Basketball

Jazz – Lakers, choc à l’Ouest pour terminer en beauté le MLK Day

Nous aurions pu évoquer l'alléchante affiche entre le premier de la conférence Est, les Bulls de Chicago, et le quatrième à l'Ouest, les Grizzlies de Memphis. Mais notre cœur tricolore nous oblige à nous pencher sur Rudy Gobert et toute sa bande, opposés aux Lakers de LeBron. Déséquilibrée sur le papier, cette opposition n'en reste pas moins envoutante. Parce que LeBron répond toujours présent dans les grands moments. Et l'on connaît son implication pour les mouvements sociaux. Quoi de mieux que de sortir une énorme perf le jour du MLK Day? 

Nouvel élan pour le Jazz

Utah vient enfin de relever la tête. Après quatre revers consécutifs, privés de Rudy Gobert lors des cinq dernières rencontres, les hommes de Quin Snyder ont remis la marche avant, hier, en s'imposant facilement à Denver. Le retour de Gobzilla, monstrueux (18pts, 19rbds), n'y est pas étranger. Le Jazz s'accroche aux Warriors qui eux n'avancent plus. Aux abonnés absents durant l'absence de Gobert pour Covid, la défense des pensionnaires de l'EnergySolutions Arena va retrouver un second souffle, et si le collectif fonctionne toujours aussi bien, Utah peut espérer aller chercher le top 2. D'autant que Donovan Mitchell est dans une forme olympique. Il reste sur trois matchs à plus de 30 points sur les quatre dernières rencontres. Encore bien chaud d'hier, tout laisse à penser qu'il pourra rééditer cette performance en back-to-back, surtout vu comme Los Angeles défend en ce moment.

Des Lakers moribonds 

Car les Lakers de leur coté ne mettent tout simplement plus un pied devant l'autre. Toujours privés d'Anthony Davis, et ce pour un bout de temps encore, les Californiens restent sur trois défaites consécutives, et la défense pose problème. 133 points encaissés face aux Nuggets, 125 à Sacramento, 127 contre Memphis. Impossible de gagner des matchs en prenant plus de 125 pions par match. Et heureusement que LeBron James maintient, à peu près, à flot cette équipe. Tel un bon vin, il se bonifie avec l'âge. Des performances de haute volée, qui ne cachent que très partiellement la fébrilité des Angelinos.

Les seconds couteaux doivent repartir de l'avant

Depuis l'absence d'Anthony Davis, ses lieutenants ont parfois fait illusion, offrant aux Lakers quelques victoires, et un peu de répit. Malik Monk avait enfin trouvé sa place au coté de LeBron, qu'il a lui même fait venir dans la cité des anges. Mais depuis trois matchs, il est incapable de relancer la machine. Résultat, trois défaites. Idem pour Carmelo Anthony, dont l'adresse fulgurante en début de saison (il tournait à près de 50% à 3pts le premier mois) semble être repartie aussi vite qu'elle était venue. Et que dire de Russell Westbrook. Oui, Broodie a arrêté de perdre des centaines de ballon, et vient de terminer deux rencontres sans turnover, ce qui ne lui était plus arrivé depuis cinq ans. Oui, sa sélection de shoots est bien meilleur qu'à l'entame de saison. Pour le reste.. Son impact est pratiquement nul, et il n'a pas autant la gonfle en fin de rencontre que lors de ses années Thunder par exemple. Il doit donc au maximum rentabiliser chacune de ses possessions. Pas évident..

Sur le papier, difficile de s'attendre à une rencontre serrée. Sauf qu'il ne faut jamais jurer de rien avec LeBron James. Encore plus lors d'une journée aussi riche en symbole qu'aujourd'hui. Regardez donc son dernier tweet pour en avoir le cœur net.

LES PRÉCÉDENTES CONFRONTATIONS CETTE SAISON

Premier affrontement entre les deux équipes cette saison.

LES LEADERS STATISTIQUES DE CHAQUE ÉQUIPE

Points :

• Donovan Mitchell (Jazz) 25.8 points

• LeBron James (Lakers) 28.9 points

Rebonds:

• Rudy Gobert (Jazz) 15.2 rebonds

• Anthony Davis (Lakers) 9.9 rebonds

Passes :

• Mike Conley (Jazz) 5.3 passes

• Russell Westbrook (Lakers) 8.0 passes

Retrouvez le calendrier complet du MLK Day ici, avec toutes les affiches et leurs horaires. Rencontres à suivre sur BeIn Sports et ses canaux. 

Dernières publications

En haut