Le sport en Pologne

0
Ligue 1

WeSportFR vous fait voyager à travers une nouvelle série, alors préparez-vous, embarquement immédiat pour un tour du monde sportif. 

Première escale : la Pologne. 

Zoom sur la Pologne 

Avec plus de 38 millions d’habitants, et une population relativement jeune, la Pologne peine pourtant à être performante à l’échelle mondiale et souffre de la comparaison avec son voisin Allemand et même Russe. L’âge d’or du sport polonais ayant eu lieu pendant l’ère communiste, la Pologne récolte toutefois quelques résultats à souligner.

Commençons par le football, sport le plus populaire puisque 800 000 polonais sont licenciés (soit le sport le plus pratiqué en Pologne). Bien que l’Ekstraklasa (première division polonaise) ne soit pas réputée pour son niveau de jeu, la ferveur autour de ce championnat montre à quel point les polonais sont attachés à ce sport. Le Legia Varsovie, vainqueur à 13 reprises du championnat, et comptant plusieurs apparitions en Ligue des Champions avec comme apogée une demie-finale en 1970, est le club le plus titré de Pologne. 

Quant à la sélection polonaise, après une période fructueuse dans le années 70 marquée par deux troisièmes places lors des coupe du monde 1974 et 1982 et l’or olympique en 1972. S’en suit une traversée du désert pendant un long moment, avant le renouveau marqué par les années 2000 où elle dispute les phases finales des mondiaux à deux reprises (en 2002 puis en 2006). Enfin, concernant l’effectif polonais, un seul joueur figure parmi les “joueurs de légende” désignés par la FIFA, il s’agit de Zbigniew Boniek (qui a notamment porté les couleurs de la Juventus puis de Rome dans les années 80).  Autre joueur phare, l’attaquant du Bayern : Robert Lewandowski, qui est à ce jour le meilleur buteur de la sélection (54 buts pour 87 matchs disputés sous le maillot polonais).

Autre sport majeur en Pologne, le volley-ball. Avec ses trois titres mondiaux (1974/2014/2018),  la Pologne fait figure de grande nation du volley-ball. Quant au championnat national, il est l’un des plus prestigieux d’Europe et attire les meilleurs internationaux et de nombreux français : Julien Lyneel (Jastrzebski Wegiel), Antoine Brizard (Onico Warszawa), et même notre capitaine Benjamin Toniutti (Zaksa).

Enfin, parlons de l’athlétisme polonais, qui est un véritable pourvoyeur de médailles. Les polonais excellent dans deux disciplines, qui n’ont pourtant rien en commun : les lancers (à l’image d’Anita Wlodarczyk triple championne du monde et double championne olympique de Lancer de Marteau) et le demi-fond (porté par Adam Kszczot, triple champion d’Europe du 800m et ainsi, concurrent principal du français Pierre-Ambroise Bosse sur l’échelle continentale). 3 des 11 médailles décrochées par la Pologne lors des JO de Rio en 2016 sont glanées par l’athlétisme.   

Pays hôte de l’Euro 2012

Source : Tapeteos

Du 8 juin au 1er juillet 2012, la Pologne, associée à l’Ukraine, organise la 14ème édition de l’Euro de football. Longtemps confronté aux candidatures de l’Italie et du duo Croatie-Hongrie, c’est finalement l’association de la Pologne et de l’Ukraine qui est désigné comme pays organisateur le 18 avril 2007.

Cet Euro 2012 voit pour la première fois, des pays de l’Est organiser un événement sportif d’une telle ampleur. Mais cette attribution fait face à de nombreuses critiques, notamment pour des questions de logistique et d’infrastructures non conformes. Le gouvernement polonais décide donc d’investir massivement (à hauteur de 25 milliards d’euros) et construit plusieurs stades dont l’actuel Stade National de Varsovie.

La Pologne se retrouve dans le Groupe A de ce championnat, aux cotés de la Grèce, la Russie et la République Tchèque. Avec deux matchs nuls et une défaite, elle termine en dernière position de son groupe, et n’ira donc pas plus loin que les matchs de poules. Aux termes d’une finale disputée entre l’Italie et l’Espagne, c’est alors “la Roja” qui s’impose 4 à 0, sous l’impulsion de Fernando Torres, meilleur buteur de la compétition. L’Espagne devient par la même occasion, la première nation a réalisé le triplé Euro 2008, Mondial 2010 et Euro 2012.

Depuis l’Euro 2012, la Pologne est devenu le pays hôte de plusieurs événements sportifs majeurs, et va accueillir cet été la Coupe du monde de football des -20 ans.

Tour d’horizon du palmarès polonais 

Source : Fifa

Actuellement, la Pologne totalise 282 médailles au Jeux Olympiques d’été (dont 66 titres). C’est l’équipe de cyclisme sur piste qui offre la toute première médaille à la Pologne lors des JO de Paris (1924). Il aura fallu attendre la prochaine olympiade de 1928 pour que la Pologne décroche sa première médaille d’or olympique grâce à la lanceuse de disque Halina Konopacka. Lors des derniers Jeux Olympiques de Rio, la Pologne se classe au 33ème rang des nations les plus titrées, avec 11 médailles dont 2 en or.

Outre Robert Lewandowski, d’autres polonais ont connu une grande carrière à l’internationale et ont pu faire rayonner la Pologne à travers leurs exploits. A commencer par les athlètes polonais tels que le perchiste Piotr Lisek, médaillé à de nombreuses reprises lors des grands championnats (9 médailles internationales), ou encore Adam Kszczot, 15 médailles dont 3 titres européens et vice-champion du monde à deux reprises. Mais les véritables stars du milieu sportif polonais sont bel et bien les volleyeurs : Piotr Gruszka (sélectionné à 450 reprises avec l’équipe nationale), Michal Winiarski (meilleur réceptionneur des JO 2008 et de la LDC 2011) mais aussi Pawel Zagumny, l’un des meilleur passeur au monde. Michal Kwiatkowski, coureur cycliste, est devenu le premier polonais champions du monde sur route en 2014. Enfin, les femmes ne sont pas en reste, en témoigne la maître incontesté du lancer de marteau, Anita Wlodarczyk, qui ne quitte plus les podiums internationaux depuis une dizaine d’années (triple championne du monde et double championne olympique). Cette dernière détient même le record du monde de la discipline (82.92m réalisé à Varsovie en 2016).

Le tour du monde sportif continue, la suite au prochain épisode ! Cześć ! 

Crédit photo : BFM/RMC sport

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here