Football

Julien Stéphan n’est plus l’entraîneur de Rennes

Julien Stéphan a proposé sa démission aux dirigeants du Stade Rennais qui ont accepté son départ. Le club breton est en proie au doute et enchaîne les mauvais résultats, loin de ses ambitions de début de saison.

Arrivé fin 2018 comme un sauveur, Julien Stéphan a compris en ce début d’année 2021 qu’il n’était plus l’homme de la situation. L’entraîneur de Rennes a présenté ce week-end sa démission à ses dirigeants. Ces derniers l’ont acceptée et ont remercié le tacticien.

Il le répétait depuis quelques semaines avec humilité et passe aux actes face à la réalité des résultats. En 2019, il avait été capable d’écarter des murs d’eau pour emmener les Rouge et Noir sur le chemin de l’Europe. Julien Stéphan n’y parvient plus et préfère partir avant que le club breton ne se noie dans une trop mauvaise dynamique.

Rennes patauge actuellement à la 9e place du championnat, à trois points des places européennes qui demeurent un objectif pour le club breton. Une seule victoire en 2021 les a éloignés de leurs ambitions de début de saison. La défaite à domicile contre Nice le week-end dernier, une autre équipe en plein doute, a fait déborder le vase de déception. Julien Stéphan a donc pris ses responsabilités. Rennes est également éliminé de Coupe de France.

L’apogée avant le marasme

Grâce au style de jeu développé par le démissionnaire, le Stade Rennais avait remporté la Coupe de France en 2019 face au Paris-Saint Germain all-star de Thomas Tuchel. Qualifié pour la première fois pour la Ligue Europa la saison suivante, les Bretons s’étaient illustrés lors de leurs parcours continental, en atteignant les huitièmes de finale. Le club avait franchi un nouveau cap en fin de saison dernière en se qualifiant pour la première fois de son histoire en Ligue des Champions grâce à sa deuxième place conquise en Ligue 1. Cette aventure d’un niveau supérieur avait néanmoins tourné à la débâcle, avec un seul petit point gagné en phases de poules et une élimination directe.

Philippe Bizeul, adjoint du désormais ex-coach, assurera l’intérim jusqu’à ce qu’un nouvel entraîneur soit nommé. Plusieurs noms circulent déjà. On peut penser à Thierry Henry, qui a démissionné du CF Montréal la semaine dernière. L’ancien international avait connu une première expérience sur le banc à l’AS Monaco, une période peu convaincante, comme l’a été son séjour au Canada. Bruno Genesio apparaît en pole position pour débarquer au club breton, qui a récemment quitté son poste au Beijing Guoan. Suite à son aventure chinoise, l’ancien maître-à-jouer de l’Olympique lyonnais avait évoqué ses envies de revoir la Ligue 1.

En cas de nomination express, “Pep” Genesio pourrait d’ailleurs retrouver son ancien club rhodanien mercredi pour la 28e journée de championnat, une échéance cochée par les Lyonnais et les Rennais, désireux de se qualifier pour les meilleures places européennes.

Crédits photo de une : 10sport
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire