Jeux olympiques

JO 2024 : les ambitions sans limite de Léon Marchand

Plus que 40 jours avant le début des JO de Paris 2024 ! En pleine préparation lors des championnats de France de natation, Léon Marchand a évoqué ses objectifs pour cette année olympique.

Il est sûrement l'une des plus grandes chances de médailles françaises. Explosant tous les records et se faisant un nom à jamais dans l'univers de la natation, Léon Marchand le sait : il sera attendu aux JO de Paris 2024. Pour le nageur français, question toutefois de subir cette pression. Si Léon Marchand a conscience qu'il se doit de remporter une voire plusieurs médailleurs d'or, il ne souhaite pas aller plus vite que la musique. Le recordman du 400m 4 nages veut donc profiter des Championnats de France de natation pour continuer sa préparation, et arriver en pleine forme à Paris lors des épreuves de natation qui débutent le samedi 27 juillet.

Un Top 3 sans perdre d'énergie : l'objectif fou de Léon Marchand avant les JO 2024

Si l'on ne connaissait pas le personnage adorable et modeste, nous pourrions croire que Léon Marchand a bu la tasse avant de faire cette déclaration. Mais le nageur français a fixé ses objectifs lors de ces Championnats de France de natation. “J'aimerais bien m'approcher du Top 3 des temps mondiaux, mais je n'ai pas envie de perdre toute mon énergie ici”, a-t-il déclaré auprès d'Eurosport. Une sortie qui nous permet de bien comprendre dans quel état d'esprit se trouve Marchand avant les JO 2024. Le Français veut continuer de se faire plaisir dans les bassins, d'obtenir des résultats… sans perdre de vue son principal objectif : l'or olympique. À Chartes, Marchand est aligné sur 4 courses : le 400m 4 nages, le 200m brasse, le 200m papillon et le 200m 4 nages. L'occasion de frapper un grand coup pour terminer une préparation olympique jusqu'à présent réussie. Léon Marchand remportera-t-il une médaille d'or dès ses premiers Jeux olympiques ? Réponses dès le 27 juillet lors des premières épreuves de natation des JO de Paris 2024.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut