Jeux olympiques

JO – Haltérophilie : les Chinoises titrées, Nayo-Ketchanke 5e en -87 kg

haltérophilie

Ce lundi à Tokyo, les catégories féminines de -87 kg et +87 kg rendaient leur verdict en haltérophilie. Dans la première citée, la Chinoise Wang Zhouyu a décroché l’or, tandis que la Française Gaëlle Nayo-Ketchanke a pris une belle cinquième place. En +87 kg, c’est une autre Chinoise, Li Wenwen, qui s’est parée d’or.

Pour la Chine, la journée fut une nouvelle fois couronnée de succès au Tokyo International Forum. Avec deux athlètes médaillées d’or, l’Empire du Milieu assoit un peu plus sa domination sur la discipline. En -87 kg, comme en +87 kg, Wang Zhouyu et Li Wenwen ont décroché le plus beau des métaux. Les deux femmes apportent ainsi les septième et huitième médailles à l’haltérophilie chinoise. Il s’agit également des sixième et septième titres olympiques pour la nation.

Nayo-Ketchanke cinquième

Pour Wang Zhouyu, en -87 kg, il aura fallu soulever 270 kg pour aller chercher ce titre. L’Équatorienne Tamara Yajaira Salazar Arce (263 kg) et la Dominicaine Crismery Dominga Santana Peguero (256 kg) prennent respectivement l’argent et le bronze. Dans cette catégorie, une Française était engagée. Gaëlle Nayo-Ketchanke, 33 ans, prend une belle cinquième place, avec 247 kg soulevés.

Du côté des +87 kg, Li Wenwen a donc dominé le concours. En soulevant 320 kg, la Chinoise s’empare même du record du monde. Derrière, Emily Campbell (283 kg) et l’Américaine Sarah Elizabeth Robles (282 kg) n’ont pu rivaliser mais complètent le podium.

Au classement des médailles, la Chine affiche une impressionnante domination dans cette discipline. Le pays est tout simplement leader du classement des médailles, avec 8 breloques dont 7 en or. À titre de comparaison, l’Équateur est deuxième, avec « seulement » 2 médailles (1 or, 1 argent).

Crédit photo : Icon Sport
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire