Basketball

JO – Basketball (F) : les Bleues surprises par le Japon en ouverture

France Japon

À domicile, le Japon s’est offert une victoire de prestige en faisant tomber l’Équipe de France, vice-championne d’Europe il y a un mois.

Bien triste entrée en matière pour l’Équipe de France féminine de basketball, qui ne marche pas dans les pas de son homologue masculine, tombeuse des États-Unis dimanche après-midi. Pourtant favorites, les Françaises ont été surprises par des Japonaises (74-70) qui ont insisté à 3 points tout au long de la partie (11 tirs inscrits derrière l’arc). Une défaite qui rappelle celle de Rio, où les Bleues s’étaient déjà inclinées face aux Nippones lors de la phase de groupe.

Des Japonaises accrocheuses

Après une courte préparation (deux matchs face à l’Espagne, une victoire et une défaite), résultat de l’enchaînement avec l’Eurobasket, les Bleues avaient à cœur de bien démarrer leur tournoi et cela s’est vu dès les premiers instants de la rencontre. Après près de deux minutes de rodage où les deux équipes n’inscrivent pas le moindre panier, Sandrine Gruda (18 pts, 9rbd), omniprésente dans cette rencontre, débloque le compteur et lance une Équipe de France qui va dominer le premier quart-temps. Plus adroites, les Françaises prennent six puis huit points d’avance (plus gros avantage du match en faveur de la France), forçant les Japonaises à courir après le score. Ces dernières restent toutefois dans le coup et reviennent à -4 juste avant la fin de la première reprise (17-13).

Si la France garde l’avantage pendant la majorité du quart-temps suivant, les Japonaises ne veulent pas se laisser faire et proposent une belle résistance, à l’image d’une Evelyn Mawuli impactante. Dans le sillage de son ailière (8 pts en première mi-temps), le Japon recolle et passe momentanément devant, dévoilant les prémices d’une seconde période qui sera tout aussi serrée que ce début de match. De son côté, la France garde le cap malgré une baisse d’adresse et vire légèrement en tête à la pause (36-34).

La France dominée et battue sur le fil

Au retour des vestiaires, la dynamique et la résistance affichées par le Japon vont se transformer en domination. Provoquant de nombreuses fautes (12 lancers-francs tentés, 8 inscrits uniquement dans le troisième quart-temps et 17 au total), les Nippones font mal aux Françaises qui ont du mal à contenir les offensives japonaises. Très vite, les joueuses de Tom Hovasse prennent les devants et comptent jusqu’à huit points d’avance, semblant à l’aise sur le parquet. À l’inverse, la France a plus de mal à exister et doit s’appuyer sur la taille et la réussite de ses intérieures, Sandrine Gruda et Elena Ciak notamment, pour rester dans le coup, la réussite extérieure fuyant les joueuses de Valérie Garnier. Rien n’est fait à dix minutes du terme, mais c’est bien le Japon qui est en tête (52-49).

Le dernier quart-temps va tout d’abord s’ouvrir sur un faux-rythme, où les deux équipes manquent de réussite et n’inscrivent que très peu de points. Ainsi, sur les trois premières minutes, seulement neuf points sont inscrits mais les Bleues en mettent six, revenant à égalité avant la dernière ligne droite. France et Japon vont alors se regarder les yeux dans les yeux et s’échanger de nombreux paniers, se retrouvant encore à égalité à une minute et quinze secondes du buzzer (68-68).

Malheureusement, c’est à ce moment précis que les Françaises vont craquer. Après un lancer-franc de Maki Takada (10 pts, 6 rbd), Saori Miyazaki climatise le banc français avec un 3 points assassin – son seul tir réussi dans le match – à trente secondes de la fin. Endy Miyem manquera alors une tentative lointaine et l’interception tardive de Gaby Williams ne changera rien au résultat final : la France s’incline 74 à 70 face au Japon pour son premier match dans ce tournoi olympique.

Après le Japon, la France retrouvera le Nigéria vendredi (10h20 heure française), l’occasion parfaite pour se rassurer avant d’affronter les États-Unis pour clôturer la phase de poules.

Crédit image en une : FFBB

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire