La ruée vers le Ballon d’Or (8/30) : Kevin De Bruyne

0
Crédit photo : Eurosport
Ligue 1

WeSportFR vous propose «La Ruée vers le Ballon d’Or ». Cette série livrera un focus sur les 30 joueurs nommés pour cette récompense individuelle, le portrait de chacun sera publié par ordre alphabétique. Aujourd’hui, Kevin De Bruyne !

Ce ne serait rien de dire que Kevin De Bruyne s’est longtemps cherché. Éternel espéré, le Belge, après Chelsea et Wolfsburg, a enfin trouvé un club à sa mesure. Et le coach idoine.



KDB influenceur

Avec Pep Guardiola, KDB a peut-être réussi la meilleure saison de sa carrière. 37 matchs de Premier League pour 8 buts et 16 passes décisives. En C1, De Bruyne a planté 1 but et réalisé 4 passedés pour 8 matchs disputés. Plus que des stats, c’est son influence sur le jeu mancunien qui a impressionné. Ses accélérations et sa vista en ont fait, avec David Silva, le dépositaire du jeu de City. Et ce n’est pas n’importe lequel ! Car c’est peu dire que ce jeu-là en a fait rêver en Europe, estampillé le plus beau du Continent avec le Napoli de Sarri.

Rebelotte et dix de der avec la Belgique. Vrai patron de la gonfle avec Hazard, De Bruyne est arrivé émoussé au Mondial russe. Décisif au moment clef, il inscrit son seul but de la compétition contre le Brésil en quart-de-finale, et est désigné homme du match. Encore avec un coach espagnol, et encore dans une équipe au jeu spectaculaire. Coïncidence ?


Une saison pleine

Vainqueur de la Premier League et de la League Cup, Kevin De Bruyne a été l’un des grands artisans de la furia offensive mancunienne cette année, désigné meilleur passeur européen. Également médaillé de bronze du Mondial russe, il fait partie des équipes-type de la C1 et du championnat anglais en 2018. Cela en dit long sur l’année du Belge.

Il n’y donc rien d’étonnant à le voir figurer au rang des 30 nommés pour la Ballon d’Or 2018. Hélas pour lui, le Belge s’est blessé au plus mauvais des moments. Éloigné des terrains dès la reprise de septembre, Kevin De Bruyne a repris le chemin des terrains, mais n’a, probablement, plus aucune chance de figurer au palmarès de la récompense France-Football.

Sa présence récompense néanmoins son rôle de créateur dans des équipes performantes, alors même que le buteur est célébré, désigné comme l’alpha-mâle du football mondial. Une certaine idée du football demeure donc en Kevin De Bruyne.

Demain, c’est au tour d’un autre créateur de Premier League de faire son apparition dans notre série consacrée au Ballon d’Or : Roberto Firmino !



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here