Esport

Le point sur les équipes LEC à l’aube du Spring Split 2022

Après une année 2021 marquée par le doublé Spring/Summer de MAD Lions, la LEC est de retour dès demain pour lancer son année 2022. À la veille du début du Spring Split, tour d’horizon des dix équipes qui tenteront de succéder à la structure espagnole.

Astralis

La saison dernière : 9e Spring ; 7e Summer

Les mouvements de l’intersaison

Départs : MagiFelix (Mid, Free Agent) ; Jeskla (adc, Vitality.Bee – LFL)

Arrivées : Dajor (Mid, Fnatic Rising – NLC) ; Kobbe (adc, Misfits Gaming – LEC)

Souvent raillé sur les réseaux sociaux mais finalement à une seule victoire des playoffs l’été dernier, Astralis n’a pas explosé son roster pour l’année 2022. Arrivé entre les deux splits l’an dernier, le Suédois Magifelix laisse sa place sur la midlane au prometteur Dajor, qui connaît une ascencion fulgurante depuis six mois (arrivé chez Fnatic Rising en NLC en juillet, il découvrira le LEC cette année). L’autre recrue est elle bien plus connue, avec l’ancien adc de Misfits Gaming Kobbe qui remplace Jeskla, devenant ainsi le premier Danois à évoluer chez Astralis depuis que la structure danoise possède officiellement un roster en LEC.

Le roster 2022

  • Toplaner : Matti « WhiteKnight » Sormunen
  • Jungler : Nikolai « Zanzarah » Akatov
  • Midlaner : Oliver « Dajor » Ryppa
  • AD Carry : Kasper « Kobbe » Kobberup
  • Support : Hampus « promisq » Abrahamsson

Head Coach : Baltat « AoD » Alin-Ciprian

Malgré les critiques, Astralis a donc joué la carte de la stabilité en conservant trois des cinq membres de sa lineup de l’an dernier. L’arrivée de Kobbe est un gros plus, tandis que celle de Dajor est un énorme point d’interrogation, le jeune Allemand n’ayant qu’une expérience très réduite sur la scène compétitive de League of Legends. Personne ne s’attend à ce qu’Astralis soit dans le haut de tableau, et même s’il sera difficile de lutter avec les meilleures équipes européennes, pourquoi pas créer la surprise et éviter à nouveau la dixième place ?

Le pronostic pour le Spring Split : 10e

Excel

La saison dernière : 8e Spring ; 7e Summer

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Kryze (Top, JD|XL – NLC)

Arrivées : Finn (Top, CLG – LCS)

Après avoir changé presque l’intégralité de son roster entre le Spring et le Summer 2021, Excel a été plutôt calme en ne changeant qu’un seul joueur, l’un des deux qui avaient résisté au grandes manœuvres de l’été : Kryze. Après plus d’un an et demi dans le roster principal, le Suédois a été envoyé dans l’équipe académie, JD|XL (anciennement BT Excel), pour laisser place à son compatriote Finn sur la toplane. Déjà passé par le LEC et Rogue entre 2019 et 2020, il revient d’un an outre-Atlantique avec CLG, où il était englué dans le bas du classement.

Le roster 2022

  • Toplaner : Finn « Finn » Wiestål
  • Jungler : Mark « Markoon » van Woensel
  • Midlaner : Erlend « nukeduck » Våtevik Holm
  • AD Carry : Patrik « Patrik » Jírů
  • Support : Henk « Advienne » Reijenga

Head Coach : Joey « YoungBuck » Steltenpool

Très actif l’été dernier, avec un recrutement (nukeduck) et deux promotions depuis son équipe académie (Markoon & Advienne), Excel laissera donc une nouvelle chance à une lineup qui n’a pas pu faire mieux qu’une septième place au Summer Split 2021. L’ajout de Finn doit permettre à ce roster qui a eu le temps de développer des automatismes de passer un cap, et d’enfin découvrir les playoffs en LEC

Le pronostic pour le Spring Split : 5e

Fnatic

La saison dernière : 5e Spring (5e playoffs) ; 5e Summer (2e playoffs) – Top 14-16 Worlds

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Adam (Top, Team BDS – LEC) ; Bwipo (Top, Team Liquid – LCS)

Arrivées : Wunder (Top, G2 Esports – LEC) ; Razork (Jungle, Misfits Gaming – LEC) ; Humanoid (Mid, MAD Lions – LEC)

Après des Worlds décevants dans des circonstances loin d’être favorables aux joueurs, Fnatic a décidé de ne conserver que sa botlane pour 2022. Affichant déjà ses velléités de départ après avoir roleswap de la toplane à la jungle, Bwipo a logiquement quitté l’équipe pour rejoindre les États-Unis et Team Liquid. À sa place, la structure anglaise a décidé de faire confiance à Razork, le jeune jungler espagnol étant l’un des joueurs les plus cotés sur le marché des transferts après de bonne performances avec Misfits Gaming. Arrivé à l’été en provenance de la Karmine Corp, Adam a aussi été poussé vers la sortie par son équipe et sera remplacé par Wunder, une arrivée qui marque le premier transfert de l’histoire entre G2 Esports et Fnatic. Enfin, l’opportunité de récupérer Humanoid a été saisie, laissant Nisqy hors du roster bien qu’il soit toujours sous contrat avec l’équipe.

Le roster 2022

  • Toplaner : Martin « Wunder » Jansen
  • Jungler : Iván « Razork » Martín
  • Midlaner : Marek « Humanoid » Brázda
  • AD Carry : Elias « Upset » Lipp
  • Support : Zdravets « Hylissang » Iliev Gabalov

Head Coach : Jakob « YamatoCannon » Mebdi

Et si 2022 était l’année du retour en grâce de Fnatic ? Après une année 2021, la première sans Rekkles depuis un long moment, en dent de scie, la structure a effectué des changements qui pourraient propulser l’équipe vers les sommets du LEC. Si Humanoid reste au niveau qui était le sien chez MAD Lions et que Razork confirme les promesses entrevues chez Misfits, tandis que la botlane continue d’évoluer à un niveau élevé, Fnatic devrait au moins être en course pour jouer le podium, voire le titre si la lineup clique vite et que les tensions extra-esportives se dissipent totalement.

Le pronostic pour le Spring Split : 2e

G2 Esports

La saison dernière : 1er Spring (2e playoffs) ; 2e Summer (4e playoffs)

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Wunder (Top, Fnatic – LEC) ; Rekkles (adc, Karmine Corp – LFL)

Arrivées : Broken Blade (Top, Schalke 04 – LEC) ; Flakked (adc, MAD Lions Madrid – LVP) ; Targamas (Support, Karmine Corp – LFL)

2021 restera dans l’histoire de G2 Esports, mais pas pour de bonnes raisons. Absente des Worlds pour la première fois de son histoire, l’équipe espagnole a sorti le balai pour effectuer trois changements d’envergure dans sa lineup. Plus vraiment en odeur de sainteté, Wunder a été vendu à Fnatic et sera remplacé par l’ancien joueur de Schalke 04 Broklen Blade, tandis que Mikyx a été mis sur le banc et perd sa place de support au profit de Targamas. Néanmoins, la décision la plus forte prise par G2 fut de céder sa star Rekkles à la Karmine Corp – en LFL, remplaçant le Suédois par Flakked, débauché dans l’équipe académie de MAD Lions en LVP.

Le roster 2022

  • Toplaner : Sergen « Broken Blade » Çelik
  • Jungler : Marcin « Jankos » Jankowski
  • Midlaner : Rasmus « caPs » Winther
  • AD Carry : Victor « Flakked » Lirola
  • Support : Raphaël « Targamas » Crabbé

Head Coach : Dylan « Dylan Falco » Falco

C’est un nouveau cycle qui démarre chez G2 Esports, avec trois nouvelles têtes autour du midjungle Jankos/caPs. Solide avec Schalke 04, Broken Blade connaît le niveau LEC et ne devrait pas avoir de problèmes d’adaptation. Pour Targamas, excellent avec la Karmine Corp l’an dernier, ce sera un retour à un échelon qu’il avait découvert avec Giants Gaming début 2018, mais avec un tout autre statut où il sera appelé à prendre plus de responsabilités. La véritable inconnue réside dans la capacité d’adaptation de Flakked, rookie, qui aura la lourde tâche de remplacer le MVP du Summer Split 2021. Malgré ce statut de transition pour G2, la structure espagnole devrait jouer le haut de tableau avant, pourquoi pas, d’aller chercher le Top 2 cet été.

Le pronostic pour le Spring Split : 4e

MAD Lions

La saison dernière : 3e Spring (1er playoffs) ; 3e Summer (1er playoffs) – Top 5-8 Worlds

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Humanoid (Mid, Fnatic – LEC) ; Carzzy (adc, Team Vitality)

Arrivées : Reeker (Mid, BIG – Prime League) ; UNFORGIVEN (adc, SK Gaming Prime – Prime League)

2021 fut exceptionnel pour MAD Lions, avec des victoires en playoffs au printemps puis à l’été, et ces performances ont évidemment attiré les convoitises d’autres structures concernant des membres de leur roster. Excellent sur la midlane, Humanoid a ainsi été vendu à Fnatic, tandis que Carzzy a profité de la fin de son contrat pour rejoindre Team Vitality. En remplacement, les Espagnols ont fait confiance à deux jeunes de Prime League : Reeker, convaincant avec BIG, et UNFORGIVEN, persuasif lors des tryouts.

Le roster 2022

  • Toplaner : Irfan Berk « Armut » Türek
  • Jungler : Javier « Elyolya » Prades
  • Midlaner : Steven « Reeker » Chen
  • AD Carry : William « UNFORGIVEN » Nieminen
  • Support : Norman « Kaiser » Kaiser

Head Coach : James « Mac » MacCormack

Sur le papier, MAD Lions partira forcément avec moins de certitudes que si l’équipe avait conservé l’ensemble de sa lineup. Éléments clés du roster, Humanoid et Carzzy devront donc voir leur apport compensé par ceux de deux rookies, dont l’adaptation sera un facteur clé dans la réussite de MAD au Spring Split. Le reste du roster n’a pas changé et apporte finalement énormément de garanties à l’équipe, Armut, Elyolya et Kaiser s’étant affirmés comme trois références à leur poste en 2021. La mayonnaise doit prendre, mais attention à ne pas enterrer MAD Lions trop vite en 2022.

Le pronostic pour le Spring Split : 3e

Misfits Gaming

La saison dernière : 7e Spring ; 4e Summer (5e playoffs)

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Razork (Jungle, Fnatic – LEC) ; Kobbe (adc, Astralis – LEC) ; Vander (Support, Misfits Premier – LFL)

Arrivées : Shlatan (Jungle, Misfits Premier – LEC) ; Neon (adc, Schalke 04 – LEC) ; Mersa (Support, GamersOrigin – LFL)

Auteur d’un bon Summer Split, avec notamment un début de split canon (six victoires sur ses sept premiers matchs), Misfits Gaming a toutefois dû se réinventer au cours de l’intersaison. Ne pouvant pas concurrencer l’intérêt des structures de haut de tableau pour son jungler Razork, les lapins l’ont laissé filer, le remplaçant par Shlatan, dans l’équipe académie l’an dernier. La botlane a aussi été totalement repensée, avec un Kobbe parti vers Astralis et remplacé par Neon, déjà passé par la structure dans le passé, mais aussi et surtout un changement surprise avec la relégation de Vander dans l’équipe académie au profit du support grec Mersa, initialement recruté pour évoluer en LFL mais plus convaincant que le Polonais lors des essais d’intersaison.

Le roster 2022

  • Toplaner : Shin « Hirit » Tae-min
  • Jungler : Lucjian « Shlatan » Ahmad
  • Midlaner : Vincent « Véthéo » Berrié
  • AD Carry : Matúš « Neon » Jakubčík
  • Support : Mertai « Mersa » Sari

Head Coach : Alexander « Carter » Cartwright

Difficile sur le papier d’espérer voir Misfits réitérer sa performance du Spring Split en 2022. Avec trois changements qui ont globalement affaibli la lineup, il faudra lutter pour espérer accrocher une place en playoffs, même si cela semble loin d’être impossible au vu de la densité au milieu de tableau. Beaucoup d’attention sera donnée à Shlatan et Mersa qui devront réussir leur adaptation depuis la LFL et prouver qu’ils ont leur place en LEC, mais aussi à Hirit et Vetheo, désormais les vétérans de l’équipe et ceux qui doivent la tirer vers le haut.

