Esport

Le point sur les équipes LFL à l’aube du Spring Split 2022

LFL, championnat de France de League of Legends

Après une année 2021 marquée par les exploits de la Karmine Corp et avec une exposition grandissante, la LFL s’est un peu plus affirmée comme une référence parmi les ligues régionales européennes sur League of Legends. À la veille du début d’un Spring Split 2022 très attendu, tour d’horizon des dix équipes qui jouxteront pour tenter de détrôner la Karmine Corp, vainqueur au printemps dernier, et de succéder à Misfits, lauréat du segment d’été.

GamersOrigin

La saison dernière : 7e Spring ; 7e Summer

Les mouvements de l’intersaison

Départs : beansu (Top, Free Agent) ; Innaxe (adc, GameWard – LFL) ; Mersa (Support, Misfits Premier – LEC)

Arrivées : Vizicsacsi (Top, PEACE – LCO), SMILEY (adc, Vitality.Bee – LFL) ; Enjawve (Support – mouseports – Prime League)

Après une année 2021 plutôt décevante, GamersOrigin a effectué plusieurs choix forts pour tenter de retrouver ses lettres de noblesse en 2022. Déjà passé par GO entre mai 2019 et décembre 2020, et donc membre de la lineup qui avait dominé la scène française il y a deux ans, SMILEY remplace Innaxe et tentera de se relancer après une fin d’année quelque peu en dent de scie chez Vitality.Bee. Le suédois sera accompagné en botlane par un autre joueur en quête de renouveau : Enjawve. Très bon au printemps avec mouseports en Allemagne, le Français avait été mis sur le banc à l’été par son équipe. De retour dans l’Hexagone, il devra reprouver sa valeur. Ces additions sont complétées par celle du vétéran Vizicsacsi sur la toplane. Joueur ayant participé aux Worlds par le passé et ayant déjà évolué au plus haut échelon européen, il devra, à 28 ans – plus vieux joueur de LFL pour ce split, faire oublier beansu en apportant sa science du jeu et son expérience à un roster qui visera le haut de tableau.

À noter également l’arrivée de Jesiz en provenance du LEC en tant que coach, remplaçant un Glopo parti reprendre le projet MCES en Division 2.

Le roster 2022

  • Toplaner : Kiss « Viziscasci » Tamás
  • Jungler : Karim « Karimkt » Aubineau
  • Midlaner : Ronaldo « Ronaldo » Betea
  • AD Carry : Ludvig « SMILEY » Granquist
  • Support : Solal « Enjawve » Accary

Head Coach : Jesse « Jesiz » Le

Roster intéressant mais rempli d’interrogations pour GamersOrigin. Conservés et au cœur de la construction du roster, le midjungle Karimkt/Ronaldo devra tout de même faire taire certaines critiques après un Summer Split manqué sur le plan collectif. On notera la réunion entre le jungler français et Enjawve, qui ont déjà évolué ensemble chez GameWard en 2020 et qui savent parfaitement comment jouer l’un avec l’autre. Avec de bonnes connexions mid/jungle et jungle/support, un adc qui connaît la structure et qui est rompu aux rencontres LFL et un joueur d’expérience au top, le cocktail pourrait être explosif. Reste maintenant à prouver sur la faille, dans une ligue excessivement relevée qui ne laissera pas la place aux doutes qui entourent encore GO avant la Week 1.

Le pronostic pour le Spring Split : 7e

GameWard

La saison dernière : 4e Spring (Top 5 playoffs) ; 7e Summer

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Irrelevant (Top, Misfits Premier – LFL) ; Memento (Jungle, Mirage Elyandra – LFL) ; toucouille (Mid, FlyQuest – LCS) ; Ellam (adc, Fenerbahçe Esports – TCL) ; Prime (Support, Eintracht Spandau – Prime League)

Arrivées : Melonik (Top, BIG – Prime League) ; Akabane (Jungle, BIG – Prime League) ; Czekolad (Mid, mouseports – Prime League) ; Innaxe (adc, GamersOrigin – LFL) ; Kamilius (Support, mousesports – Prime League)

Après un Spring 2021 prometteur, marqué par une qualification en playoffs et un titre de MVP pour toucouille, GameWard n’a pas su confirmer les espoirs placés en son roster lors du segment d’été. Conséquence directe, un éclatement total de son roster, avec des joueurs partis vers les quatre coins du monde. Pour reconstruire, la structure a fait le pari de recréer des connexions de la Prime League. Excellent chez BIG au Summer Split, Melonik arrive ainsi sur la toplane et prend dans ses bagages Akabane, qui revient sur le territoire français pour découvrir la LFL après six mois d’exil outre-Rhin. Ils sont accompagnés dans ce voyage France/Allemagne par Czekolad et Kamilius, coéquipiers chez mouseports l’été dernier. Pour compléter le roster, GameWard a décidé de faire confiance à Innaxe, débauché chez GO et seul membre de la lineup à avoir déjà évolué en LFL.

À noter également l’arrivée du duo Malau/Nicolas Perez pour remplacer GotoOne dans le coaching staff, eux qui opéraient au FC Nantes Esport l’an dernier en Division 2.

Le roster 2022

  • Toplaner : Dawid « Melonik » Ślęczka
  • Jungler : Philippe « Akabane » Le
  • Midlaner : Paweł « Czekolad » Szczepanik
  • AD Carry : Nihat « Innaxe » Aliev
  • Support : Kamil « Kamilius » Košťál

Head Coach : Malaury « Malau » Restouble & Nicolas Perez

Nouveau roster ambitieux pour GameWard, mais avec une cohésion à créer entre tous ces membres qui n’étaient pas là l’année dernière. Si l’équipe a été maligne en allant chercher deux duo de joueurs, Melonik/Akabane et Czekolad/Kamilius, qui ont déjà évolué ensemble ce qui devrait faciliter la création d’une alchimie, il faudra sûrement être patient avant de voir ce roster exploiter son plein potentiel. Rendez-vous cet été pour voir la lineup GameWard sous son meilleur jour ?

Le pronostic pour le Spring Split : 6e

Karmine Corp

La saison dernière : 1er Spring (1er playoffs) ; 1er Summer (Top 2 playoffs) – Défaite Grande Finale

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Cinkrof (Jungle, Team BDS – LEC) ; xMatty (adc, Team BDS – LEC) ; Targamas (Support, G2 Esports – LEC)

Arrivées : 113 (Jungle, Vodafone Giants – LVP) ; Rekkles (adc, G2 Esports – LEC) ; Hantera (Support, UCAM – LEC)

Forte d’une année 2021 exceptionnelle, la Karmine Corp n’a pas pu garder tous ses joueurs, performants et attisant beaucoup de convoitises, pour débuter 2022. Ainsi, trois membres de la lineup double championne des EU Masters ont cédé aux sirènes de la LEC, Cinkrof et xMatty rejoignant Team BDS tandis que Targamas s’en est allé du côté de G2 Esports. Pour les remplacer, la KCorp a pris deux directions : la jeunesse et la référence. Jeunesse, car 113 et Hantera débarquent dans la jungle et dans le rôle de support, pour apporter leur fougue et leur talent tout en se développant pour maximiser leur potentiel. Référence aussi, car comment ne pas parler de l’un des plus gros transferts de l’intersaison, à savoir la signature de Rekkles avec le double champion d’Europe. Une signature improbable il y a encore un an qui transforme un mercato difficile en un véritable tour de force.

Le roster 2022

  • Toplaner : Lucas « Cabochard » Simon-Meslet
  • Jungler : Doǧukan « 113 » Balci
  • Midlaner : Lucas « Saken » Fayard
  • AD Carry : Martin « Rekkles » Larsson
  • Support : Jules « Hantera » Bourgeois

Head Coach : Yanis « Striker » Kella

Si la Karmine Corp n’a pas pu conserver plus de la moitié de son roster de l’an dernier, elle pourra tout de même s’appuyer sur deux tauliers : Cabochard et Saken. Sollicités par d’autres structures (le toplaner aurait même refusé une offre de Fnatic en LEC), les deux Français ont préféré s’inscrire dans la durée en restant dans la structure fondée par Kamel « Kameto » Kebir et Amine « Prime » Mekri et forment la colonne vertébrale d’une lineup terrifiante. Entourés par la légende européenne Rekkles et des jeunes talentueux dont on a déjà vu des flashs lors des showmatchs contre l’équipe espagnole KOI, fondée par le streamer Ibai, ils seront encore cette année l’une des équipes à abattre, et sûrement le favori du split.

Le pronostic pour le Spring Split : 1er

LDLC OL

La saison dernière : 9e Spring ; 5e Summer (Top 5 playoffs)

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Dan Dan (Top, 100 Thieves Academy – LCS) ; Don Arts (Jungle, Unicorns of Love – LCL)

Arrivées : Ragner (Top, SuperMassive Blaze – TCM) ; Yike (Jungle, Team Oplon – Division 2)

Des retouches mais pas de grands bouleversements. Capable de se ressaisir au Summer Split en se qualifiant en playoffs après un segment de printemps très compliqué, LDLC OL n’a modifié que son topjungle. Vétéran de la scène, Dan Dan a décidé de traverser l’Atlantique pour devenir coach de l’académie de 100 Thieves, et sera remplacé par le Turc Ragner sur la toplane. Le changement le plus notable est lui dans la jungle, avec un Don Arts arrivé en cours d’année remplacé par le Suédois Yike, véritable sensation en Division 2 l’an dernier avec Team Oplon.

Le roster 2022

  • Toplaner : Onurcan « Ragner » Aslan
  • Jungler : Martin « Yike » Sundelin
  • Midlaner : Jéméry « Eika » Valdenaire
  • AD Carry : Thomas « Exakick » Foucou
  • Support : Mads « Doss » Schwartz

Head Coach : Quentin « Zeph » Viguié

Qu’attendre de cette lineup LDLC OL cette année ? Difficile à dire. Si les ajouts semblent bien sentis, notamment celui de Yike dont les performances seront scrutées de près, il faudra que les joueurs conservés se mettent au niveau d’une LFL dont les standards sont de plus en plus haut. Capable de meilleures choses que ce qu’ils ont montré en 2021, Eika et Exakick seront dans des années charnières tandis que Doss devra retrouver un niveau qui lui avait permis d’atteindre le LEC il y a maintenant plus de trois ans.

Le pronostic pour le Spring Split : 8e

Mirage Elyandra

La saison dernière : 2e Spring ; 2e Summer (Top 2 playoffs) – Victoire Up&Down vs IziDream*

* Résultats en Division 2

Les mouvements de l’intersaison

Départs :

Arrivées : Badlulu (Top, Solary Academy – Division 2) ; Memento (Jungle, GameWard – LFL) ; RangJun (Mid, Damwon KIA – LCK) ; Cody Sun (adc, TSM – LCS) ; Raxxo (Support, Axolotl – PG Nats)

Promu grâce à ses bonnes performances en Division et à sa victoire lors des Up&Down contre IziDream, structure avec laquelle l’équipe était associée en 2021, Elyandra a fait peau neuve pour ses débuts en LFL en s’associant avec les Canadiens de Mirage. Résultat, une tout nouvelle lineup composée d’espoirs et de joueurs intrigants. Ancien joueur professionnel de Trackmania, Badlulu poursuit sa reconversion réussie en décrochant une place en LFL sur la toplane, tandis que Memento aura le droit à un nouveau split dans l’élite française avec une troisième équipe en un an. Ils seront associés au Polonais Raxxo, qui évoluait en Italie l’an dernier, mais aussi et surtout au Coréen Rangjun, remplaçant de Showmaker chez Damwon KIA en 2021, et au Canadien Cody Sun, sous contrat avec TSM l’an passé. Des noms ronflants qui interrogent sur le niveau de l’équipe.

Le roster 2022

  • Toplaner : Lucas « Badlulu » Piochaud
  • Jungler : Jonas « Memento » Elmarghichi
  • Midlaner : Kim « RangJun » Sang-jun
  • AD Carry : Liyu « Cody Sun » Sun
  • Support : Oskar « Raxxo » Bazzydło

Head Coach : Damien « Damles » Lesage

Pour sa première saison en LFL, Mirage Elyandra n’a pas hésité à faire de gros coups et à prendre des risques pour créer une lineup intrigante. Chaque membre du roster a son propre point d’interrogation, de l’adaptation de Badlulu au niveau réel de RangJun en passant par l’impact que peut avoir Cody Sun sur les résultats de l’équipe. Si les certitudes sont peu nombreuses, l’équipe franco-canadienne pourrait être l’une des surprises de ce Spring Split.

Le pronostic pour le Spring Split : 9e

Misfits Premier

La saison dernière : 2e Spring (Top 2 playoffs) ; 3e Summer (Victoire playoffs) – Victoire Grande Finale

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Agresivoo (Top, Team BDS Academy – LFL) ; Shlatan (Jungle, Misfits Gaming – LEC) ; Sertuss (Mid, SK Gaming – LEC) ; Jactroll (Support, Vitality.Bee – LFL)

Arrivées : Irrelevant (Top, GameWard – LFL) ; TynX (Jungle, SK Gaming – LEC) ; Czajek (Mid, PDW – Ultraliga) ; Vander (Support, Misfits Gaming – LEC)

Meilleure équipe française en 2021 avec la Karmine Corp, Misfits Premier a presque tout changé pour le split à venir. Avec deux joueurs partis vers le LEC, dont un – Shlatan – vers leur équipe mère, mais aussi deux autres recrutés par des concurrents directs, les lapins ont dû se réinventer. Dans cette optique, Misfits a prospecté dans toutes les directions : en LFL avec Irrelevant, mais aussi en Pologne, là où la structure avait déjà pioché de nombreux joueurs par le passé, avec le prometteur Czajek, mais aussi et surtout en LEC, où TynX a été rapatrié mais surtout où Vander fait l’ascenseur depuis l’équipe principale.

À noter que le coach a lui aussi été changé, avec la prise de fonction du Polonais delord à la place d’un Hiiva passé dans l’équipe principale.

Le roster 2022

  • Toplaner : Joel « Irrelevant » Miro Scharoll
  • Jungler : Kristian « TynX » Østergaard
  • Midlaner : Mateusz « Czajek » Czajka
  • AD Carry : Paweł « Woolite » Pruski
  • Support : Oskar « Vander » Bogdan

Head Coach : Paweł « delord » Szabla

Beaucoup de changements chez Misfits Premier, et beaucoup d’histoires à raconter. Intéressant chez GameWard, Irrelevant aura l’occasion de changer de statut dans une équipe qui ne vise rien d’autre que le haut de tableau. Même constat pour Czajek, présenté comme un jeune à fort potentiel qui devra répondre présent dans la ligue régionale la plus disputée d’Europe. Pour TynX, ce seront des retrouvailles avec une scène française où il fut présent en 2018 (GamersOrigin) puis 2020 (LDLC OL). Enfin, la botlane sera particulièrement regardée avec un Woolite plus que candidat au LEC associé à un Vander initialement dans le roster principal de Misfits Gaming, mais qui paie la concurrence du jeune Mersa lors de l’intersaison. Deux joueurs de très haut niveau qui pourraient terroriser la LFL et toutes les botlanes auxquelles ils seront confrontés.

Le pronostic pour le Spring Split : 3e

Solary

La saison dernière : 6e Spring ; 4e Summer (Top 4 playoffs)

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Kio (Top, Inside Games – Hitpoint Masters)

Arrivées : Eyliph (Top, Dusty – NLC)

Aux portes des playoffs au printemps et quatrièmes cet été, Solary a joué la carte de la continuité en ne changeant qu’un seul membre de son roster. Ainsi, seul Eyliph, parti vers le Royaume-Uni et Dusty quitte l’équipe, remplacé par le jeune Tchèque de 17 ans Kio.

Le roster 2022

  • Toplaner : Simon « Kio » Králik
  • Jungler : Charly « Djoko » Guillard
  • Midlaner : Marcel « Scarlet » Wiederhofer
  • AD Carry : Patrick « Asza » Jacobs
  • Support : Pierre « Steelback » Medjaldi

Head Coach : Jonathan « Jon » Ellis

Stabilité fut donc le maître mot de l’intersaison pour Solary, qui a donc renouvelé sa confiance envers le duo Djoko/Steelback, mais aussi envers Scarlet et Asza. Les automatismes seront là, et l’amélioration du niveau de l’équipe dépendra donc beaucoup de l’adaptation de Kio sur la toplane et de son évolution au cours de split. Avec un roster où tout le monde se connaît déjà presque par cœur, Solary pourrait être un candidat sérieux lors du Spring Split pendant que ses adversaires seront encore en période de rodage.

Le pronostic pour le Spring Split : 4e

Team BDS Academy

La saison dernière : 3e Spring (Top 4 playoffs) ; 6e Summer

Les mouvements de l’intersaison

Départs : iBo (Top, Unicorns of Love Sexy – Prime League) ; bluerzor (Jungle, Team Heretics – LVP) ; Jaylink (adc, Team BDS – LEC)

Arrivées : Agresivoo (Top, Misfits Premier) ; Sheo (Jungle, TPAA – Division 2) ; Crownshot (adc, Team Vitality – LEC)

Avec le rachat du slot de Schalke 04 en LEC, Team BDS a fait de son équipe LFL son académie. Ainsi, l’équipe a pris une nouvelle dimension, et dans cette optique la structure suisse est allée chercher quelques pointures. Dominant sur la toplane avec Misfits Premier, Agresivoo remplace iBo, parti dans l’académie de Unicorns of Love en Allemagne. Autre gros nom, Crownshot s’installe lui sur le poste d’adc, à la place d’un Jaylink aujourd’hui remplaçant dans l’équipe LEC. Pour compléter tout cela, BDS a fait un pari sur l’avenir en recrutant le Français Sheo, en Division 2 l’an dernier et qui découvrira la LFL, à la place de l’expérimenté bluerzor qui s’est envolé vers l’Espagne et Team Heretics.

Le roster 2022

  • Toplaner : Tobiasz « Agresivoo » Ciba
  • Jungler : Théo « Sheo » Borile
  • Midlaner : Francisco « Xico » Cruz
  • AD Carry : Juš « Crownshot » Marušič
  • Support : Robert « Erdote » Nowak

Head Coach : Adrien « GotoOne » Picard

Capables de bonnes choses lors du Spring Split mais ayant coincé lors du Summer, BDS avait montré des choses intéressantes en 2021. Avec les changements opérés lors de l’intersaison, la lineup semble encore plus solide et les Suisses pourraient bien retrouver les premiers rôles cette année. Avec de gros noms comme Agresivoo et Crownshot, mais aussi un Erdote intéressant en support et le capitaine Xico toujours présent dans le roster, BDS affiche de belles promesses qui devront se confirmer sur la faille. Seul doute, et non des moindres, la capacité de Sheo à évoluer dans une lineup où Agresivoo, Crownshot et Xico pourraient lui demander de jouer pour lui et où sa prise de décision sera cruciale.

Le pronostic pour le Spring Split : 5e

Team Oplon

La saison dernière : 1er Spring ; 1er Summer (Top 1 playoffs) – Victoire Up&Down vs MCES*

* Résultats en Division 2

Les mouvements de l’intersaison

Départs : Yike (Jungle, LDLC OL – LFL) ; Twiizt (Mid, X7 Esports – NLC) ; LaFleur (adc, Free Agent) ; Stend (Support, Giants – LVP)

Arrivées : Bruness (Jungle, PDW – Ultraliga) ; Peng (Mid, FC Nantes Esport – Division 2) ; Tiger (adc, MCES – LFL) ; Absolute (Support, SuperMassive Blaze – TCL)

Après avoir dominé de la tête et des épaules la Division 2, Team Oplon n’a pas pu jouer la carte de la stabilité en conservant la majorité de son roster. À la place, la structure a dû s’adapter, plus d’une fois même à cause de problèmes liés à des joueurs coréens pressentis sur la botlane et qui n’ont finalement pas pu intégrer la lineup. Ainsi, le Polonais Bruness et le prometteur Peng remplaceront Yike et Twiizt sur le midjungle, tandis que Tiger, en LFL l’an dernier, et Absolute viendront compenser l’échec coréen sur la botlane, prenant donc les places de LaFleur et Stend.

Le roster 2022

  • Toplaner : Aymeric « Darlik » Garçon
  • Jungler : Bruno « Bruness » Frund
  • Midlaner : Pengcheng « Peng » Shen
  • AD Carry : Alan « Tiger » Roger
  • Support : Batuhan « Absolute » Okta

Head Coach : Adrian « Zetural » Dziadkowiec

À l’heure de faire le bilan de toutes les équipes LFL pour le Spring Split, Team Olpon semble malheureusement un ton en-dessous. Si le roster possède des promesses (Peng), un joueur qui connaît la LFL (Tiger) et un véritable capitaine (Darlik), il semble difficile de les imaginer jouxter dans la même catégorie que leurs adversaires. Le segment de printemps pourrait donc être un split d’apprentissage et d’adaptation, où les résultats seront peut-être en-deça des attentes. De quoi rebondir dès le Summer ?

Le pronostic pour le Spring Split : 10e

Vitality.Bee

La saison dernière : 4e Spring (3e playoffs) ; 2e Summer (3e playoffs)

Les mouvements de l’intersaison

Départs : SLT (Top, KOI – LVP) ; SMILEY (adc, GamersOrigin – LFL) ; Hustlin (Support, Golden Guardians – LCS)

Arrivées : Szygenda (Top, Team Vitality – LEC) ; Jeskla (adc, Astralis – LEC) ; Jactroll (Support, Misfits Premier – LFL)

Deuxième au Summer l’an dernier mais seulement demi-finaliste en playoffs, Vitality.Bee faisait déjà peur l’an dernier et sera sûrement encore plus dangereux. Recruté pour évoluer en LEC mais finalement en LFL, SLT est parti vers l’Espagne pour rejoindre le projet d’Ibai, laissant sa place à son ancien concurrent direct Szygenda sur la toplane. Les autres changements ont eut lieu sur la botlane, avec le duo suédois SMILEY/Hustlin remplacés par leur compatriote Jeskla, arrivé tout droit d’Astralis en LEC, et Jactroll, ancien joueur Vitality et probablement le meilleur support de LFL l’an dernier sous les couleurs de Misfits Premier.

Le roster 2022

  • Toplaner : Mathias « Szygenda » Jensen
  • Jungler : Duncan « Skeanz » Marquet
  • Midlaner : Dimitri « Diplex » Ponomarek
  • AD Carry : Jesper « Jeskla » Klarin Strömberg
  • Support : Jakub « Jactroll » Skurzyński

Head Coach : Andrei « Realistik » Ruse

À l’image de son équipe LEC, l’académie de Vitality possède une lineup excitante largement en mesure de viser le titre cette saison. Avec quatre joueurs passés par le LEC, difficile de ne pas dire que le niveau a tout pour être élevé et que chaque équipe qui sera confrontée aux abeilles ne partira pas forcément en confiance. On surveillera avec attention la situation de Szygenda, promis à une place en LEC mais bouché par l’arrivée d’Alphari dans l’équipe LEC, ou encore celle de Skeanz et Diplex, dans une année charnière l’un pour faire remonter sa cote et revenir en LEC au plus vite et l’autre pour continuer à montrer des signes de progression. À souligner également que la botlane devrait être un élément moteur, étant sur le papier l’une des meilleures de La Ligue Française de League of Legends.

Le pronostic pour le Spring Split : 2e

Rendez-vous dès demain pour la journée d’ouverture de la LFL, avec des affiches dès 18h00 et une alléchante revanche entre la Karmine Corp et Misfits Premier à 20h00 pour démarrer en trombes et Spring Split rempli de promesses.

Crédit image en une : LFL

Dernières publications

En haut