Football

Les 10 plus gros transferts de l’histoire de la Ligue 1

La période des transferts a débuté en France et les premiers mouvements ont déjà eu lieu tandis que de nombreuses rumeurs viennent défrayer la chronique. Depuis une petite décennie, les montants des transferts des joueurs arrivant en Ligue 1 ont explosé, en grande partie en raison de l'arrivée des actionnaires qataris au Paris Saint-Germain. Retour sur les dix sommes les plus élevées dépensées pour attirer un joueur en Ligue 1, un classement, comme vous l'imaginez, largement dominé par les dépenses du dernier champion de France.

 

10. Lucas Moura, du Sao Paulo FC au Paris Saint-Germain – 43M d'euros (2013)

Après une officialisation au cours de l'été 2012, Lucas Moura termine sa saison au Brésil avec son club de Sao Paulo avant de rejoindre le capitale. Buteur pour son dernier match sous ses anciennes couleurs et remportant la CONMEBOL Sudamericana, le Brésilien rejoint le Paris Saint-Germain avec le plein de confiance au début de l'année 2013.

En remportant la Ligue 1 à cinq reprises dont quatre succès consécutifs sur ses quatre premières saisons, il garnira également son armoire à trophées de deux Coupes de France, quatre Coupes de la Ligue et quatre Trophées des Champions.

Avec 46 matchs et 44 passes décisives en 228 matchs avec le Paris SG, Lucas Moura restera l'un des premiers artisans de la construction du club comme un champion national et a marqué le Parc des Princes par sa qualité de dribble mais aura très souvent déçu comme finisseur.

Après cinq années au club, il partira en Premier League, à Tottenham au mercato hivernal de l'hiver 2018 pour une somme inférieure à celle pour laquelle il avait été acheté : 28 M d'euros.

 

9. James Rodriguez, du FC Porto à l'AS Monaco – 45M d'euros (2013)

L'année 2013 est décidément un grand cru pour les montants dépensés dans le cadre de transferts en Ligue 1. Durant l'été 2013, l'AS Monaco pose la plus grande pierre de son projet en attirant James Rodriguez, un an avant son éclosion lors de la Coupe du Monde 2014 avec la Colombie.

Arrivé au lendemain de son titre de champion du Portugal avec Porto, le Colombien réalisera une saison dans ses standards avec notamment un titre de meilleur passeur de la saison (12 passes) et une place de dauphin de Ligue 1.

 

8. Leandro Paredes, du Zénith St Petersbourg au Paris Saint-Germain – 47M d'euros (2019)

Formé dans son pays de naissance, l'Argentine, à Boca Juniors, il rejoint l'Europe et l'AS Rome avant d'être transféré au Zénith Saint Petersbourg en 2017. Après une saison et demi en Russie, le Paris Saint-Germain le contacte pour l'attirer dans le club de la capitale à l'hiver 2019.

Présent lors du titre du Paris Saint-Germain lors de la saison 2018-2019 mais également lors du Final 8 à Lisbonne en août 2020, l'Argentin trouve sa place dans le milieu Parisien, suppléant à plusieurs reprises Marco Verratti.

Très souvent titulaire avec Thomas Tuchel et Mauricio Pochettino, il gagne petit à petit ses galons de référence au milieu tout en ne dépassant que rarement les 20 matchs par saison en Ligue 1, un ratio bien trop bas pour un joueur souhaitant s'installer comme un vrai pilier de cette équipe.

 

7. David Luiz, de Chelsea au Paris Saint-Germain – 49,5M d'euros (2014)

Pendant de Thiago Silva pour former une des charnières les plus impressionnantes d'Europe, l'arrivée de David Luiz constitue l'apogée de la période brésilienne au Paris Saint-Germain.

Devenu une référence à son poste à Londres avec Chelsea, le Brésilien et sa ténacité sur le terrain arrive pour ce qui restera pour quelques jours seulement le transfert le plus élevé pour un défenseur (ensuite battu par l'arrivée à Manchester City d'Eliaquim Mangala).

Tantôt utilisé comme défenseur central, parfois utilisé comme numéro 6 comme face à son ancien club, Chelsea, en Ligue des Champions, David Luiz fera deux saisons correctes avec Paris et notamment trois buts en Ligue des Champions à son actif dont celui face aux Blues en huitième de finale retour à Stamford Bridge en 2015.

Deux saisons après son arrivée, le défenseur central brésilien reviendra à Londres du côté de Chelsea pour une trentaine de millions d'euros.

 

6. Mauro Icardi, de l'Inter Milan au Paris Saint-Germain – 50M d'euros (2020)

D'abord prêté avec option d'achat au Paris Saint-Germain en 2020 dans le but de se plier au mieux aux règles du fair-play financier, Mauro Icardi perpétue la tradition des Sud-Américains au Paris Saint-Germain.

En provenance de l'Inter Milan où il passe six saisons à succès, l'Argentin n'aura jamais vraiment retrouvé sa forme milanaise à Paris. Un temps dans les plans de Thomas Tuchel, on le pense capable de s'intégrer à l'armada offensive parisienne (Neymar, Mbappé, Di Maria puis Messi) mais ses performances n'auront jamais vraiment convaincu les supporters parisiens.

Toujours présent dans l'effectif Parisien jusqu'à ce jour, Mauro Icardi aura plus fait parler de lui sur le volet extra sportif en cette année 2022 que sur le terrain où ses prestations l'ont relégué à un rôle de remplaçant, une vraie déception pour l'ancien international argentin.

 

5. Achraf Hakimi, de l'Inter Milan au Paris Saint-Germain – 60M d'euros (2021)

Historiquement un des points faibles du Paris Saint-Germain, les dirigeants du Paris Saint-Germain ont souvent cherché à attirer un latéral de référence, c'est chose faite avec l'arrivée d'Achraf Hakimi à l'été 2021.

D'abord très impressionnant et sérieux sur ses premiers mois à Paris, l'international marocain a malheureusement largement déçu les observateurs avec une seconde partie de saison à l'image de son équipe : médiocre. Comme point de comparaison, on peut remarquer que le latéral a marqué quatre buts cette saison (sept en 20-21 avec l'Inter Milan) pour six passes décisives (dix en 20-21 à Milan).

La seconde saison du Marocain sera l'occasion de faire taire ses critiques, revenir à son meilleur niveau et profiter de sa complicité avec Kylian Mbappé notamment pour emmener ses coéquipiers le plus loin possible en France et sur la scène européenne.

 

A lire aussi : Comment le PSG peut-il grandir ?

 

4. Angel Di Maria, de Manchester United au Paris Saint-Germain – 63M d'euros (2015)

Il ne fait nul doute qu'Angel Di Maria est un des transferts les plus réussis de l'histoire du Paris Saint-Germain.

Cadre de l'équipe depuis son arrivée en la Ligue des Champions ou en Ligue 1, l'Argentin s'est d'abord posé comme un élément essentiel de l'attaque parisienne à travers les étapes du projet de QSI à Paris. Fournisseur de caviars pour Zlatan Ibrahimovic ou Edinson Cavani, créateur d'espaces pour Kylian Mbappé et Neymar, l'Argentin a traversé les époques en gardant la même influence sur le jeu de son équipe jusqu'en 2020-2021.

Sa dernière saison avec le Paris Saint-Germain fut marquée de l'arrivée de Lionel Messi, symbole de son nouveau rôle, dans la rotation de l'effectif de la capitale.

En fin de contrat au terme de la saison qui vient de s'achever, Angel Di Maria devrait rejoindre la Juventus Turin si l'on en croit les derniers échos et ainsi continuer sa carrière en Europe.

 

3. Edinson Cavani, de Naples au Paris Saint-Germain – 64M d'euros (2013)

Arrivé en star internationale à Paris pour celui qui venait de signer le premier gros contrat de sa carrière, l'Uruguayen arrive dans la capitale comme le futur successeur à Ibrahimovic, encore titulaire dans l'équipe parisienne.

Dès le départ du champion suédois, Edinson Cavani prend une ampleur différente et bouclera la première saison de l'après-Zlatan avec 35 buts au compteur en Ligue 1, 49 toutes compétitions confondues. L'attaquant deviendra ensuite le meilleur buteur du club avec 200 buts tout pile en 301 rencontres, forgeant encore plus, si nécessaire, sa place dans l'histoire du club.

L'Uruguayen quittera la capitale en 2020 pour rejoindre Manchester United où il a déjà disputé deux saisons pour un maigre rendement (19 buts en 59 matchs toutes compétitions confondues).

 

2. Kylian Mbappé, de l'AS Monaco au Paris Saint-Germain, 180M d'euros (2018)

C'est au cours d'un été légendaire pour le Paris Saint-Germain avec la signature de deux stars internationales (Kylian Mbappé et Neymar) pour un montant cumulé dépassant les 400M d'euros, que le natif de Bondy rejoint le club de la capitale après des saison très prometteuses du côté de l'AS Monaco.

Il n'est âgé que de 18 ans et son talent a déjà éclaboussé la Ligue 1 (champion 2016-2017) et la Ligue des Champions (demi-finale lors de cette même saison) lorsqu'il rejoint le Paris Saint-Germain.

Lors de ses cinq premières saisons dans la capitale, le Français a tout simplement confirmé et est allé au-delà des attentes placées en lui en signant 171 buts en 217 matchs avant de prolonger, il y a quelques semaines, son contrat avec le Paris Saint-Germain.

 

1. Neymar, du FC Barcelone au Paris Saint-Germain, 222M d'euros (2017)

Après la signature de nombreuses stars sur les premières années du projet parisien, l'arrivée de Neymar à l'été 2017 est le moment où le club rentre dans une nouvelle dimension.

Se relevant de la déception au Camp Nou en Ligue des Champions et la “remontada”, le Paris Saint-Germain tape fort pour s'offrir l'un des meilleurs joueurs au monde, titulaire de la fameuse MSN (Messi, Suarez, Neymar) au FC Barcelone.

L'analyse du passage de Neymar à Paris suscite de nombreuses controverses. Si certains lui reprocheront ses multiples blessures dans les moments clés de la saison ou encore ses frasques sur et en dehors du terrain, les amoureux du joueur brésilien loueront sa technique et la magie que le joueur formé à Santos a proposé aux spectateurs du Parc des Princes.

Avec 100 buts toutes compétitions confondues en 144 matchs, le ratio est plutôt bon mais le poids de Neymar dans les victoires parisiennes est souvent remis en question. Sa prolongation jusqu'en 2027 pourrait rebattre ces cartes et lui permettre de redorer son blason dans la capitale française.

A lire aussi : Neymar, l'indésirable ?

Dernières publications

En haut