Boxe

JO – Boxe : Mourad Aliev victorieux

Deux journées de boxe intenses ont eu lieu ces 29 et 30 juillet. Et c’est ce jeudi que le Français Mourad Aliev a remporté son huitième de finale, synonyme de première victoire française en boxe lors des ces JO !  

La boxeuse finlandaise Mira Potkonen s’est imposée dans la catégorie des poids légers face à la Sud-Coréenne Oh Yeon-Ji. La médaillée de bronze en 2016, qui a vaincu la Française Maïva Hamadouche il y a quelques jours, affrontera ainsi la turque Esra Yıldız en quart de finale. Le vainqueur des phases qualificatives Kellie Harrington s’est elle aussi qualifiée, tout comme son adversaire de la finale des qualifications, l’Anglaise Caroline Dubois. Les deux boxeuses auront l’opportunité de s’affronter à nouveau en demi-finale si elles parviennent à remporter leur match respectif.

Chez les poids welters hommes, le champion olympique de 2012 et médaillé de bronze en 2008 en division light welterweight, Roniel Iglesias, s’est qualifié pour les demi-finales. Il y affrontera le médaillé de bronze 2012 de la catégorie, le Russe Andrey Zamkovoy.

Un KO impressionnant chez les mi-lourds

Du côté des mi-lourds, le Russe Imam Khataev a démontré toute sa puissance aujourd’hui. Il a tout simplement remporté son combat par KO face à son adversaire espagnol Gazimagomed Jalidov. Il affrontera en demi-finale l’Anglais Benjamin Whittaker. De l’autre côté du tableau, le champion olympique 2016 des poids moyens Arlen López s’est imposé face à son adversaire du jour sur le score de 5-0 : il affrontera ainsi en demi-finale de ces JO l’Azéri Loren Alfonso.

Le champion olympique en titre de cette dernière division, Julio César de la Cruz a changé de catégorie. Il fait désormais partie des poids lourds et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa compétition se déroule bien. Il a en effet battu son adversaire Emmanuel Reyes, et accède à la demi-finale de ce tournoi olympique. Du côté opposé du tableau, c’est un très gros combat qui nous attend : il opposera le double champion du Commonwealth en titre, David Nyika, au champion européen et du monde en titre, Muslim Gamzatovich Gadzhimagomedov.

Mourad Aliev à l’honneur 

Notre boxeur français Mourad Aliev s’est lui aussi qualifié, ce jeudi 29 juillet. Il est venu à bout de son adversaire, le Tadjik Siyovush Zukhurov. Il s’agit ainsi de la première victoire française en boxe durant ces JO, toutes catégories confondues. Mourad Aliev essayera ainsi de suivre les traces de son compatriote Tony Yoka, champion olympique en titre dans la catégorie super-lourds. Mais la compétition sera rude ! Il va en effet devoir affronter, dès les quarts de finale, l’Anglais Frazer Clarke. En plus d’avoir remporté le titre du Commonwealth en 2018, il a en effet un palmarès bien rempli, avec de nombreuses médailles gagnées au niveau continental et national. À noter que le boxeur ouzbek Bakhodir Jalolov s’est lui aussi imposé en huitièmes de finale. Le porte-drapeau de l’Ouzbékistan fait office de favori, étant invaincu dans sa carrière de boxeur professionnel. De plus, il est le champion du monde en titre de cette catégorie.

La journée de samedi sera très intéressante à suivre ! En effet, nos deux autres Français en lice feront leur début dans la compétition : Billal Bennema dans la catégorie des poids mouches ainsi que le médaillé d’argent au JO de Rio, le Toulousain Sofiane Oumiha dans la catégorie des moins de 63 kg.  

Crédit photo en une : AFP 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire