Ça roule…

Le début des classiques de fin de saison en Italie avec le Tour d’Émilie

Après les championnats du monde, place aux classiques Italiennes de fin de saison avec pour débuter le Tour d’Émilie. Pour sa 103e édition, on n’échappera pas à la tradition avec un parcours en Émilie-Romagne autour de Bologne et une arrivée à la Basilique San Luca. Cette période des classiques en Italie se finira par le Tour de Lombardie.

Image

D’abord, le peloton fera une petite boucle à l’ouest de Bologne avant de prendre la direction du sud pour rejoindre le pied de la première montée du jour : Mongardino – 2,2 km à 6,6 %.

Ensuite, après une descente d’un peu moins de 5 kilomètres jusqu’à Sasso Marconi, il y aura un long faux plat montant de près de 20 kilomètres via Rioveggio pour atteindre la deuxième difficulté du jour : le Passo Brasimone – 19,6 km à 2,9 %. Ce petit col sera en trois parties pas très difficile.

Puis, les concurrents descendront sur Rioveggio pour une trentaine de kilomètres en vallée jusqu’au Valico Ganzole, un petit raidard de 2300m à 8,7 %.

Image

Par la suite, cap au nord pour entrer dans Bologne avec son circuit final de neuf bornes à faire quatre fois. Ce circuit comprendra la montée vers San Luca où au sommet sera jugée l’arrivée. Après être passé sous une voute et après un petit virage à gauche, les coureurs entameront cette difficile ascension. Dès le pied de cette côte, les pourcentages seront déjà sévères à plus de 13 %. Mais, le passage se trouvera à mi-pente dans les virages d’Orfanelle avec une portion à 16 %. Enfin, les derniers mètres seront plus plats dans 500 derniers mètres à 6 %.Pour rappel, cette côte a été utilisée pour la première étape du Tour d’Italie 2019, remportée par Primoz Roglic.

Cette montée est longue de 2,1 km à 9,4 %. Derrière, après une petite descente, il y aura une petite bosse pour attaquer la vraie descente rapide et technique sur Bologne. Cette portion s’effectuera sur des routes plus étroites et pas forcément en bon état.

Les outsiders tenteront de surprendre les favoris dans l’avant-dernière ascension sinon les favoris se joueront la victoire dans la dernière montée entre les grimpeurs et les puncheurs.

 

Les favoris :

⭐⭐⭐

⭐⭐

 

Palmarès :

2019 | ROGLIC Primoz

2018 | DE MARCHI Alessandro

2017 | VISCONTI Giovanni

 

2016 | CHAVES Esteban

 

2015 | BAKELANTS Jan

2014 | REBELLIN Davide

2013 | ULISSI Diego

2012 | QUINTANA Nairo

2011 | BETANCUR Carlos

2010 | GESINK Robert

 

2009 | GESINK Robert

 

Photo : monnuage.fr

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut Lorem libero tempus Praesent Curabitur eget non ut id, dolor