Un jour un All Star : Steph Curry, un chef aux fourneaux

0
Ligue 1

WeSportFr se met à l’heure du All Star Game NBA. A cette occasion, jusqu’au match des étoiles, nous vous présenterons chaque jour un des participants. Place aujourd’hui à Stephen Curry, qui freiné par une blessure en décembre, reste un taulier des Warriors. Curry est revenu plus efficace que jamais pour aller chercher une troisième bague !

Cette année, le Chef est de retour aux fourneaux, 26,6 points par match, 5,2 rebonds et 6,5 passes de moyenne et encore on ne parle pas des 1,6 interceptions par match. Un bilan en dessous de ses années de MVP mais il faut prendre en compte sa blessure et l’arrivée de Kevin Durant la saison passée. Curry reste incroyable. A son retour de blessure, on pensait même qu’il viendrait concurrencer Harden au titre de MVP mais février a eu raison de lui.

Un caractère héréditaire

Si vous suivez la ligue depuis seulement quelques années, vous ne connaissez que Stephen dans la famille, voire Seth, son frère évoluant à Dallas. Si Steph est assurément le plus doué de la fratrie, il descend d’un autre Curry : son père Dell ancien joueur … des Cavaliers, actuellement les pires ennemis de son fils. Une petite anecdote croustillante dans la famille même si la carrière de Dell Curry se fera en majeure partie à Charlotte, proche de là ou Stephen naît le 14 mars 1988. Et si Steph et considéré comme un des meilleurs shooteurs à 3 points de l’histoire, il rivalise avec son père qui souvent titillait les 40% à longue distance.

Timing parfait

Curry est drafté en 2009 par Golden State, franchise où il demeure toujours. Drafté en 7ème position, il fait des débuts déjà remarqués avec 17,5 points de moyenne, honorable pour un rookie. Il est sélectionné pour le Rookie Game cette saison et finit deuxième meilleur rookie de la saison. Parallèlement, les Warriors construisent lentement leur équipe toutefois sans accès aux playoffs. 2011-2012 est compliquée pour lui, joueur fragile surtout au niveau des chevilles, il ne dispute que 26 matchs sur 66 (saison du lock out)

Explosion des Splash Brothers

Curry est rejoint dans le backcourt par Klay Thompson, arrière drafté par les Warriors. Un pur shooteurs. L’alchimie entre ces deux là va rapidement prendre. Curry finit ses saisons avec au moins 20 points, il bat de plus en plus de records à 3 points. Il permet d’ailleurs à l’équipe d’Oakland de finir en playoffs en 2013. La suite, tout le monde la connaît. 2014 est l’apogée du Chef, premier All-Star, sélection en All-NBA Team, la route vers la consécration est lancée : titre en 2015, double MVP (2015 et 2016) dont une fois unanimement (2016), un deuxième titre en 2017, des sélections en tant que titulaires au All-Star qui deviennent banales, tellement banales que Curry sera capitaine de son équipe face à la team LeBron pour le match des étoiles. Le chef n’a qu’un seul objectif, passer un message à James en vue du mois de juin … où Warriors et Cavs pourraient de nouveau se retrouver pour l’histoire !

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here