Football

Les 30 moments marquants de 2020 : le PSG en finale de Ligue des champions

Dans une année où la pandémie mondiale de Covid-19 a chamboulé les programmations sportives et autres évènements planétaires (J.O, Euro…), chaque sport a dû s’adapter pour survivre. Si 2020 restera une année morose pour bien des personnes, les douze mois qui la composent furent tout de même riches en émotions pour tout fan de sport. Du passage de la NBA à Paris aux records de Lewis Hamilton, en passant par les prouesses de Tadej Pogačar ou le Final 8 de la Ligue des champions, la rédaction de We Sport revient pour vous sur les trente moments marquants de 2020. Aujourd’hui, retour sur (peut-être) l’événement le plus marquant de l’année : l’ascension du PSG jusqu’à la finale de la Ligue des champions. 

L’année 2020 aura été une année qui restera dans l’histoire de l’humanité. L’exploit du PSG qui s’est hissé en finale de Ligue des champions vient apporter un rayon de soleil dans cette année au ciel très noir. Le dénouement de la Ligue des Champions s’est déroulé dans une période totalement inédite. Où les rencontres européennes se sont transformées en soirée barbecue en plein été. La pandémie de Covid-19 a interrompu la coupe aux grandes oreilles le 11 mars. La compétition a alors repris ses droits le 7 août avec des phases retour qui n’avaient pas eu le temps de se jouer comme par exemple la confrontation entre la Juventus et l’Olympique Lyonnais à Turin dans un stade complètement vide.

Le Paris SG avait eu le temps de réaliser son huitième de finale avant que la Covid-19 interrompe la compétition. C’était contre Dortmund, une qualification obtenue malgré la défaite des Parisiens au match aller (défaite 2-1 en Allemagne). Durant l’été, les Parisiens ont alors croisé l’Atalanta Bergame en 1/4 et Leipzig lors de la demi-finale. Deux rencontres disputées à Lisbonne sous le format d’un match sec.

Le jour de gloire est arrivé pour le PSG

Le PSG a décroché son billet pour s’offrir la première finale de son histoire en Ligue des champions, proche de soulever la coupe aux grandes oreilles, l’objectif rêvé du club de la capitale depuis l’arrivée de QSI en 2011 au sein du club parisien. Sauf que le Bayern Munich se dresse sur l’ultime marche à gravir.

Le 23 août, c’était le jour tant attendu pour les deux équipes. Dans le Stade de la Luz de Lisbonne à huis clos pour ce grand événement, le coup d’envoi a été donné à 21h. Neymar, recruté en 2017 pour être au cœur du projet parisien dans la conquête à la C1, était très attendu. Le Brésilien était même proche d’ouvrir le score à la 18e minute. Mais, le rempart Neuer s’est dressé sur sa voie en répondant présent sur cette occasion. Lors de la 22e minute, Lewandowski tentait à son tour d’ouvrir le score pour son équipe. Le poteau de Keylor Navas en décida autrement.

Un Parisien prive Paris du sacre

L’échéance avait juste été retardée. Car c’est bien le Bayern Munich qui avait ouvert le score lors de la rencontre. Paris a concédé l’unique but de la rencontre à la 59e minute. Une réalisation d’un pur Parisien de naissance, Kingsley Coman, qui prive le PSG d’un sacre ce soir-là. D’une tête piquée, Coman inscrit le but de la victoire des Bavarois. Kylian Mbappé, héros de la Coupe du monde 2018, n’avait pas pu s’illustrer pleinement lors de ce match. Seul son tir cadré à la 45e minute est à retenir. Sur cette action, il n’avait pas eu assez d’élan pour inquiéter Neuer.

La balle de match était dans les pieds de Choupo-Moting à la 90+2e. Sa frappe non cadrée avait anéanti alors tout espoir pour les Parisiens d’arracher une égalisation et une séance de prolongations. Paris reviendra un jour au plus haut de l’Europe. En se remémorant que l’OM avait échoué lors de la finale de 1991 pour revenir plus fort deux années après en 1993.

Crédits photo : Twitter @PSG_inside

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire