Jeux olympiques

JO – Escalade : Bassa et Mickael Mawem qualifiés pour la finale

Mickael Mawem

Aujourd’hui était le grand jour pour les grimpeurs avec l’ouverture de la toute première compétition olympique d’escalade. Les hommes ont inauguré le format du combiné avec les qualifications et une belle journée pour nos deux Français engagés.

Vitesse : Bassa Mawem tout en maîtrise

Première épreuve du combiné, la vitesse a ouvert ces qualifications. Peu de grimpeurs présents à Tokyo sont des spécialistes de la vitesse, mais le Français Bassa Mawem en est un. Vainqueur de la Coupe du monde en 2019 dans cette discipline, il a parfaitement tenu son rang avec un chrono canon de 5.45 dès son premier essai. Derrière, seuls deux hommes sont passés sous la barre des six secondes : le Japonais Tomoa Narasaki et le deuxième Français Mickael Mawem. Ce n’était pas son point fort, mais le cadet de la fratrie a réalisé une superbe performance en 5.95 après être tombé dans son premier essai. De quoi se mettre dans une très bonne position avant sa spécialité, le bloc.

Bloc : Mickael Mawem impérial

Mickael Mawem a tout simplement régné sans partage sur l’épreuve de bloc. Seul grimpeur à réussir trois blocs sur quatre, il s’est assuré la qualification en finale avant même l’épreuve de difficulté. Narasaki, très régulier, a confirmé son statut de favori en prenant la deuxième place. Le Tchèque Adam Ondra, légende vivante de l’escalade, a quant à lui rattrapé une mauvaise épreuve de vitesse (18e position) en prenant la 3e place. Plus compliqué cependant pour Bassa Mawem, qui n’a réussi à faire qu’une « zone » (atteindre une prise intermédiaire d’un bloc) sur les quatre blocs. Il termine cette épreuve à la 18e place mais à la 3e place au général.

Difficulté : Bassa Mawem qualifié mais blessé, Jakob Schubert se rattrape

Si la qualification de Mickael Mawem était assurée, et sa 11e place dans cette épreuve anecdotique, Bassa Mawem devait encore batailler pour gagner sa place en finale. Malheureusement, il a chuté très rapidement dans la voie, visiblement blessé au biceps. Néanmoins, il obtient tout de même sa qualification à la 7e place (pour huit qualifiés). Carton plein pour les Français, Mickael Mawem se paye même le luxe de prendre la première place de ces qualifications.

C’est l’Autrichien Jakob Schubert, lui aussi cité parmi les prétendants au podium, qui a remporté l’épreuve de difficulté. Après une 12e place en vitesse et une 7e place en bloc, il n’avait plus le droit à l’erreur pour se qualifier. Grâce à sa belle performance, il se qualifie sans souci, tout comme Adam Ondra. Narasaki, l’Espagnol Alberto Ginés López et les Américains Colin Duffy et Nathaniel Coleman, qui complètent la liste des qualifiés.

Les hommes se retrouveront après-demain à partir de 10h30 pour couronner le tout premier champion olympique d’escalade. Demain, place aux qualifications dames.

Crédit photo une : Eddie Fowke – IFSC

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire