Boxe

JO – Boxe : Maïva Hamadouche dépitée

En ce 27 juillet 2021, de nombreux seizièmes et huitièmes de finale de boxe avaient lieu. Entre autres, la boxeuse française Maïva Hamadouche faisait face à la médaillée de bronze des JO de Rio 2016, Mira Potkonen. 

Défaite injuste pour Maïva Hamadouche ? 

Maïva Hamadouche n’a malheureusement pas été en mesure de vaincre son adversaire du jour. Seule boxeuse française inscrite dans la compétition, la championne IBF des poids légers s’est incliné contre la Finlandaise Mira Potkonen dès son premier match. Outsider face à celle qui l’avait battu en finale des championnats d’Europe en aout 2019, la Française s’est inclinée aux points, sur le score de 3-1. Une défaite qu’elle a visiblement eu du mal à digérer, en atteste son interview d’après match au micro de France Télévisions. La boxeuse de 31 ans ne comprend en effet pas comment son adversaire a pu remporter le dernier round, sachant que cette dernière a écopé d’un avertissement. De plus, Maïva Hamadouche avait pris le dessus sur son adversaire lors de ce même round. Elle déclare ainsi accepter de perdre le premier round, mais refuse de concéder la défaite sur le deuxième ainsi que le dernier. Après cette défaite au gout amer contre la médaillée de bronze des JO 2016, Maïva Hamadouche va retourner se préparer en vue d’un combat contre Mikaela Mayer, où la gagnante unifiera les titres IBF, détenu par la Française, et WBO, détenu par la combattante américaine. Bien qu’aucune date n’ait été émise, il est fort probable que les deux femmes s’affronteront en fin d’année 2021.

Disqualification chez les poids lourds ! 

L’autre fait marquant de cette journée olympique en boxe fut le match entre Youness Baalla et David Nyika. Le boxeur marocain a en effet été disqualifié après avoir tenté de mordre son adversaire ! C’est à la deuxième reprise que le médaillé d’argent des Jeux africains 2019 a attrapé son adversaire par la taille et a tenté de lui mordre l’oreille droite, une action rappelant le fameux combat entre ‘Iron’ Mike Tyson et Evander Holyfield en 1997. L’adversaire néo-zélandais de Youness Baalla, ayant réussi à éviter l’agression de son adversaire, a terminé le combat et s’est imposé par décision unanime. Ce n’est qu’après la fin du combat que les juges ont décidé de disqualifier le boxeur marocain pour son geste antisportif.

Il faudra maintenant suivre la progression de nos autres boxeurs français dans ces JO 2020. Avec l’élimination de Maïva Hamadouche, ils ne sont plus que trois en la personne de Billal Bennama, Mourad Aliev et Sofiane Oumiha.

Crédit image en une : AP Photo/Frank Franklin II

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire