffs d’accession) et de quatre descentes (dont une place se jouant avec une phase de « playout » entre le 15e et le 16e). La décision de la Ligue impliquant également d’avoir un club exempt à chaque journée de championnat.
S’engage alors une bataille entre la Lega B et la Fédération, cette dernière se réfugiant derrière les réglements pour obliger la Ligue à former un championnat à 22 clubs et pesant de tout son poids pour ralentir la sortie du calendrier 2018/2019.
Cependant la Lega B a tenu bon et a publié le 14 août (soit seulement 10 jours avant la reprise de la saison) le calendrier d’une Serie B à 19 clubs. Entre temps, les clubs de Ternana et de Pro Vercelli avaient vu leur appel devant le CONI (Comité National Olympique Italien) être rejeté le 11 août.

Rebondissement devant les tribunaux

On pensait l’affaire définitivement terminée quand, le 1er octobre 2018, le Tribunal Fédéral National a rejeté les demandes des clubs de Ternana, Pro Vercelli, Sienne, Catane et Novara de revenir à un championnat à 22 clubs.
Que nenni ! La plupart ont fait appel de cette décision et ce mercredi 24 octobre, le Tribunal Administratif Régional de Rome leur a donné raison ! Retour à la case départ.
L’instance oblige ainsi la Lega B a reformé un championnat à 22 équipes, décision qui s’applique dès aujourd’hui. Alors que les clubs de Novara, Sienne et Pro Vercelli devaient jouer ce mercredi leur match en retard de la 1ère journée de Serie C, la Lega Pro (qui gère le championnat de 3e division) a de nouveau décidé de reporter ces trois rencontres (Pontedera – Novara, Pro Piacenza – Robur Siena et Pro Vercelli – Piacenza).
La Lega B a quant à elle convoqué pour ce jeudi matin un conseil d’administration extraordinaire pour statuer sur le sujet.

La Lega B fait appel …

Il y a quelques minutes, on apprenait que la Lega B décidait de faire appel devant le Conseil d’Etat. L’affaire est donc loin d’être terminée. Cette décision doit néanmoins être ratifiée par l’Assemblée Générale de la Ligue. La Lega B fera alors parvenir un communiqué avec ses motivations.
L’Assemblée Générale Extraordinaire doit également décider si elle bloque ou non l’actuel championnat à 19 clubs.

Que se passera-t-il si la Serie B revient définitivement à 22 clubs ?

Si le Conseil d’Etat suit la décision du TAR et rejette l’appel de la Lega B, celle-ci devra donc repêcher trois clubs pour passer de 19 à 22. Problème, cinq clubs sont potentiellement « récupérables » : Ternana, Pro Vercelli, Novara, Sienne et Entella. Qui sera repêché et qui ne le sera pas ?
Et si le championnat revient à 22 clubs, quid de la saison déjà débutée ? On repart de zéro (et à partir de quelle date, pour laisser le temps aux repêchés de se préparer) ou on complète le calendrier en faisant jouer des matchs en retard aux trois « nouveaux » clubs ?

Le foot italien se serait très bien passé de cette histoire, qui n’en est pas encore à sa conclusion …

 

Frédéric Laniak.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
Donec massa commodo Aenean mattis ante. Lorem ut velit, at luctus in