Le pronostic pour le Spring Split : 9e

Rogue

La saison dernière : 2e Spring (2e playoffs) ; 1er Summer (3e playoffs) – Top 9-11 Worlds

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Inspired (Jungle, Evil Geniuses – LCS) ; Hans sama (adc, Team Liquid – LCS)

Arrivées : Malrang (Jungle, Damwon KIA – LCK) ; Comp (adc, Team Vitality – LEC)

Seulement deux départs pour Rogue au cours de l’intersaison, mais assurément deux départs très impactant pour la structure. Arrivé en mai 2019 et s’étant peu à peu affirmé comme un des meilleurs junglers d’Europe, Insipired a été vendu en LCS et sera remplacé par un import coréen, Malrang, ancien remplaçant de Canyon chez Damwon KIA, qui découvrira le LEC. Impactant également la vente du Français Hans sama, l’un des meilleurs adc du LEC et auteur de Worlds impressionnants, lui aussi parti outre-Atlantique et qui est remplacé par l’ancien joueur de Team Vitality, Comp.

Le roster 2022

  • Toplaner : Andrei « Odoamne » Pascu
  • Jungler : Kim « Malrang » Geun-seong
  • Midlaner : Emil « Larssen » Larsson
  • AD Carry : Markos « Comp » Stamkopoulos
  • Support : Adrian « Trymbi » Trybus

Head Coach : Simon « fredy122 » Payne

Est-ce que deux changements peuvent totalement modifier un roster ? Le cas de Rogue semble pencher vers une réponse positive. Si Odoamne, Larssen et Trymbi sont toujours là et que Rogue reste sur une première place en saison régulière lors du Summer Split, les départs d’Inspired et Hans sama font très mal à la lineup. Pas forcément à son avantage chez Vitality, Comp aura du mal à faire oublier l’adc français tandis que le niveau de Malrang est un énorme point d’interrogation. L’équipe a les moyens de s’extraire du milieu de tableau pour jouer les playoffs, mais difficile à l’heure où ces lignes sont écrites de les voir matcher leurs performances de 2021.

Le pronostic pour le Spring Split : 6e

SK Gaming

La saison dernière : 6e Spring (6e playoffs) ; 9e Summer

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Blue (Mid, Dignitas – LCS) ; Lilipp (Support, MAD Lions Madrid – LVP)

Arrivées : Gilius (Jungle, Schalke 04 – LEC) ; Sertuss (Mid, Misfits Premier – LFL)

Encourageant au printemps, SK Gaming a coulé lors du Summer Split, n’étant précédé que par Schalke 04 au classement. Ainsi, la structure a opéré plusieurs modifications en recrutant allemand. Performant chez Misfits Premier, Sertuss va découvrir le LEC en prenant la place de Blue, qui a choisi de traverser l’Atlantique pour rejoindre Dignitas. Gilius rejoint lui l’équipe dans la jungle après deux ans chez Schalke 04 et une pause cet été, reprenant un rôle qui était occupé par Treatz lors du Summer Split. Néanmoins, le Suédois ne quitte pas l’équipe mais retrouve le rôle de support qui était le sien au printemps et par le passé, remplaçant Lilipp qui n’a pas convaincu dans ce rôle et qui évoluera chez MAD Lions Madrid cette année.

Le roster 2022

  • Toplaner : Janik « Jenax » Bartels
  • Jungler : Erberk « Gilius » Demir
  • Midlaner : Daniel « Sertuss » Gamani
  • AD Carry : Jean « Jezu » Massol
  • Support : Erik « Treatz » Wessén

Head Coach : Simon « Swiffer » Papamarkos

De la stabilité et des ajouts bien pensés, SK Gaming sort grandi de son intersaison. Avec un Treatz de retour dans son rôle de prédilection et Gilius pour le remplacer dans la jungle, les Allemands seront assurément meilleurs que lors du Summer Split. La grande question reste le niveau de Sertuss et son adaptation au LEC, dans une équipe capable de lutter pour les playoffs mais également capable de rester engluée dans le bas du tableau.

Le pronostic pour le Spring Split : 8e

Team BDS

La saison dernière : 4e Spring (4e playoffs) ; 10e Summer*

* Résultats de Schalke 04, dont le slot a été racheté par Team BDS

Les mouvements de l’intersaison

Départs :

Arrivées : Adam (Top, Fnatic – LEC) ; Cinkrof (Jungle, Karmine Corp – LFL) ; xMatty (adc, Karmine Corp – LFL)

Nouvel arrivant en LEC après avoir racheté le slot de Schalke 04, Team BDS a effectué l’un des recrutements les plus hype de cet intersaison. En plus de conserver NUCLEARINT et LIMIT, présents dans le roster avant le rachat, la structure suisse a fait confiance à trois anciens joueurs de la Karmine Corp : Cinkrof, xMatty et Adam – parti entre temps chez Fnatic. À noter que les autres anciens membres de la lineup Schalke 04, Broken Blade, Gilius, Neon et Kirei, n’ont pas été conservés ou arrivaient en fin de contrat.

Le roster 2022

  • Toplaner : Adam « Adam » Maanane
  • Jungler : Jakub « Cinkrof » Rokicki
  • Midlaner : Ilias « NUCLEARINT » Bizriken
  • AD Carry : Matthew « xMatty » Coombs
  • Support : Dino « LIMIT » Tot

Head Coach : Fabian « GrabbZ » Lohmann

C’est probablement l’un des rosters les plus hypes, bien que n’étant pas le meilleur sur le papier. Avec quatre joueurs passés par la Karmine Corp, BDS a récupéré des joueurs appréciés du public, qui, en plus, ont déjà évolué ensemble. Ainsi, Adam, Cinkrof et xMatty ont passé le Spring Split 2021 ensemble (les deux derniers étaient même coéquipiers toute la saison), tandis que NUCLEARINT a déjà joué avec Adam chez la KCorp en 2020 (lorsqu’elle évoluait en Division 2) mais aussi avec LIMIT l’an dernier. Des connexions qui devraient faciliter la création d’une alchimie et l’adaptation de tous dans ce nouveau roster, dont le niveau par rapport aux autres équipes LEC reste une inconnue. Suffisant pour décrocher une place en playoffs dès le printemps ?

Le pronostic pour le Spring Split : 7e

Team Vitality

La saison dernière : 10e Spring ; 6e Summer (6e playoffs)

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Szygenda (Top, Vitality.Bee – LFL) ; Milica (Mid, Giants – LVP) : Crownshot (adc, Team BDS Academy – LFL) ; Comp (adc, Rogue – LEC)

Arrivées : Alphari (Top, Team Liquid – LCS) ; Perkz (Mid, Cloud9 – LCS) ; Carzzy (adc, MAD Lions – LEC)

Bon dernier au Spring Split puis qualifié de justesse en playoffs au Summer, Vitality a décidé de sortir les grands moyens pour retrouver le devant de la scène. Profitant de la fin de son contrat, l’équipe française a récupéré Carzzy sur la botlane, qui remplacera un Crownshot arrivé en tant que pompier entre les deux splits. Le gros coup de l’intersaison reste cependant l’arrivée conjointe d’Alphari et Perkz depuis les États-Unis, pour venir remplacer un Szygenda placardé de force en LFL et un LIDER toujours sous contrat mais donc inactif pour 2022.

Le roster 2022

  • Toplaner : Barney « Alphari » Morris
  • Jungler : Oskar « selfmade » Boderek
  • Midlaner : Luka « Perkz » Perković
  • AD Carry : Matyáš « Carzzy » Orság
  • Support : Labros « Labrov » Papoutsakis

Head Coach : Louis-Victor « Mephisto » Legendre

C’est peut-être le roster le plus emballant en LEC cette année. Ayant exprimés leur volonté de revenir en Europe et de jouer ensemble, Alphari et Perkz sont deux joueurs référence à leur poste et seront en plus épaulés par un selfmade toujours aussi performant dans la jungle. Ajoutez à cela un Carzzy auteur d’une bonne saison avec le champion en titre MAD Lions qui sera associé à Labrov qu’il a déjà côtoyé chez BIG par le passé, et vous obtenez une lineup avec quelques automatismes et énormément de talent. Si Mephisto arrive à cadrer tous ces joueurs et que les cinq joueurs apprennent à jouer ensemble, difficile de ne pas le imaginer parmi les équipes dominantes en LEC en 2022.

Le pronostic pour le Spring Split : 1er

Rendez-vous demain dès 18h00 pour l’ouverture de la Super Week du LEC, avec un match entre Team Vitality et le tenant du titre MAD Lions pour lancer les hostilités.

Crédit image en une : 


Louis Rousseau

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees et la solitude de RJ Barrett au Madison Square Garden.

Dernières publications

En haut