Jour pour jour : Over the Edge 1998

0
Over the Edge
Google Images

Nous sommes le 31 mai 2019. Il y a 21 ans, jour pour jour, se déroulait le PPV ” Over the Edge 1998 ” depuis le Wisconsin Center Arena de Milwaukee, Winsconsin.

Voici le résumé de ce Pay Per View :

1. Animal et Hawk affrontent 8-Ball et Skull (09:56)

– Un duo de bikers face aux Legion of Doom reformés. C’est ce que la WWF nous offre en guise de match d’ouverture. On n’est pas vraiment sur du catch champagne et les quatre hommes peinent à convaincre. Les Legion of Doom l’emportent toutefois avec un Powerslam au terme de ce combat oubliable.

LOD
Google Images

2. Jeff Jarrett se mesure à Steve Blackman (10:18)

– L’opposition de styles est plutôt intéressante. Jarrett n’est plus à son meilleur alors que Blackman est plutôt agréable à regarder catcher. Le match reste correct sans décoller et la fin est quelque peu alambiquée. Blackman réussit à assommer Jarrett avec son kendo stick, mais se fait surprendre par un coup du manager de Jarrett, Tennesse Lee.

3. Sable affronte Marc Mero dans un match mixte (00:31)

– Inutile au possible, ce segment plus qu’un match voit Marc Mero se coucher devant Sable. Cette dernière tente le tombé mais Mero la retourne et l’emporte en trente secondes. Passez votre chemin.

4. Kaientai se mesure au duo farfelu composé de Bradshaw et de Taka Michinoku (09:54)

– Les japonais ont ce soir un défi de taille en la personne de Bradshaw, qui contraste avec le physique de ses adversaires. On a quand même du bon catch et les coups du cow-boy paraissent plus durs encore sur de petits gabarits. Michinoku se fait toutefois surprendre et offre une victoire à Kaientai.

5. The Rock affronte Farooq pour le titre Intercontinental (05:02)

– Victime d’une violente agression plus tôt dans la soirée, Rocky s’avance au ring avec une minerve alors que Farooq part favori. Le Rock parvient à revenir et à l’emporter en trichant, les pieds sur les cordes pendant le tombé. Le tout dégénère en foutoir lorsque la Nation of Domination puis la DX interviennent.

6. Kane se mesure à Vader dans un Mask VS Mask match (07:20)

– Un duel de ” Big Men ” alors que leurs masques respectifs sont en jeu. Kane et Vader ont des qualités indéniables, mais ici, le match tombe à plat et déçoit. C’est la Big Red Machine qui l’emporte avec son Tombstone Piledriver, le seul exploit notable du match. Vader rentre aux vestiaires démasqué, et quelque peu humilié.

Kane Vader
Google Images

7. Nation of Domination affronte la D-Generation-X dans un 6 man Tag match (18:33)

– L’affiche est belle et pourtant. Ne parvenant pas à tirer profit des qualités des participants, le match n’est pas ce qu’on attendait. Dix-huit longues minutes dans lesquelles il ne se passe pas grand chose auront suffi à attiser encore plus la haine que se vouent ces deux factions. C’est Owen Hart qui l’emporte pour son clan avec un Pedigree sur Triple H, porté directement sur le titre Européen.

8. Stone Cold Steve Austin défend son WWF Title face à Dude Love (22:28)

– Avec Vince McMahon en tant qu’arbitre spécial et The Undertaker en enforcer, le ton est déjà donné. La rencontre est folle et on ne tarde pas à utiliser le décor de l’entrée pour infliger de la douleur. Le public est à fond dedans et on les envie presque (carrément même) Austin est ouvert au front et Dude Love éclate McMahon avec une chaise par inadvertance. Le Taker envoie Patterson et Brisco à travers les tables des commentateurs avec un Chokeslam, déchaînant la foule. Austin l’emporte avec son Stunner et utilise le bras inanimé de Vince pour réaliser le tombé. Quel pied, quel pied p*tain !

Austin Dude Love
wwe.com

Au coeur de l’ère Attitude, ce Over the Edge 1998 réunit à la fois ses défauts et ce qui ont fait son succès. Avec une succession de combats peu convaincants, un booking tangible, il faut attendre le Main Event pour avoir du lourd. Austin et Dude Love s’en seront donné à coeur joie pour nous offrir une véritable guerre, avec ce qu’il faut d’overbooking. Au fond, même avec ses défauts, on adore tous l’Attitude Era.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here