John Terry : le nouveau défi de la légende

0
(Youtube)
Ligue 1

La semaine dernière, l’un des plus grands défenseurs du XXIème siècle, John Terry, a raccroché les crampons. A peine avons-nous eu le temps de nous remettre de nos émotions que, lundi 15 octobre 2018, le club d’Aston Villa a officialisé l’arrivée de l’Anglais dans le nouveau staff de Dean Smith en tant qu’entraineur adjoint. De quoi nous remémorer, non sans nostalgie, les moments forts de la carrière de la légende Captain Terry.

(Reuteurs)

L’enfant du club

Né à Londres en 1980, John Terry commence le foot dès son plus jeune âge et s’avère être très doué au poste de milieu de terrain. La rumeur dit, qu’à l’époque, il est un grand fan de Manchester United. C’est pourtant Chelsea qui le recrute à l’âge de quatorze ans. Il est tout de suite repositionné en défense centrale (le club n’en avait plus aucun chez les jeunes) et signe à dix-sept ans sont premier contrat professionnel. Il fait sa première apparition sur les terrains de Premier League lors de la saison 1998-1999, plus précisément le 28 octobre 1998. Cette date marque le début d’une (très) longue histoire d’amour avec le club.

La légende absolue

Depuis c’est 498 matchs de Premier League, 124 matchs de coupes européennes et 78 apparitions avec le maillot des Three Lions. Des chiffres à faire froid dans le dos qui soulignent une régularité sur le long terme impressionnante. Au-delà des statistiques, il y a aussi un palmarès exceptionnel avec les Blues de Chelsea dont il a été le capitaine entre 2004 et son départ du club en 2017. Terry a presque tout gagné avec son club (à l’exception du mondial des clubs – faut-il lui en tenir rigueur pour autant ?). On peut citer, entre autres, cinq trophées de Premier League, une Ligue des Champions, une Ligue Europa ou encore quatre FA Cup (coupe d’Angleterre). Il a donc connu et été impliqué dans tous les exploits des Blues depuis le rachat du club en 2003 par le milliardaire russe Roman Abramovich.

Aux côtés de Frank Lampard, Gianfranco Zola ou encore Didier Drogba, JT restera à tout jamais une légende du club et le chouchou des supporters. Les fans des Blues se rappelleront du titre en 2017 quand Gary Cahill a voulu soulever le trophée de champions d’Angleterre en compagnie de Terry malgré le fait qu’il ait été remplaçant toute la saison. Une sorte d’hommage, minime par rapport à ce que le défenseur anglais a apporté au club.

John Terry acclamé par ses coéquipiers lors de son dernier match pour Chelsea (Reuteurs)

Un gout amer avec les Three Lions

Pourtant, John Terry connait un bilan contrasté en sélection anglaise. Tout d’abord, les résultats de l’équipe nationale durant cette période n’ont pas été satisfaisants, mais il est impossible de mettre la responsabilité de l’échec d’une équipe uniquement sur les épaules d’un seul joueur. La non-qualification pour l’Euro 2008 ou l’élimination en huitièmes de finale de la coupe du monde 2010 restent du moins des contre performances notoires dans sa carrière. De plus, deux évènements ont quelque peu entaché son histoire avec le maillot anglais. La première est son affaire extraconjugale avec la top model Vanessa Perroncel, ex-femme de son coéquipier en sélection et meilleur ami Waine Bridge, révélée en 2010. Celle-ci lui a fait perdre son brassard de capitaine. Puis, un an plus tard il est accusé d’avoir tenu des propos racistes envers Anton Ferdinand, ce qui lui coute encore son capitanat. Il prendra sa retraite internationale en septembre 2012.

John Terry sous les couleurs d’Aston Villa (Club)

Une reconversion immédiate

Après une saison 2016-2017 quasi blanche avec les Blues, John Terry décide de quitter son club de cœur et tenter une nouvelle aventure avec Aston Villa, club de Championship. Il y fait une saison pleine et atteint même la finale des play-offs pour atteindre la Premier League (défaite 1-0 contre Fulham). Durant tout l’été 2018, Terry reste discret quant à son avenir. Il annonce la fin de sa carrière de joueur le 8 octobre dernier après « 23 incroyables années ». Les rumeurs disaient qu’il deviendrait l’adjoint de Thierry Henry en cas de venue de l’ex-attaquant français à Aston Villa. C’est finalement aux côtés de Dean Smith qu’il fera ses débuts sur un banc de touche. Aura-t-il la même carrière que sur le terrain ?

Nous aurons un début de réponse samedi à 16h lors de son premier match face aux gallois de Swansea.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here