Ça roule…

La conti FDJ : vivier de talents

Crédits photos : FGphotographic - Propos recueillis par Kevin

L’arrivée de Groupama en deuxième sponsor dans la structure Madiot a permis au Mayennais de réaliser certains projets. Parmi eux, la création d’une équipe U23 sous licence UCI Continental team. Née en 2019, cette nouvelle formation fait éclore de jeunes talents, l’histoire ne fait que commencer.

Sur le modèle de la WorldTeam

Véhicules flambants neufs, vélos Lapierre sur la galerie

Vivier de la WorldTeam, la conti est gérée comme sa grande sœur, tout est structuré, réglé comme du papier à musique. L'équipe a choisi Besançon pour établir son quartier général, depuis ce lieu Jens Blatter manage, six salariés composent le staff. Les stages sont calqués sur ceux des grandes équipes, pour la pré-saison : direction Calpe !

2 février 2019, sous un ciel gris, la conti fait ses premiers tours de roue. Engagement fait sur l’essor Basque, Marc Madiot est présent, un signe fort du patron ! La direction met de gros moyens à disposition des “rising stars”, il faut frapper fort d’entrée. Les vélos Lapierre brillent, à l’image des véhicules floqués Groupama-FDJ.

Camping car king size, véritable cocon pour se concentrer avant le départ

Sur la ligne de départ, tous les yeux sont rivés sur les bleu-blanc-rouge. Parmi eux, Alexys Brunel, Kevin Geniets, Simon Guglielmi, Théo Nonnez ou encore Ziga Jerman et Jake Stewart. Nonnez lève les bras sur la ligne, cinq de ses coéquipiers sont dans le top dix. L’équipe rafle tous les maillots (et le traditionnel jambon de Bayonne du km 64), le ton est donné !

Kevin Geniets – Jake Stewart – Théo Nonnez – Alexys Brunel

La suite de la saison roule sur le même braquet. L'équipe totalise onze victoires pour son premier exercice. La plus belle est certainement Paris-Tours espoirs, Alexys Brunel en est le lauréat. La conti enchaîne les podiums, se distingue lors du Baby Giro, les Madiot's kids mouillent le maillot, récompensent l'investissement. Le cru 2019 est une réussite.

Théo Nonnez

Les promus

Les trois premiers nommés font désormais partie de la WorldTeam, Kevin Geniets par anticipation, suite au licenciement pour dopage de Georg Preidler en mars 2019. Le jeune Luxembourgeois a d’ailleurs participé au Tour de Suisse et à la Classique de San Sebastian, épreuves labellisées « WorldTour ». Alexys Brunel était dans le bon timing dès le début de saison, premier dossard, première victoire ! Le vainqueur de Paris-Tours espoirs s’adjuge la 1e étape de l’Etoile de Bessèges, épreuve dont il terminera 3e du général. Simon Guglielmi quant à lui s’est comporté en équipier modèle mais aura l’opportunité de sortir de l’ombre. Souvenez-vous qu’il porta le maillot jaune du Tour de l’Avenir l’an passé. Kevin Inkelaar et Christian Scaroni sont également issus du premier millésime, roulant respectivement désormais pour Bahreïn-McLaren et Gazprom-RusVelo.

Simon Guglielmi

Espoirs à confirmer

Théo Nonnez (20 ans) se place en bonne position pour intégrer la WorldTeam à son tour. C’est d’ailleurs lui qui apporte le premier bouquet à son équipe. Il peut envisager l’avenir avec un grand A ! Cependant, c'est sur le Tour de l'Avenir qu'il avait fixé son objectif estival, étant sélectionné en équipe de France. L'épreuve internationale annulée récemment, Théo va se recentrer sur d'autres échéances avec la conti. Autre français, Clément Davy (22 ans) est avant tout un excellent rouleur. Le jeune breton fréquente l'équipe première, il s'aligne d'ailleurs sur Milan-Turin récemment, course remportée par son leader Arnaud Démare.

Au premier plan, Clément Davy

Le Britannique Jake Stewart (20 ans), rapide au sprint, bon rouleur, est un élément fiable dans les classiques. Jake nous a confié récemment avoir progressé dans cette équipe dynamique, dont il apprécie également le caractère international. Il a même terminé 2e d'une étape du Tour de France virtuel. Son passage à l'échelon supérieur n'est qu'une question de temps. Il nous a d'ailleurs avoué que la promotion est son principal objectif à court terme. Les nouvelles règles permettant aux jeunes de courir ponctuellement en équipe première et le nouveau calendrier post-covid sont des opportunités à saisir. En alternant WorldTeam / U23, il espère gagner une étape sur le Baby Giro fin août.

Kevin Inkelaar – Jake Stewart – Kevin Geniets

Ziga Jerman (22 ans), détenteur d'un passeport slovène, est lui aussi un redoutable sprinteur. Son contrat de stagiaire avec la WorldTeam acquis pour la fin de saison 2019, lui a permis de se frotter aux meilleurs. Sylvain Moniquet (22 ans) représente la Belgique dans cette équipe internationale, arrivé l'hiver dernier. Le natif de Namur est un excellent grimpeur. Il effectue cette année sa dernière saison espoirs et rêve du WorldTour. Pour sa reprise, Moniquet termine 8e au général du Tour de Savoie Mont Blanc.

L'effectif 2020 :

Lewis Askey – Grande Bretagne – Rouleur / puncheur

Alexandre Balmer – Suisse – Grimpeur

Clément Davy – France – Rouleur

Yakob Debesay – Erythrée – Grimpeur

Ziga Jerman – Slovénie – Rouleur / sprinter

Sylvain Moniquet – Belgique – Grimpeur

Théo Nonnez – France – Grimpeur / classiques

Hugo Page – France – Rouleur

Paul Penhoët – France – Sprinter

Mattia Petrucci – Italie – Puncheur / grimpeur

Jake Stewart – Grande Bretagne – Sprinter / classiques

Lars Van Den Berg – Pays-Bas – Grimpeur / puncheur

Le staff :

Jens Blatter – Manager

Jérôme Gannat – Directeur sportif

Joseph Berlin-Sémon – Entraîneur

Nicolas Boisson – Entraîneur

Thibaut Dagnicourt – Assistant technique

Jean-Louis Guihard – Assistant technique

Axel Beaugendre – Assistant sportif

Ils sont au moins cinq à espérer rejoindre l'élite prochainement, toutefois, les places sont chères. Le choix semble difficile, chaque course sera l'occasion de se mettre en évidence. Ils auront le couteau entre les dents à chaque départ, les jeunes loups sont à suivre jusqu'à la fin de la saison.

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top