Tennis

Jeux olympiques : Paire écarté, quels Français pour Tokyo ?

Benoit Paire - Jeux Olympiques de Rio 2016

Ce vendredi, la Fédération française de tennis a annoncé écarter Benoît Paire de la sélection pour le tournoi olympique de Tokyo (du 24 juillet au 1er août). L'éviction de l'Avignonnais laisse la porte ouverte à d'autres joueurs pour participer à l'aventure des Jeux en simple messieurs.

La Fédération française de tennis a tranché : Benoît Paire ne participera pas aux prochains Jeux olympiques. La FFT, notamment la DTN, a estimé que les frasques et le comportement du joueur français ces derniers mois étaient  “incompatibles avec l’esprit olympique”. Pourtant, l'Avignonnais, 35e mondial et numéro 4 français, remplissait les critères de qualification olympiques définis par la Fédération internationale de tennis (ITF). Quels Français pourraient être sélectionnés pour le tournoi olympique ?

Trois Français en pole position

Dans un premier temps, il faudrait définir les conditions de qualifications. En simple messieurs, sur les 64 engagés, 56 se qualifient directement par leur classement ATP, avec un “cut” établi au 14 juin prochain, au lendemain de Roland-Garros. Cependant, chaque sélection ne pourra amener que 4 joueurs dans le tableau. La France dépassant ce quota, avec 6 joueurs parmi les 56 meilleurs mondiaux, seuls les 4 premiers Français au classement pourront participer au tournoi olympique en simple.

Ainsi, 3 Français se retrouvent en pole position pour la qualification olympique. Gaël Monfils (15e), Ugo Humbert (31e) et Adrian Mannarino (34e) possèdent un bon matelas d'avance avec au moins de 500 points ATP de plus que le reste du contingent français. De plus, avec le système de calcul actuel, les pertes de points seront limitées, sécurisant un peu plus leur avance sur les  autres joueurs tricolores.

Plus de Paire : un duel Chardy/Gasquet ?

Si les 3 premières places pour la sélection olympique semblent inatteignables, le dernier spot disponible promet d'être disputé. Promis à Paire avant son éviction, il devrait se jouer entre deux joueurs au coude à coude au classement ATP : Jérémy Chardy (51e) et Richard Gasquet (52e). Pour l'instant, avantage pour Chardy, premier Français à la Race. Le Palois est dans une très bonne dynamique cette année, avec notamment 2 quarts de finale en ATP 500 à Rotterdam et Dubaï. Pour Gasquet, qui a manqué le Masters 1000 de Monte-Carlo suite à des complications liées au COVID-19, il n'y a plus de droit à l'erreur. La saison sur terre sera décisive pour les départager.

Jérémy Chardy - Rotterdam 2021

Jérémy Chardy s'était illustré à Rotterdam en atteignant les quarts – Crédit photo : WeLoveTennis

D'autres joueurs pourraient se mêler à la course, mais ils partent de beaucoup plus loin. Tous classés autour de la 70e place mondiale, Gilles Simon, Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille ou Corentin Moutet pourraient très bien se repositionner, à la faveur d'une ou deux bonnes performances. Difficile tout de même de les considérer comme des candidats, aucun affichant une bonne dynamique.

Crédit photo en une : Panoramic/Eurosport


Matt Loch

Jeune gamin qui adule Zizou, Rafa et les Splash Brothers. Suis aussi la WNBA et la Moto GP parce que le sport, c'est la vie.

Dernières publications

En haut