Jeux olympiques

JO – Surf : les Français reçus 4 sur 4

Les 4 surfeurs de l’Equipe de France ont franchi les deux premiers tours de cette toute première épreuve olympique de surf. Suite de la compétition dès demain, dans la nuit du 25 au 26 juillet.

L’essentiel est assuré pour les Bleus et Bleues du surf. Johanne Defay s’est hissée directement au 3e tour en finissant deuxième de sa série. Avec un score cumulé de 10.60, la Réunionnaise a seulement été devancé par la Brésilienne Tatiana Weston-Webb, 4 podiums mondiaux en 2021. Le parcours a été plus tortueux pour Pauline Ado. Circonstance atténuante : le tirage au sort l’a placé avec Stephanie Gilmore. L’Australienne, septuple championne du monde, est l’équivalent féminin de Kelly Slater. Sur ses deux meilleures vagues, la Française de 30 ans a obtenu un total de 9.17 et une troisième place. Place au repêchage.

Une note légèrement plus élevée (9.66) et Pauline Ado prend la deuxième position, qualificative pour la suite du tournoi. Elle affrontera demain Sally Fitzgibbons, également issue du 2e tour. Johanne Defay continuera sa compétition contre la Portugaise Yolanda Hopkins.

Bourez et Flores de justesse

Michel Bourez a conservé une infime avance sur Leon Glatzer (10.10 contre 10.00) pour avancer directement au troisième tour. Son adversaire en phase suivante est bien connu en France. Le Marocain Ramzi Boukhiam a débuté les tournois sur les plages françaises. Il est aujourd’hui l’un des meilleurs surfeurs africains. Jeremy Flores n’a pas montré toutes ses qualités sur le spot de Tsurigasaki. Dernier de sa série, assez loin de ses concurrents, le natif de la Réunion se rajoute 30 minutes au milieu des vagues japonaises avec ce repêchage.

Flores monte en puissance sur ce 2e tour, il arrive mieux à manœuvrer les rouleaux, on le sent beaucoup plus à l’aise. Son total augmente et atteint 11.37. Le champion du monde 2009 se classe parmi les trois qualifiés et devient huitième de finaliste. Jeremy Flores aura fort à faire la nuit prochaine puisqu’il sera opposé à Owen Wright, prétendant au podium. Pour l’anecdote, l’Australien aux longs cheveux blonds s’est préparé physiquement avant ces Jeux avec l’ex champion UFC Luke Rockhold.

Crédits photo : Tahiti Nui Télévision

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire