En équipe

Top 14 : le Racing 92 s’impose sur le fil face à la Section Paloise !

Le Racing 92 a souffert pour se défaire de Pau (24-22) ce samedi soir, dans le cadre de la huitième journée de Top 14. Mis en difficulté par une solide équipe paloise et un très bon Antoine Hastoy, l’essai de Fabien Sanconnie, en toute de rencontre, a libéré les Racingmen.

 

Après une défaite sur la pelouse de Castres le weekend dernier (28-26), le Racing 92 se devait de réagir à domicile face à Pau. Amoindris par les blessures et les convocations en sélections de ses internationaux, la tâche s’annonçait ardue pour les Franciliens face à la Section Paloise, capable de performer à l’extérieur. Leur victoire sur la pelouse de Montpellier (23-26) lors de la première journée en témoigne.

L’indiscipline, maître-mot de cette première période

Le début de rencontre est prometteur. Les joueurs du Racing 92 et de la Section Paloise mettent beaucoup d’intensité dans leurs offensives à travers de courts temps de jeu. Rapidement, les Franciliens prennent le match en main et deviennent de plus en plus pressants. Suite à un mauvais dégagement de la défense paloise, les Ciel et Blancs récupèrent le ballon. Antoine Gibert, grâce à une belle passe au pied, transmet le ballon à Olivier Klemenczak qui file inscrire le premier essai de cette rencontre (5-0, 10e).

Malgré le bel essai du trois-quart centre du Racing, les défenses prennent le pas sur des offensives stéréotypées et lentes. L’indiscipline entache également cette première période et les buteurs des deux équipes vont se livrer un beau duel. C’est d’abord Maxime Machenaud qui s’illustre pour le Racing (8-0, 12e). La Section Paloise, bien en place défensivement, profite des nombreuses fautes franciliennes et du talent d’Antoine Hastoy pour reprendre les commandes de ce match (8-9, 36e).

Piqués au vif, les joueurs du Racing 92 réagissent immédiatement et mettent à la faute la défense béarnaise. Sous les sirènes de la U Arena vide, Maxime Machenaud redonne l’avantage aux Ciel et Blanc (11-9, 40e).

 

Un Racing 92 à réaction

La deuxième mi-temps démarre sur les chapeaux de roue. Le rythme est très intense et les offensives des deux équipes plus percutantes. Suite à une belle mêlée paloise sur la ligne des 22 mètres franciliens, Antoine Hastoy transmet le ballon à Eliott Roudil. Le trois-quart centre béarnais file aplatir dans l’en-but le premier essai de son équipe. (11-16, 47e). Au cours de cette seconde période, le duel de buteurs, entre Maxime Machenaud et Antoine Hastoy, continue. Le demi de mêlée francilien réduit d’abord la marque (14-16, 53e) mais le sans-faute de Hastoy se poursuit (14-19, 56e).

Alors que les Racingmen tentent de revenir dans la partie, les Palois, courageux et sans complexe, s’appuient sur une mêlée conquérante et des avants dominateurs pour conserver leur avantage. Ce gros travail en mêlée des Béarnais est récompensé par une nouvelle pénalité transformée par Antoine Hastoy (17-22, 69e). Dans cette fin de rencontre, les Franciliens font le siège du camp palois. Pourtant, cette domination est stérile. Les temps de jeu se succèdent sans que les Racingmen ne parviennent réellement à mettre en danger la défense de la Section Paloise.

C’est à la 75ème minute que les joueurs du Racing 92 font sauter le verrou palois. Suite à un maul parfaitement exécuté, Fabien Sanconnie transperce l’arrière-garde béarnaise (22-22, 75e). François Trinh-Duc, transforme et scelle la victoire du Racing 92.

 

Mal embarqué dans cette rencontre, le Racing 92 a trouvé les ressources pour arracher la victoire en fin de match face à Pau (24-22). Les Franciliens signent leur quatrième victoire de la saison. A l’inverse ce match a de quoi frustrer une courageuse équipe paloise qui enchaîne une troisième défaite d’affilée avant de recevoir le Stade Toulousain la semaine prochaine.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero consectetur ut accumsan Curabitur ipsum massa Donec risus.