Le bilan de la saison de Ligue Féminine

0

Une saison raccourcie et blanchie, mais des enseignements à tirer, voici notre bilan des équipes de Ligue Féminine. 

Un duel au sommet

C’est maintenant un classique du championnat de France, un duel historique. Le Tango Bourges Basket, plus grand club français de l’histoire face à l’énorme potentiel de l’ASVEL  de Tony Parker. Une rivalité qui nous rappelle les affrontements entre Valenciennes et Bourges au tout début du siècle. Cette saison n’a encore une fois pas dérogé à la règle.

Les filles d’Olivier Lafargue ont eu du mal à se lancer dans la saison avec notamment des problèmes d’effectif et d’automatismes. Mais la machine Tango une fois lancée est difficilement stoppable et est revenue comme une balle sur une équipe de l’ASVEL régulière et solide, malgré quelques petits matchs lâchés. Les championnes en titre faisaient figures de favorites et ont assumé leur statut sans faute… contrairement à d’autres.

Au milieu pas de changement

Dans le milieu de tableau, rien ne change. Si le BLMA et les filles du Flammes Carolo de Charleville se disputent toujours en tête de file de la chasse au monstre à deux têtes de haut de tableau, la suite du classement est somme toute aussi classique avec les présences de Landerneau ou de Basket Landes. On notera peut-être la déception du côté de la Roche sur Yon, un cran en dessous à ce qui a été proposé la saison précédente. Pour l’ESB Lille, la lutte pour les playoffs continue même si l’équipe de Rachid Meziane a affiché un bien meilleur visage une fois la double défaite face à Bourges et Montpellier passée.

En bas pas de surprise, Tarbes déçoit

C’est la grosse déception de cette saison, Tarbes finit bon dernier du classement. Les tarbaises ont souffert d’une attaque absolument amorphe tout au long de la saison et n’ont jamais eu espoir de se qualifier en playoffs en fin de saison contrairement à la saison passée. Pourtant, le début de saison était très encouragent, avant de littéralement s’écrouler après la trêve hivernale. De son côté, Charnay pour une équipe promue a fait une excellente impression en luttant courageusement et se mettant au niveau des équipes avec lesquelles la lutte pour le maintien était à venir avant la coupure.

Voilà qui conclue la saison de LFB 2019-2020, et pour vous faire patienter avant la prochaine, retrouvez samedi nos récompenses individuelles.

Crédits photo : Romain Gitton – We Sport

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here